LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 la LIBYE DE KADHAFI A BHL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: la LIBYE DE KADHAFI A BHL   Mer 22 Avr - 21:19

DANS RUE 89.


http://rue89.nouvelobs.com/2012/04/07/libye-quand-bhl-engageait-la-france-sans-laval-de-sarkozy-230933

Libye : quand BHL engageait la France sans l’aval de Sarkozy
Augustin Scalbert | Journaliste





Bernard-Henri Lévy à Misrata le 29 mai 2011 (Wissam Saleh/AP/Sipa)


Le philosophe-écrivain Bernard-Henri Lévy raconte avoir initié seul la reconnaissance d’une partie de la rébellion libyenne, connue depuis sous le nom de Conseil national de transition (CNT).
C’est sans être mandaté par personne qu’il s’est attribué un rôle diplomatique officiel : cette étonnante nouvelle figure dans un article du magazine allemand Der Spiegel, traduit en anglais pour l’occasion.
L’hebdomadaire le plus influent outre-Rhin évoque le film, en cours de production, que BHL réalise sur sa propre épopée libyenne. Comme dans son livre paru en novembre, l’intellectuel se donne le beau rôle : à le croire, il a été le véritable initiateur de la reconnaissance du CNT, avec un certain Nicolas Sarkozy comme suiveur, émule, disciple : un Président à la remorque.
Der Spiegel raconte une scène-clé du film. Il s’agit de la première rencontre, à Benghazi, entre Lévy et le principal représentant de la rébellion libyenne,Mustafa Abdeljalil. Ce dernier semble plutôt sceptique, au début, pendant que BHL « improvise le discours de sa vie », écrit l’hebdo.

« J’ai un ami en France, M. Sarkozy »

Voilà ce que déclare le philosophe au rebelle :
Citation :
« J’ai un ami en France, qui est M. Sarkozy. Je ne suis pas un partisan de Sarkozy, mais nous sommes amis. Amis personnels. Nous allons prendre l’avion demain, nous serons à Paris lundi matin et le président Sarkozy vous recevra, vous et tous les autres – ou vos représentants – au palais de l’Elysée.
C’est le premier pas vers la reconnaissance. La France va être le premier pays à recevoir des officiels de la direction de votre conseil. »
Jusqu’ici, rien d’étonnant par rapport à ce qu’on savait déjà du rôle de BHL en Libye – grâce à son livre et à un article paru dans Le Monde en novembre.
Ce qui surprend dans Der Spiegel, c’est que BHL insiste sur un point : il n’a même pas prévenu Nicolas Sarkozy de l’initiative qu’il a prise au nom de la France.

« Quel bluff monumental ! »

Co-réalisateur de ce documentaire sur le philosophe, le photographe et ami de BHL Marc Roussel filme la rencontre avec Abdeljalil. Il commente la scène pour l’hebdo allemand :
Citation :
« Quel bluff monumental ! Il fallait qu’il soit sacrément gonflé pour faire une telle offre sans en avoir parlé à Sarkozy auparavant.
Je me rappelle encore ce que j’ai dit à Bernard juste après : “Et que fait-on maintenant ?” Il a répondu : “C’est facile. Maintenant, on appelle Sarkozy.” »
Plus loin dans l’article, Der Spiegel montre un BHL très fier de lui :
Citation :
« Lévy rayonne quand on le questionne sur sa première rencontre avec Abdeljalil. Le coup de poker qu’il a joué l’amuse toujours aujourd’hui. “C’était un pari”, dit-il. A cette époque, il n’avait pas eu de contact avec Sarkozy depuis des années. »

Sarkozy demande un temps de réflexion

Une « scène surréaliste », écrivent nos confrères. Quelques minutes après la rencontre avec le leader libyen, Roussel filme son ami philosophe pendant qu’il parle avec Nicolas Sarkozy grâce à un téléphone satellitaire.
Citation :
« BHL dit à son ami, le Président, qu’il était à Benghazi et que les rebelles venaient de former un conseil. Sarkozy accepterait-il de les rencontrer ?
Le Président demanda un peu de temps pour y réfléchir. Deux heures plus tard, il rappelait pour annoncer qu’il recevrait Abdeljalil à Paris. Après ça, les choses allèrent très vite. »

Védrine : « Il ne faut pas exagérer son rôle »

Le rôle que s’attribue BHL n’est pas celui que lui reconnaît l’Elysée. Dans une enquête publiée par Rue89 en juillet, le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy Henri Guaino affirmait que le philosophe n’agissait pas sans prévenir la Présidence :
Citation :
« Bernard-Henri Lévy n’est le représentant de personne. Il tient informé l’Elysée de ses initiatives personnelles. Pour le reste, il y a un Président et une diplomatie. »
Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères et ex-secrétaire général de l’Elysée, a longuement observé les velléités diplomatiques de BHL, sous Mitterrand comme sous Chirac. Dans le même article, il déclarait :
Citation :
« Il a décidé lui-même de s’engager pour faire infléchir la politique française ; mais il ne faut exagérer son rôle : l’engagement de BHL n’a pas créé l’orientation de la diplomatie française, mais son influence a été réelle sur la reconnaissance du CNT [...] On exagère son rôle. »
La question semble plutôt être la suivante : est-ce qu’il exagère son rôle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: la LIBYE DE KADHAFI A BHL   Mar 14 Avr - 11:28

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: la LIBYE DE KADHAFI A BHL   Jeu 29 Mai - 22:25

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: la LIBYE DE KADHAFI A BHL   Mar 18 Déc - 23:25

Et quand Fabius à hebergé en France et sauvé en fevrier 1986 , DUVALIER, alias Baby DOC le dictateur de Haiti qui a massacré 60.000 personnes de son pays ...qui s'est revolté au sein du PS ?

QUi a critiqué Mitterrand ? qui a critiqué Fabius ?

Chaque clan a ses cadavres dans ses placards mon ami "verquigneul..."

N 'oubliez pas que toute la famille DUVALIER passe dans le sud de la france ....pres des familles Moboutou et Bokassa de beaux jours au soleil de la cote d ' azur pres du cap Martin....protegés par la police française
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verquign
Invité



MessageSujet: Re: la LIBYE DE KADHAFI A BHL   Sam 15 Déc - 10:53

Je suis assez surpris du mutisme de député ump flajolet sur cette visite...
Mais pour avoir des infos on va demander à son nouvel ami, le maire délégué de Verquigneul (c'est ainsi qu'il l'a présenté avant de lui donner la parole lors de son meeting pré électoral)
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: la LIBYE DE KADHAFI A BHL   Ven 14 Déc - 17:49

«Je revois Kadhafi devant moi, menaçant de me flinguer»

Memona Hintermann, grand reporter à France 3, a été victime d’une tentative de viol de Kadhafi en 1984. Aujourd’hui, elle témoigne de son indignation. Entretien.François VIGNAL


LIBERATION.FR : mercredi 12 décembre 2007

Memona Hintermann, grand reporter à France 3, est indignée par la visite du Colonel Kadhafi en France.

Et elle le crie haut et fort.
Une indignation d’autant plus vive que la journaliste a été victime d’une tentative de viol de Mouammar Kadhafi lors d’un reportage en Lybie en 1984.
Elle l’a raconté lundi midi sur Canal+, dans l'Edition spéciale. Elle ne souhaite pas revenir en détail sur cet événement, mais a accepté de nous expliquer ce qu'elle pense du leader lybien. Coup de (grosse) colère d’une journaliste qui l’ouvre.

----------------
Je suis inquiet pour Cécilia ! et si ce sale type lui avait fait qqu chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la LIBYE DE KADHAFI A BHL   Mar 11 Déc - 11:13

Et oui la preuve en est, qu'elle a nuancé le soir SES propos de la Matinée et comme on dit ....

Parce que la lumiere va plus vite que le son certains paraissent brillant avant d'avoir l'air con...ne !!!!!

Ah Sacré systéme quand tu nous tiens!!!
Revenir en haut Aller en bas
PACA.
Invité



MessageSujet: Re: la LIBYE DE KADHAFI A BHL   Mar 11 Déc - 1:23

"Le colonel Kadhafi doit comprendre que notre pays n'est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s'essuyer les pieds du sang de ses forfaits. La France ne doit pas recevoir ce baiser de la mort", a ajouté Mme Yade.

-----------------------
Ben oui elle n ' est pas fiere de rester dans ce gouvernement et continuer a servir de faire valoir ...

Mais dans la politique il faut savoir avaler des couleuvres si on veut continuer a vivre sous les lambris dorés de la republique et profiter du systeme
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: la LIBYE DE KADHAFI A BHL   Lun 10 Déc - 16:48

Entiérement d'accord sur les propos tenu sur le Colonel Kadhafi c'est le genre de Dictateur a l'encontre duquel ttes les mesures de rétorsions doivent s'appliquer !!

Sauf que ...Quand on est dans un gouvernement comme le disait un ministre précedent ......Ou on démissionne ou on ferme sa Gueule "Sic"
Et je n'ai rien d'autre à ajouter !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: la LIBYE DE KADHAFI A BHL   Lun 10 Déc - 11:49

Le colonel Kadhafi attendu à Paris pour une visite très controversée

10 décembre 11:04 - PARIS (AFP) - La France accueille à partir d'aujourd'hui le colonel Mouammar Kadhafi pour une visite de cinq jours dont le président Nicolas Sarkozy espère une moisson de contrats mais qui déchaîne les critiques de ceux accusant Paris de sacrifier les principes pour légitimer et armer un "dictateur" .


La secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme Rama Yade, qui a critiqué la visite en France du leader libyen, a été reçue lundi matin à l'Elysée et n'a fait aucun commentaire à sa sortie;
Le député socialiste Pierre Moscovici a vu lundi dans les déclarations de Rama Yade contre la venue du colonel Kadhafi en France "une gifle à Nicolas Sarkozy" et des propos "absolument impossibles" dans un gouvernement;
Dans une interview au Parisien/Aujourd'hui en France, la secrétaire d'Etat aux Droits de l'homme Rama Yade s'est déclarée lundi "dérangée" que Mouammar Kadhafi arrive à Paris un jour de célébration des droits de l'homme et a souhaité que cette visite soit l'occasion d'insister sur le respect de ces droits par la Libye. "Le colonel Kadhafi doit comprendre que notre pays n'est pas un paillasson, sur lequel un dirigeant, terroriste ou non, peut venir s'essuyer les pieds du sang de ses forfaits. La France ne doit pas recevoir ce baiser de la mort", a ajouté Mme Yade.


Dernière édition par Admin le Mer 22 Avr - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la LIBYE DE KADHAFI A BHL   

Revenir en haut Aller en bas
 
la LIBYE DE KADHAFI A BHL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kadhafi le tyran absolu en Lybie
» Libye : un massacre épouvantable. Les religieux ne quitteront pas le pays.
» ONU : la Libye louangée au Conseil des droits de l'homme, les USA condamnés
» Issue de secours pour Kadhafi
» KADHAFI

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique... :: GENS D'ICI ET CHRONIQUE DU SOUVENIR :: ON EN PARLE ? :: LA TETE DE GONDOLE DE LA SEMAINE-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: