LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Reprise du RCLens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reprise du RCLens    Mer 27 Fév - 11:51

Mais c'est un peu de Lens qu'il y a la bas !!!





http://www.espoirsdufootball.com/27688-video-but-de-varane-contre-le-barca.html

Forcément des comme ça on ne peut les garder .....Ce sera un des plus grand défenseurs Mondiaux ...Selon les Experts !!!

Et on est pas peu fier !!!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reprise du RCLens    Sam 23 Fév - 11:41

Alors là .....Alors là ....On finit en tête ...Yes We Can



lol!lol!lol!lol!lol!lol!lol!lol!
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2451
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Reprise du RCLens    Sam 23 Fév - 11:02



Encore un supporter acharné !



lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FLAHUTTE

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Reprise du RCLens    Lun 18 Fév - 14:11

Didier Sénac porte un regard très lucide sur le Racing

Par La Voix Du Nord

| • FOOTBALL EN MARGE DE RC LENS - CHÂTEAUROUX |
De retour d'Angers, les quatre petites heures de train ne sont pas forcément propices au repos pour tout le monde. Rares sont les joueurs à trouver le sommeil.


La défaite de la veille est dans les têtes. Après un petit café pris au bar, Éric Sikora et Didier Sénac visionneront les images de la veille.
Forcément, ça va un peu piquer. Trop d'erreurs ont été commises, menant à cette incroyable fin de match si lourde de conséquences. Avant la séquence vidéo, Didier Sénac s'est confié avec beaucoup de franchise, point qu'il a en commun avec son ami "Siko".


PROPOS RECUEILLIS PAR PHILIPPE LECLERCQ

Comment vit-on ce genre de soirée ?
« Forcément mal. Il y a de la déception, de la frustration. Au-delà des trois points qui nous remettaient dans le circuit, tout s'écroule en cinq minutes. On venait pourtant d'en faire 90 bonnes. »
- Que s'est-il passé en fin de match ?
« On manque de communication. Il manque un leader. J'aurais aimé que les relais intérieurs comme Yahia, Démont, Le Moigne fonctionnent. Tu défends en reculant, ce n'est pas normal. Eux ont l'expérience. "Siko" dit aux gars de rester haut, mais ils reculent. »
- Yahia et Démont sont pourtant des joueurs réputés pour avoir du caractère.
« On peut être le boss dans un groupe et ne pas l'être sur le terrain. Si un mec n'a pas ça en lui... Peut-être sont-ils trop dans leur truc à eux, concentrés sur leur boulot. Rudy (Riou) parle, mais il est trop loin du jeu. En face, ils ont un central qui est sorti, un autre qui est expulsé et on recule. C'est impensable. » - Les jeunes n'ont-ils pas manqué d'expérience ?
« Ils ont besoin d'être guidés. Nous, on joue pour en mettre un troisième. On leur dit de rester haut. les uns le font, les autres pas, on se regarde mais personne ne parle. On ne peut pas tout demander aux gamins mais on a une équipe de muets. C'est complètement paradoxal. On a des joueurs matures qui manquent de maturité. »
- Pensez-vous que cela en est terminé des espoirs de montée ?
« Il y a encore un petit coup à jouer. Les joueurs sont touchés et je pense qu'on va faire un bon truc contre Châteauroux. Mais franchement, à Angers, on avait tout à gagner. »
- Quel genre d'adjoint êtes-vous ?
« Atypique. Avec Éric, on parle beaucoup des choix, de ce qu'il faut améliorer, de la tactique. Ça peut arriver qu'on ne soit pas d'accord, mais comme on a la même philosophie, on arrive toujours à aller dans le même sens même si à la fin c'est lui qui décide. En gros... on est d'accord sur tout.
Quand Éric m'a passé un coup de fil pour me proposer de le rejoindre, je n'ai pas hésité longtemps. On se connaît bien. On est potes. »
- Que manque-t-il à votre groupe ?
« Nous sommes un peu limités en choix. Cyprien 17 ans, Leghait 19 ans, Rogie... Tout ça, c'est jeune. Nous avons une grosse ossature qui vient du CFA de l'an dernier. Pour une équipe qui veut monter en L1, c'est encore un peu tendre mais ils vont forcément bonifier. » - Encore faut-il les garder.

Comment allez-vous vous y prendre ?
« Tout dépendra des repreneurs. Par la force des choses, on met les jeunes en lumière. Comme on joue bien, on passe presquetoutes les semaines sur Eurosport. Forcément, ils sont vus. Et lorsque tu as cet âge-là et que tu as cinquante agents qui t'appellent, tu ne sais plus où tu es. Je connais très bien le milieu. Beaucoup me contactent pour se renseigner. Maintenant, ils s'adressent directement aux parents. Ils offrent une voiture, de l'argent. Vous avez beau avoir le gamin sous contrat, si Chelsea met 5 millions sur la table, vous prenez et puis c'est tout. Ce n'est pas une façon de faire, mais je comprends les parents. Nos jeunes doivent être sollicités, j'en suis certain. »
- Est-il selon vous plus risqué de rester en L2 ou de monter en L1 sans y être prêt ?
« Si on peut monter, il faut le faire, à condition de garder la base, les jeunes, et de recruter quatre ou cinq très bons joueurs. Si on n'a pas les moyens, il ne faut pas y aller. À un moment, on a oublié qu'on est à Lens. On s'est enflammé. Quand on était cinquième, il fallait presque s'excuser, faut pas déconner. C'est Lens. pas Paris, Lyon, Marseille ou Lille. On a eu une politique salariale déraisonnable. T'es pas obligé de filer 150 000 E par mois à un mec. » - Comment pouvez-vous appréhender l'avenir ?
« C'est le flou artistique. On n'a aucune visibilité pour travailler. À la cellule recrutement, Cyril Magnier demande ce qu'on fait, à quel poste... En mars, on devrait savoir qui va rester, qui va partir. Là, on ne sait rien. Il y aurait deux repreneurs en piste. Nous sommes dans l'attente. »
- Pour la cellule recrutement justement, vous avez vu des centaines de matches. Vous n'avez pas toujours été écouté. Quels sont vos plus gros regrets ?
« Des mecs qu'on n'a pas faits, je peux en citer cinquante, si ce n'est plus. Mais à la décharge du club on ne peut pas toujours tout faire. Il y a eu Ribery lorsqu'il était à Brest. Le meilleur joueur de National que j'avais jamais vu. Mais lorsqu'il était à Lille, il était passé pour un barjot alors on ne l'a pas pris à Lens. Il y a eu aussi Koscielny à Tours. Le meilleur central de Ligue 2. Lorient l'a ensuite vendu 12 millions. Je vais encore évoquer Higuain que j'ai découvert à River Plate. Le numéro 33. Il avait 18 ans. Je l'ai vu jouer deux fois une mi-temps, c'était quelque chose.
On me dit qu'il est Français, son père a joué à Brest. Je mange avec lui, je vais le revoir une semaine plus tard. Les parents ont aimé la France et veulent revenir. Le père m'explique que ça va être un peu cher : 1,5 million d'euros. Je rentre au club, j'explique, on me répond "T'es fou !
C'est trop cher pour un joueur de 18 ans ! » Peut-être. J'ai su que le Real où il est maintenant en voulait 40 millions... » •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reprise du RCLens    Dim 17 Fév - 11:39

Le CA qui n'aurait plus d'argent pour recruter et qui ne souhaite plus investir dans le RCL ......Organise un Séminaire au Touquet dans un des plus Luxueux hotel de la Côte d'Opale ...!! Alors que des Bureaux ont été libérés au sein du RCL pour regrouper l'essentiel au 1ér étage et ne plus chauffer le bas !!!

Mais bon !!!

Suite au Séminaire du Touquet ???


Un changement de contrôle au plus tard au 31 mai

Alors qu’en début de semaine un séminaire s’est tenu au Touquet avec les dirigeants du RC Lens et du Crédit Agricole, le président Lensois commente le dossier de revente du club. Il présente les avancées et le rétro planning de cette possible opération.


Q: Luc Dayan, pouvez-vous nous éclairer sur le séminaire qui s’est tenu au Touquet en début de semaine concernant l’avenir du RC Lens ?

D’abord, je dois dire que je n’y ai pas assisté. J’étais invité mais pour 2 raisons, j’ai choisi de ne pas m’y rendre. D’abord, après la défaite de l’équipe première à Angers (3-2, 24e journée de Ligue 2) et la déception qui en découlait, j’estimais que mon rôle me demandait de rester auprès du staff et des joueurs alors que tous les autres dirigeants du club se trouvaient au Touquet. Ensuite, ce séminaire prévu de longue date consistait à évoquer l’avenir dans le cas où aucun investisseur ne rentrerait dans le capital à l’issue de cette saison. Or, mon contrat s’arrête au 30 juin prochain, ce qui ne me concerne pas directement pour le moment.

Et donc si aucun investisseur n’arrive ?

Le Crédit Agricole a déjà prévenu qu’il ne pourrait plus mettre d’argent pour renflouer les caisses et combler d’éventuels déficits. Dès lors, il est nécessaire d’organiser le club d’une autre manière afin d’équilibrer les comptes hors-vente de joueurs car il s’agit-là d’un domaine très aléatoire.

Pour résumer, le CANF a évoqué un éventuel plan B ?

C’est bien cela. Ce qu’on appelle un plan « zéro cash ». D’ailleurs, mercredi midi, j’ai tenu une réunion en interne au club pour expliquer où nous nous trouvions et dire que pour les 3 prochains mois, jusqu’au 15 mai, aucune décision ne pourrait être prise. En revanche, si aucun investisseur n’arrive, il y aura forcément de nouvelles coupes qui pourraient se révéler hard. Il faudra forcément faire des choix. Mais il faut anticiper car le RC Lens doit continuer à fonctionner.

« Ils ne sont ni russes ni qataris »

Justement, où en est-on d’une éventuelle revente ?

Pour le moment, nous en restons à ces 2 groupes intéressés dont l’un a quasi bouclé son audit. Il s’agit de 2 groupes étrangers dont beaucoup de clubs français apprécieraient l’intérêt. Ils présentent de très grandes qualités, possèdent des moyens mais ne viennent pas pour faire n’importe quoi. Ils ne sont ni russes ni qataris. Je communiquerai leur nom en temps voulu même si ces dossiers n’aboutissent pas. Tous 2 sont d’accord sur la démarche afin de prouver que ce n’était pas bidon. En attendant, il reste primordial que le club montre une bonne image que ce soit avec l’équipe première, ses jeunes, en interne… Le club se trouvera ainsi plus attractif. Il en va d’un intérêt collectif pour que nous rentrions dans une phase de construction avec un actionnaire non plus contraint comme le Crédit Agricole mais volontariste.

Quand pourrait se finaliser cette éventuelle vente ? Au 31 mai ?


Avant ! D’ici fin février voir mi-mars au plus tard, nous saurons si des offres seront déposées ou non. Des audits techniques doivent encore avoir lieu ce week-end. Ensuite, nous étudierons de nouveau le tout pour voir si cela se révèle intéressant pour le Crédit Agricole et les collectivités. Si tout s’enchaine correctement, un protocole de vente pourrait être signé avant fin mars. Ensuite, s’écoulera certainement un laps de temps d’un mois pour les clauses résolutoires. Cela nous emmènerait alors à fin avril-début mai pour un changement de contrôle au plus tard au 31 mai.


Jusque la, on prie ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reprise du RCLens    Dim 10 Fév - 11:24


L'a un peu de brioche l'ami Pollet
Vache le Maillot affraid....On dirait un Pyjama lol!lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reprise du RCLens    Dim 10 Fév - 11:07

Comme le dirait Lao Tseu .....Ceux qui ne savent pas parlent et ceux qui savent ne parlent pas .....Wink


Je crois qu'il est encore un peu tôt pour savoir !!! scratch


Dernière édition par Lensois le Dim 10 Fév - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
FLAHUTTE

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 15/04/2010

MessageSujet: Re: Reprise du RCLens    Dim 10 Fév - 11:01

Bonjour ,
un bruit court a Lens et on en parle partout . Surtout dans les kfés pres de la gare .
On raconte que le Quatar racheterait le RCL . Pourquoi pas ? Ces gens là ont peut etre compris que c ' etait le moment avant que le prix monte .Ce serait un bon investissement pour eux !Qui peut me dire ce qu 'il en est ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2451
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: Reprise du RCLens    Ven 8 Fév - 16:56

La subvention du stade Bollaert retourne au tribunal administratif : les explications juridiques
Par Nicolas Montard • le 05 février 2013 • Dans la catégorie DailyUne



Bollaert est-il maudit ? Le Conseil Général du Pas-de-Calais avait déjà dû faire face à la suspension de sa subvention de 10 millions d’euros consacrés aux travaux du stade du RC Lens, avant de la faire revoter dans les formes. Un nouveau recours va être déposé devant le tribunal administratif de Lille ce mardi après-midi. S’il va à son terme, il pourrait menacer la rénovation du stade. Voire plus. Explications juridiques.

Le 17 décembre, le Conseil Général du Pas-de-Calais avait pourtant fait revoter cette subvention dans les formes en assemblée pleinière. Ça ne suffira pas à assurer sa tranquillité. Le groupe d’opposition, Union@ction62, emmené par Michel Petit, a déposé ce mardi après-midi une requête devant le Tribunal administratif par l’intermédiaire de son avocat spécialiste des stades, Manuel Gros.”Il y a la question de la compétence de principe des collectivités dans le financement des stades de l’Euro 2016, décrypte ce dernier. Si la Ville de Lens peut financer les travaux du stade Bollaert, le Conseil Général n’est pas dans les clous.” Comprenez qu’une collectivité, à part celle qui est propriétaire du stade (comme la ville de Lens, donc), ne peut pas financer les travaux du stade directement.

UNE LOI CONTRAIRE À LA CONSTITUTION EUROPÉENNE

L’avocat invoque également le fait que la loi Depierre (votée en 2011 pour favoriser justement la rénovation de stades pour l’Euro 2016, par l’intermédiaire des collectivités, en savoir plus) est contraire à l’article 107 de la Constitution européenne, qui interdit toute aide d’une collectivité pour une entreprise en dehors de l’intérêt général. Difficile de trouver un intérêt général dans la rénovation de Bollaert si ce n’est la puissance du football. En effet, le Conseil Général a comme premières missions les transports scolaires, le sanitaire et le social. A première vue, le RC Lens, SA dont l’actionnaire majoritaire est le Crédit Agricole Nord de France, n’est pas dans ce cas de figure et ne présente au mieux qu’un intérêt communal… “Je vais poser cette question, confirme Manuel Gros. Où est l’intérêt départemental du Stade Bollaert ?”

ARRÊT DES TRAVAUX EN PERSPECTIVE ?

Le montage compliqué monté par le Conseil Régional (qui a impliqué le Conseil Général) pour financer les travaux de Bollaert pourrait donc se retourner contre ses auteurs (alors que pour éviter toute contrariété juridique, les collectivités régionale et départementale auraient pu tout simplement verser directement les subventions à la ville de Lens qui les aurait alors utilisées pour les travaux…). Le recours, déposé cet après-midi, sera jugé sur le fond par le tribunal administratif d’ici quelques mois à un an. S’il est accepté par les juges, il pourrait avoir de nombreuses conséquences : l’arrêt des travaux de Bollaert d’une part, la remise en question des contributions des autres collectivités, mais aussi un chamboulement dans le financement des stades par les collectivités publiques et donc par le contribuable.

A lire ou relire :
http://dailynord.fr/2013/02/la-subvention-du-stade-bollaert-retourne-au-tribunal-administratif-les-explications-juridiques/
Manuel Gros, avocat des stades, mais pas seulement

L’amateurisme de la subvention de Bollaert suspendu par le Tribunal Administratif

Petit best-of des affaires que le Tribunal Administratif a fait capoter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reprise du RCLens    Jeu 7 Fév - 12:00

Citation:
Du neuf fin février pour la revente de Lens ?

Alors que le RC Lens se trouve toujours dans son processus de revente avec 2 investisseurs potentiels, Luc Dayan, l’actuel président du Racing, a précisé que « l’un d’eux avait même terminé l’audit préliminaire à toute négociation sur le fond. » Dès lors, tout pourrait s’accélérer dès fin février-début mars avec de nouvelles avancées sur ce dossier.

Alors Attendons ??
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reprise du RCLens    Sam 15 Déc - 17:21


Lens : 15 millions d'euros de capital en plus
jeudi 13 décembre 2012 - Alexandre Chochois - Réagir

Hier mercredi s'est tenue une Assemblée Générale du RC Lens, dans un hôtel d'Arras, en présence du Crédit Agricole Nord de France, actionnaire majoritaire du club (70%) et de Gervais Martel (29%) notamment.

Et comme le révèlent nos confrères de L'Equipe, une augmentation du capital de l'ordre de 15 millions d'euros, déjà envisagée depuis quelque temps, a été validée. L'objectif? Couvrir les pertes relatives à la saison dernière ainsi que celles de l'exercice en cours. Une bonne nouvelle pour des Sang et Or qui vont mieux sur le terrain également, avec dix matches consécutifs sans la moindre défaite, série en cours.

A suivre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Reprise du RCLens    Mer 12 Déc - 18:04

Interview de Luc Dayan :

Q? Luc Dayan, où en est le dossier de l’éventuelle revente du RC Lens ?

Nous avons déjà été contactés. Différents acteurs se montrent intéressés. Mais avant de pouvoir avancer plus sur ce sujet, il faut d’abord conclure l’augmentation de capital et boucler le projet de rénovation du stade Bollaert. Une fois ces finalisations actées, nous serons alors en mesure de présenter aux candidats potentiels un panorama plus complet et abouti de la situation du club. Il faudra ensuite négocier et évaluer la capacité financière des acquéreurs. Cela devrait bouger vers le mois de décembre même si des échanges ont débuté depuis 3 semaines, voire un mois. Mais attention, rien ne dit pour autant que cela va se conclure rapidement.

Q?Qui peut se montrer intéressé par le RC Lens ?


Je ne peux pas vous exposer de noms. Cela reste confidentiel. Mais contrairement à ce que l’on peut penser, il existe bien des gens qui étudient la situation de près. Lens reste un club attractif de par son potentiel. Tout le monde connaît le Racing et le poids d’une remontée en Ligue 1 pour le club. Contrairement à une formation de l’élite qui ne pourrait viser que la Ligue des Champions, le RCL possède une marge de progression rien qu’en retrouvant la L1. Or, ce potentiel de progression incarne un sérieux atout.

« Chacun attend d’un projet cohérent en ce qui concerne l’avenir »

Q?A quel prix est valorisé le RC Lens ?

Il est impossible de le fixer en l’état. Cela peut varier car beaucoup de paramètres entrent en compte. Il faut bien sûr se référer au montant de cession des actions mais ensuite, entrent en scène les compléments de prix. Autrement dit, cela diffère si le club remonte en Ligue 1. Il faut également s’intéresser à l’actif des joueurs. Des clauses peuvent également être incluses selon ce qu’il se passera à l’avenir, un peu comme les clauses sur les transferts des joueurs. Nombre de variables entrent en ligne. Enfin, il faut tenir compte de la règle de l’offre et de la demande. Pour un vendeur, plus il existe d’acquéreurs en course, plus le prix est susceptible de grimper. C’est le principe des enchères.

Q?Quel profil doit posséder l’intéressé ?

2 paramètres essentiels vont intervenir. Dans un premier temps, il faudra que le choix de l’actionnaire principal, le Crédit Agricole, soit agréé par les collectivités qui ont consenti les efforts pour la rénovation du stade Bollaert. Après, il faut s’assurer que cet investisseur dispose de reins assez solides et des fonds propres nécessaires pour éviter le dépôt de bilan si un problème économique survenait. A cela se mêle bien entendu un dernier point non négligeable : chacun attend d’un projet cohérent en ce qui concerne l’avenir. Aussi, cette démonstration reste schématique puisqu’il s’agit du cas de figure où l’on aurait affaire à l’arrivée d’un seul actionnaire. Gervais Martel ? Il n’y a pas de nouvelles le concernant de ce côté.

Q?« Le CA veut vendre au plus vite mais pas n’importe comment »

Autrement dit, l’aval nécessaire des collectivités semble signifier que l’arrivée des fonds exotiques comme le Qatar paraît impossible ?
Pas forcément. Regardez Paris. En 2006, les élus ne souhaitaient avoir recours à une telle solution. Mais 5 ans plus tard, ils ont accueilli QSI à bras ouverts… Ensuite, que signifie l’expression « fonds exotiques » ? Pour reprendre l’exemple du PSG, Colony Capital venait des Etats-Unis. En tout cas, nous n’avons pas encore discuté de ce volet avec les collectivités. Il faudra prendre en compte la question de la gouvernance mais aussi raisonner en termes de projet d’avenir. Il n’existe pas de règle prédéfinie dans ce domaine car chaque club possède sa spécificité. La question se posera peut-être également au niveau des supporters. Sincèrement, il s’agit d’un dossier passionnant et compliqué.

Quoi qu’il arrive, le Crédit Agricole semble toujours prêt à se séparer au plus vite du RC Lens…
Au plus vite oui, mais pas n’importe comment ! Nous avons reçu des demandes d’acteurs que nous avons déjà refusées ou auxquelles nous n’avons pas donné suite car elles ne correspondaient pas aux attentes. Il ne faut pas oublier que le Crédit Agricole est très implanté dans la région où il fait figure d’acteur économique important. Dès lors, il ne souhaite pas qu’il lui soit reproché d’avoir fait n’importe quoi dans la revente du RC Lens. Ce dossier est par conséquent étudié avec le plus grand sérieux et l’envie de trouver la meilleure solution pour le Racing.




Ce mercredi représentera un jour important pour l’avenir du RC Lens.

En effet, les différents actionnaires de la holding GM Finances, qui détient le Racing, se réunissent à Arras en assemblée générale « pour décider de l'augmentation du capital de la société et des autres modifications statutaires, dont le changement de dénomination sociale qui deviendra Financière Sang & Or, » comme l’a précisé un communiqué du Crédit Agricole, actionnaire majoritaire du club, en date du 26 novembre dernier.

Pour rappel, l’augmentation de capital s’élève à 15 millions d’euros et « les souscriptions à cette augmentation seront reçues du 13 au 26 décembre 2012. » L’un des principaux enjeux consistera notamment à savoir si Gervais Martel, actionnaire minoritaire qui a démissionné de son poste de président le 2 juillet dernier, pourra suivre.


Ce mercredi matin, s’est déroulée l’assemblée générale des actionnaires du RC Lens.

Cette réunion, dont aucune information ni le moindre commentaire n’est pour le moment sorti, s’est passée dans un hôtel situé à côté de la gare d’Arras. Le Crédit Agricole, propriétaire du club, a décidé de ne pas communiquer sur le sujet pour le moment.

Pour rappel, à l’ordre du jour, il était question de « décider de l'augmentation du capital de la société (de l’ordre de 15 millions euros) et des autres modifications statutaires, dont le changement de dénomination sociale qui deviendra Financière Sang & Or, » à la place GM Finances. Ce n’est qu’après le 26 décembre, date limite de souscription à cette augmentation de capital, que les différents acteurs impliqués par le sujet dévoileront les tenants et les aboutissants.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reprise du RCLens    

Revenir en haut Aller en bas
 
Reprise du RCLens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pronoms de reprise
» reprise en anglais
» [Kot Astro] Reprise des activités d'observation !
» date de reprise des cours
» REPRISE DU TRAVAIL APRES MON OPERATION????????????????????

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique... :: SPORTS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: