LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
PACA



Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Lun 9 Déc - 16:54

SOURCE LA VOIX DU NORD 



 






 Evil or Very Mad  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil  Sad  Sad  Sad  Sad  Sad  Sad  Sad  Sad  Sad  Sad  Sad 



Et si il ne vous reste plus rien le gouvernement a tout prévu ! MERCI FRANCOIS 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Ven 6 Déc - 17:12

LES ELECTIONS ARRIVENT ? HOLLANDE FAIT UN CADEAU DE 4 MILLIONS D ' EUROS AU PARTI COMMUNISTE !

http://www.observatoiredessubventions.com/2013/le-gouvernement-annule-une-dette-de-4-millions-de-l-humanite/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ObservatoireDesSubventions+%28Observatoire+des+subventions%29



OBSERVATOIRE DES SUBVENTIONS
LE GOUVERNEMENT ANNULE UNE DETTE DE 4 MILLIONS DE L’ HUMANITÉ

Un amendement du gouvernement annule une dette de 4 millions d'euros du journal L' Humanité.
Un amendement du gouvernement annule une dette de 4 millions d’euros du journal L’ Humanité.
Le gouvernement a en effet décidé d’annuler purement et simplement une dette de 4 086 710,31 euros du journalL’Humanité. Ce prêt de 4 086 710,31 euros avait été accordé par l’ Etat au quotidien L’ Humanité en mars 2012.
Voici l’amendement annulant la dette de 4 millions de L’ Humanité
AMENDEMENT N°410
présenté par le Gouvernement
———-
ARTICLE ADDITIONNEL :
Les créances détenues sur la Société nouvelle du journal L’Humanité au titre du prêt accordé le 28 mars 2002, réaménagé en 2009 et imputé sur le compte de prêts du Trésor n° 903‑05, sont abandonnées à hauteur de 4 086 710,31 euros en capital. Les intérêts contractuels courus et échus sont également abandonnés.
EXPOSÉ SOMMAIRE
L’article 24 de la loi organique relative aux lois de finances précise que « toute échéance qui n’est pas honorée à la date prévue doit faire l’objet, selon la situation du débiteur :
- soit d’une décision de recouvrement immédiat, ou, à défaut de recouvrement, de poursuites effectives engagées dans un délai de six mois ;
- soit d’une décision de rééchelonnement faisant l’objet d’une publication au Journal officiel ;
- soit de la constatation d’une perte probable faisant l’objet d’une disposition particulière de loi de finances et imputée au résultat de l’exercice dans les conditions prévues à l’article 37. Les remboursements ultérieurement constatés sont portés en recettes au budget général. »
Or, la Société nouvelle du journal L’Humanité ne peut faire face au remboursement de sa dette contractée auprès de l’État (prêt du fonds de développement économique et social – FDES), sur le capital et les intérêts, parce que ses résultats financiers sont très faibles et qu’elle ne possède plus d’actifs.
Par conséquent, il est nécessaire d’abandonner cette créance détenue par l’État sur cette société.
Ce prêt a été initialement accordé à partir du compte de Trésor n°903‑05 « Prêts du fonds de développement économique et social ». Les opérations portées sur ce compte ont été reprises sur le compte de concours financiers « Prêts et avances à des particuliers ou à des organismes privés » dans le cadre de la loi de finances pour 2006.
Voir aussi: Un élu communiste à la fête de L’ Huma avec l’ argent du contribuable lorrain
Publié par Rédaction le 5/12/13
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bachum62

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Mar 3 Déc - 13:19

Excellent ! je  rie et ça fait du bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Lun 2 Déc - 0:56

LA SEMAINE HUMORISTIQUE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Mar 19 Nov - 9:59

lol!    COMMENT PEUT ON ENCORE CROIRE  EN CETTE CLASSE POLITIQUE ?????
 



ET NOUS COMME DES IMBECILES NOUS VOTONS EN ESPERANT UN MONDE MEILLEUR !
Mentir aussi effrontement devrait etre puni  de publicite mensongere


lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 14 Nov - 15:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 503
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 7 Nov - 12:42

http://www.atlasinfo.fr/Pierre-Moscovici-Nous-aurions-tout-a-gagner-a-ce-que-davantage-de-PME-francaises-s-installent-au-Maroc_a47018.html





Pierre Moscovici: "Nous aurions tout à gagner à ce que davantage de PME françaises s’installent au Maroc"



Lundi 4 Novembre 2013 modifié le Lundi 4 Novembre 2013 - 19:16
Le ministre français de l'Economie et des Finances, Pierre Moscovici, qui s'est rendu ces 31 octobre et 1er novembre au Maroc, revient sur cette visite pour l’hebdomadaire Usine Nouvelle pour assurer que la France aura tout à gagner à ce que davantage de PME françaises s’installent au Maroc, et réciproquement.









« Le développement des PME à l’international constitue en effet un réservoir de croissance significatif pour nos deux économies, que nous n’exploitons pas encore à la mesure de son juste potentiel », a-t-il déclaré lundi dans cet entretien au site de l’hebdomadaire, indiquant avoir décidé en lien avec les partenaires marocains de renforcer la coopération pour faciliter l’accès des PME au financement. 

M. Moscovici a fait savoir que la France reste « disponible pour accompagner de nouveaux projets de développement et d’infrastructures » au Maroc, notamment dans les domaines des énergies renouvelables et des transports publics. « Il s’agit aussi d’un moyen pour ouvrir, demain, de nouvelles perspectives à nos entreprises », a-t-il ajouté. 

Pour le ministre, il faut arrêter d’opposer « systématiquement investissements à l’étranger et emplois en France ». « Le Maroc est un marché attractif pour les entreprises françaises, mais il est aussi pour elles un levier de compétitivité significatif », a-t-il affirmé. 

« Ma conviction, a-t-il poursuivi, est que les investissements français au Maroc ne sont pas seulement bénéfiques pour le Maroc, mais qu’ils peuvent également avoir des retombées positives pour l’économie française et les entreprises concernées en termes de recherche et développement, d’emplois, de balance des paiements », ajoutant que dans le contexte de crise actuel, il faut raisonner en termes de partage de la chaîne de valeur. 

« S’agissant d’un pays aussi proche, les complémentarités entre implantations en France et au Maroc sont très fortes et il faut donc parler de co-localisation et de partenariat gagnant-gagnant », a estimé le ministre. « Les exemples de co-localisations réussies au Maroc ne manquent d’ailleurs pas, que cela soit EADS pour la fabrication des sièges d’avions, Safran pour les nacelles des moteurs et le câblage des avions ou encore Renault pour l’ingénierie et certaines pièces détachées des voitures produites à Tanger », a assuré Pierre Moscovici. 

Le Maroc a une réelle plus-value à apporter aux groupes français dans leur développement vers l’Afrique 

Interrogé sur la perte de parts de marchés de la France au Maroc, le ministre a rappelé que la France reste le premier partenaire du royaume (…) Pour autant, nous sommes bien conscients que nos positions ne sont plus acquises au Maroc et que la France doit sans cesse innover et s’adapter à un pays en pleine évolution si elle veut y conserver son statut de partenaire de référence ». 

« C’est exactement le message qu’a délivré le président de la République lors de son intervention devant les chefs d’entreprises français et marocains le 4 avril dernier à Rabat. Il y a rappelé notre volonté : de mieux nous positionner sur les secteurs stratégiques pour le développement du Maroc que sont le développement durable, l’aménagement des villes, les énergies renouvelables et l’agroalimentaire ; d’amplifier le courant d’investissements français au Maroc dans tous les domaines mais également de susciter des investissements marocains en France ; d’encourager les PME françaises à venir s’installer au Maroc ; d’encourager les stratégies partenariales entre les entreprises de nos deux pays vers les marchés africains, car le Maroc a une réelle plus-value à apporter aux groupes français dans leur développement vers l’Afrique », a poursuivi le ministreé. 

« La France a confiance dans le Maroc » 

« La France a confiance dans le Maroc », a par ailleurs affirmé le ministre, soulignant que le Maroc « s’est engagé depuis plusieurs années déjà dans un processus de réformes ambitieuses, sous l’impulsion du Roi Mohammed VI ». 

« Ces réformes ont permis, bien avant le début des printemps arabes, de répondre aux aspirations de la population à davantage de liberté et de dignité. Le Maroc constitue aujourd’hui un modèle qui démontre qu’il est possible de réformer dans le consensus et la stabilité. C’est un motif d’espoir pour toute la région », a relevé Pierre Moscovici. 



Lundi 4 Novembre 2013 - 16:48

Par Samir Amor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Mer 30 Oct - 8:09

Le scandale ce n’est pas l’écotaxe c’est Ecomouv !



L'écotaxe n'est pas en soi une mauvaise mesure.

 Il semble en effet logique d'appliquer le principe du pollueur-payeur à des myriades de camions qui dégradent les routes, polluent l'air et embouteillent nationales et départementales. 
En revanche, le choix de faire appel à un prestataire privé pour mettre en place, gérer et percevoir la taxe en prélevant une part substantielle au passage interpelle.

Considérée comme un projet phare du Grenelle de l’environnement, censé rapporter de l'ordre de 1,2 milliard d’euros par an à L'État, l'écotaxe est aujourd'hui dans la ligne de mire des contribuables exaspérés par la démultiplication des prélèvements ces derniers temps.

Même Jean-Louis Borloo, ministre de l'Environnement à l'époque de son adoption y est allé de sont flot de critiques lundi 28 octobre au micro d'Europe 1  : "Les modalités de l'écotaxe sont d'une complexité effrayante. Il faut la remettre à plat", "Il s'est passé six ans, la crise est passée par là, on a pris 60 milliards de taxes en plus et les modalités qui sont prévues sont incompréhensibles." 


L'ex-ministre et avocat d'affaires a la mémoire courteLe dispositif d’écotaxe qu'il a présenté en son temps au parlement permet de calculer, percevoir et contrôler les taxes dues par les poids lourds français et étrangers de plus de 3,5 tonnes circulant sur les 15 000 km de routes nationales et départementales de France.

 A cet effet, chaque poids lourd doit disposer d’un équipement embarqué assurant sa géolocalisation satellitaire et la communication des données (kilométrage parcouru, classe du véhicule). 

C'est donc un dispositif à la fois complexe et onéreux qui pourtant a fait ses preuves dans d'autres pays de l'UE.
Dans le contexte d'un Etat déliquescent et désargenté, le choix très politique arrêté par l'ancien gouvernement Fillon a été de confier le déploiement et la gestion du système à une entreprise privée dans le cadre des PPP (partenariat public privé) très décriés par la Cour des Comptes.

Ainsi, à la suite d'un appel d'offres européen, l'Etat a retenu Ecomouv SAS, une filiale de la société d'autoroutes italienne Autostrade spécialement créée pour ce projet qui bénéficie du soutien de quatre partenaires français : Thales (11%), Steria (3%), SFR (6%) et la SNCF (10%).
 L'écotaxe collectée doit selon le ministère des Finances rapporter à l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF), environ 760 millions d'euros en année pleine. En revanche, on ne connaît pas officiellement le niveau de rémunération du prestataire. Le contrat a été signé en toute discrétion par Nathalie Kosciusko-Morizet qui avait succédé à Jean-Louis Borloo.

Autostrade per l’Italia, actionnaire d'Ecomouv' à hauteur de 70%, estime en revanche à 2,8 milliards d'euros la valeur de ce contrat d'une durée de 13 ans et 3 mois. C'est un contrat énorme car la société doit fournir "tous les ouvrages civils et métalliques""l’infrastructure technique du réseau de distribution" et "le système de collecte", dont les équipements embarqués.
Autostrade per l'Italia est le concessionnaire européen de référence dans la construction et la gestion des autoroutes à péages et l'inventeur du Télépass, ainsi que dans les services de transport connexes.

 Ce groupe emploie plus de 10 000 personnes et a enregistré en 2010 un chiffre d'affaires de 3 750 millions d'euros, avec un résultat net avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissement de 2 285 millions d'euros.

Au niveau français, si on pose comme recettes prévisionnelles les 1,2 milliards d’euros estimés et un reversement à l’Etat de 760 millions d’euros, on peut en conclure que l'opérateur glane 440 millions au passage. Par an, bien entendu.

Et comme chez Ecomouv on est près de ses bénéfices, la société s'est déjà illustrée par des méthodes de recrutement très décriées.



===============================================================================================
 

Encore une usine a gaz montée par nos énarques et autres charlots de Bruxelles . 


Ils voulaient pénaliser les transports par route ?


 C 'était si simple d 'augmenter le gazole , ou de coller une vignette , ou encore d 'augmenter la taxe a l ' essieu ....


TROP FACILE ? TROP SIMPLE ? 
Bin oui ...on aime faire compliquer.... pour aider qqs " amis " a engranger du fric sous le pretexte de l 'ecologie....
 et les deputés de droite et de gauche , complices ou  incompétents votent , et se renient ensuite ..
Triste France et triste Europe 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Mar 29 Oct - 17:25


La France se rend sans conditions à la Bretagne 



Face à la gronde grandissante qui agitait depuis plusieurs jours la Bretagne et qui menaçait de se propager au reste du pays, la France et son gouvernement ont signifié, ce jour, à 12 heures (heures de Paris) qu’elle se rendait, sans conditions, à toutes les demandes et exigences de la Bretagne et de ses alliés, avec effets immédiats et parfois rétroactifs.
Le gouvernement français, par la voix de son Premier ministre a signifié l’arrêt total des opérations et le retrait global des forces en présence, sonnant un retour significatif en arrière. « Il faut savoir admettre quand une bataille est perdue. Je veux remercier nos hommes qui ont été courageux mais le courage n’a pas suffi ». La suite de la déclaration du Premier ministre n’a pu être audible, couverte par les joyeux chants des partisans et patriotes bretons qui avaient pacifiquement envahi l’hôtel Matignon.
Avant d’être amené à Brest pour y être présenté à la foule, avec l’ensemble du gouvernement, le Premier ministre a aussi demandé la plus grande mansuétude envers les forces françaises encore stationnées en Bretagne et promis leur rapatriement dans un délai fixé lors de l’accord. Le président français, habilement en voyage à l’étranger, n’était pas joignable dans l’immédiat. « Je suis fier d’avoir servi mon pays, je n’ai pas de regret, je suis prêt à assumer mes actes devant la justice » a expliqué le Premier ministre, sur le point de partir en captivité, avant de, à nouveau, reculer.
La Rédaction LE GORAFI
Photo: iStock


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 503
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Lun 21 Oct - 15:08


Il est triste de voir un Président de la republique manquer de courage et qui va  " ergoter " a la télé sur des faits minables .
Imaginez vous ce qu 'aurait fait  le General de Gaulle a sa place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 503
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Lun 21 Oct - 15:00

http://www.lefigaro.fr/politique/2013/10/20/01002-20131020ARTFIG00146-la-presse-europeenne-sans-pitie-pour-hollande.php

LE FIGARO 
Le quotidien conservateur allemand Die Welt estime que Leonarda a « plus réfléchi » que le chef de l'État .
PUBLICITÉ

Le «zigzag du président». En Allemagne, à l'image de Der Spiegel, la presse commente la décision de François Hollande dans l'affaire Leonarda avec sévérité. «À la fin de cette semaine, il est affaibli», conclut le magazine de centre gauche. L'histoire est suivie par tous les journaux. Samedi, beaucoup d'entre eux, comme par exemple le Tagespiegel, reprenaient un terme employé par la gauche française: «Un choix cruel.» La remarque la plus acerbe se trouvait dans Die Welt. «L'affaire pourra servir pour de futurs historiens comme l'exemple même du talent rare de François Hollande pour prendre des décisions et les saper en même temps», écrit le quotidien conservateur. Pour Die Welt, la ligne du chef de l'État manque de cohérence: le journal cite Leonarda, soulevant la question de la scolarisation de ses frères et sœurs. «Cela sonne comme si elle avait plus réfléchi que François Hollande», assène le quotidien.
En Espagne, l'intervention de François Hollande laisse pantois le journal El Pais.«Le président a transformé l'affaire Leonarda en une affaire d'État à l'occasion d'une intervention télévisée qui devait mettre fin à la tempête politique», s'étonne son correspondant en France, de retour de Mitrovica où il s'était déplacé pour couvrir le sujet. Le journaliste qualifie également de «scène inédite» la réaction de l'adolescente, qui «se permet de donner une leçon au chef de l'État français». Le résultat, selon le journal de centre gauche, est «la plus grande crise politique de la présidence de Hollande».
«Gifle à François Hollande. Leonarda bat le président un à zéro» (La Stampa). En Italie aussi, la presse est cinglante. «Hollande mécontente tout le monde», titre le Corriere della Seraqui commente: «À peu de mois du vote européen, avec une popularité au plus bas et le lepénisme en grande ascension, l'affaire Leonarda met en crise le gouvernement de Paris.»«Tornade sur la gaffe de Hollande», renchérit La Repubblica. Relevant la position différente du secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, le grand quotidien de la gauche italienne s'exclame: «Quel embrouillamini!» Les journaux sont stupéfaits de voir une adolescente de 15 ans, «la Rom la plus médiatisée au monde», répondre en direct et défier le président de la République française.
En Grande-Bretagne, The Sunday Times estime que «l'affaire Leonarda devrait rester dans l'Histoire comme un nouvel exemple des tentatives de Hollande de faire plaisir à tous, pour finir par mécontenter tout le monde». Le journal note que «l'ambitieux Valls est accusé par certains de copier Nicolas Sarkozy, qui avait bâti sa popularité et sa base de pouvoir sur une politique agressive». Enfin, il fait remarquer que le gouvernement français doit tenir compte des sondages, qui montrent que «deux tiers des Français ne veulent pas du retour de Leonarda».




La rédaction vous conseille :

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++



COMBIEN A COÛTÉ LA FAMILLE DE LÉONARDA ?
Les Dibrani, la famille de Léonarda, a coûté cher aux contribuables français. Quel est le coût de la famille de Léonarda pour les contribuables français ?
Les Dibrani, la famille de Léonarda, a coûté cher aux contribuables français. Quel est le coût de la famille de Léonarda pour les contribuables français ?
La famille de Léonarda bénéficiait en effet de chèques-repas, d’aides financières de la mairie de Levier ( Doubs), ainsi que d’aides d’une association pour acheter des cigarettes… La famille Dibrani a été prise en charge par le centre d’accueil des demandeurs d’asile (Cada) dès son arrivée en France en septembre 2009.
La famille de Léonarda a alors bénéficié de l’allocation mensuelle de subsistance à laquelle ont droit tous les demandeurs d’asile. La famille de Léonarda a également pu profiter de la CMU. Le dossier de la famille Dibrani a ensuité été transféré du Cada au Conseil général qui continuera de lui verser 350 euros par mois d’allocation et s’occupera de lui renouveler la CMU tous les 4 mois.
Le Comité de soutien des sans-papiers a ensuite pris le relais et a payé l’aide juridictionnelle pour le deuxième recours, ainsi que le voyage aller-retour pour l’audience à Paris, la prise en charge régulière des courses alimentaires, des cartes de téléphone et du tabac pour Resat Dibrani.
Les services sociaux de la ville de Levier ont accordé à la famille de Léonarda de nombreux chèques de 60 à 70 euros pour le ravitaillement au supermarché.
Le Figaro s’est livré à un petit calcul du véritable coût de la famille de Léonarda pour les contribuables français.
La famille de Leonarda ( 2 adultes et 5 enfants) est arrivée il y a 4 ans et 8 mois en France et a été prise en charge par le Cada.
Les demandeurs d’asile hébergés en Cada bénéficient de l’allocation mensuelle de subsistance 718 euros pour un couple et 4 enfants + 110 euros par enfant supplémentaire.
L’allocation temporaire d’attente, dispositif prévu de manière subsidiaire à l’hébergement, s’élève à 11,20 euros par jour et par adulte en 2013. Une place en Cada coûterait en moyenne 24 euros par jour et par personne en 2013.
La dépense moyenne par élève/an s’élève à 8 312 euros, le montant de l’aide juridictionnelle  s’élève à 1200 euros par an, et les dépenses de santé ( sécurité sociale + CMU) s’élèvent  à 2 900 euros en moyenne par immigré clandestin chaque année.
La scolarité de Leonarda, qui était absente un jour sur trois de l’école, a donc coûté 34 577,92 euros ( 8312 euros par an durant 4,16 ans).
L’ allocation mensuelle de subsistance pour la famille de Léonarda représente un coût total de 9 936euros en un an. L’ allocation temporaire d’attente, versée seulement aux parents de Léonarda, a coûté 8 716 euros par an. Les places en Cada de la famille de Léonarda ont représenté un coût de 61 320 euros par an. L’ aide juridictionnelle pour la famille Dibrani a coûté 1200 euros par an. Les dépenses de santé de la famille de Léonarda se chiffrent à 20300 euros par an. Le coût du renvoi de la famille de Léonarda au Kosovo s’élève à 88 515 euros. Quant à l’aide au retour volontaire, elle représente un coût de 7500 euros pour la famille de Léonarda.
Au total, la famille de Léonarda a coûté 107 013,33 euros par an aux contribuables, soit un coût global de 594 697,118 euros.
Quant au retour de Leonarda en France, seule et durant 3 ans jusqu’à sa majorité, scolarité incluse, son coût s’élèverait à 150 000 euros.

Publié par Rédaction LE FIGARO  le 24/10/13



Dernière édition par Admin le Mer 30 Oct - 8:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Sam 28 Sep - 17:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 503
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Sam 14 Sep - 11:58


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 503
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Lun 9 Sep - 11:22

    " EST REPUBLICAIN ":
 ENQUÊTE 
LA MINISTRE PART SANS PAYER : LE RESTAURATEUR PORTE PLAINTE
T


Marie-Arlette Carlotti, photo ER
photo arlette carlotti



Un restaurant a porté plainte contre la ministre chargée de la Lutte contre l’exclusion, Marie-Arlette Carlotti, qui n’a pas réglé l’addition d’un dîner, selon[url=http:// http//www.lepoint.fr/societe/marseille-marie-arlette-carlotti-part-sans-payer-l-addition-11-06-2013-1679820_23.php] Le Point. [/url]D’autant que d’addition du repas aux 32 convives est plutôt salée : 1 120 euros. La ministre, quant à elle, se dit victime d’un piège.
Le 4 mai dernier, un repas-débat été organisé dans cet établissement de Marseille où la ministre présentait son livre « Marseille ma capitale ». Mais des manifestants anti-mariage pour tous s’invitent au débat et le repas dégénère en bagarre…
Juste avant le dessert, une bousculade éclate et la ministre est évacuée par les policiers du Service de protection des hautes personnalités. Tous les clients partent sans payer.
« Nathalie Pigamo, la collaboratrice de Carlotti à Marseille, m’a rapidement rassuré et a laissé un message vocal pour dire que, malgré les incidents, la ministre réglerait la note », raconte le restaurateur. Sauf que plus d’un mois après, ce dernier n’a toujours rien reçu…
« Les collaborateurs de la ministre me répondaient que, faute de dessert, ils ne régleraient pas la totalité de l’addition. » Le restaurateur a donc décidé de porter plainte.
Le ministère a, à son tour, porté plainte contre le restaurateur pour tentative d’escroquerie. D’après une source du Point.fr, « la ministre discuterait du prix, ne souhaitant régler que 15 euros le repas au lieu des 35 réclamés par le restaurateur. »
« Je suis convaincue d’être tombée dans un piège pour me nuire. Depuis que je suis candidate à la mairie de Marseille, je gêne. J’ai dit que j’étais contre le clientélisme et les petits arrangements », a confié Marie-Arlette Carlotti au site internet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Mer 3 Juil - 17:37


Les verts vont peut etre comprendre  que Hollande n 'est pas trop écolo , qu 'il ne les a pris que sur insistance de Aubry qui a besoin de leurs electeurs  sur Lille pour se faire elire ...il y avait un contrat sous jacent ..
Et puis qqs voix en plus.. même 2% ....plus qqs voix de l 'electorat de  Taubira et qqs voix du PRG l 'on aidé a devenir president , histoire de  ne pas repeter les mêmes erreurs que Jospin !






 Voila ce qui arrive lorsqu 'on veut taxer le gazoil , et faire la taxe carbonne !


alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Dim 2 Juin - 10:57

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 30 Mai - 16:36

LE CANARD NOUS INFORME SUR LE RETOUR DE MANIVELLE DES ELUS



ET PENDANT CE TEMPS LA , PAS FIER , DSK PAVOISE A CANNES




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Mer 29 Mai - 10:54

LA VIDEO CI DESSOUS FAISAIT PARTIE d 'une opération d 'intox montée de toute piece avec l ' accord de François Mitterrand . Le but était de désorganiser la droite et de tester ses réactions .Ce discours était la suite d un livre ecrit par Hollande sous le pseudonyme de CATON .




François Hollande tricheur ?
il y a 14 mois
C'est ce qu'assure l'article de wikipedia le concernant :
"En 1983, il est nommé directeur de cabinet de deux porte-parole successifs du gouvernement Pierre Mauroy : Max Gallo et Roland Dumas. Il participe alors à une manipulation politique : sur l'instigation de François Mitterrand, Jacques Attali demande à l'éditeur Fayard de publier un pamphlet contre la droite. La tâche est confiée au journaliste André Bercoff, qui publie un livre nommé De la reconquête, sous le pseudonyme de « Caton », un soi-disant dirigeant de la droite. François Hollande apportera à André Bercoff des éléments chiffrés pour la rédaction du livre, et le journaliste, dont la notoriété ne lui permet pas d'en assurer lui-même la promotion, lui confiera cette tâche. Dans différents interviews, François Hollande se fait alors passer pour Caton, le faux dirigeant de la droite19."
cette information est confirmée par le journaliste André Berkoff lui même où il explique comment FH s'est fait passé pour Caton un faux dirigeant de droite :
http://andrebercoff.com/comment-francois-hollande-est-devenu-le-porte-parole-de-caton-pseudonyme-dandre-bercoff/
"Depuis que François Hollande a été désigné plus que nettement comme candidat socialiste à la présidentielle de 2012, une avalanche d’articles biographiques a légitimement déferlé sur les ondes, le papier et le Web. On a ressorti notamment
l’un des enregistrements de François Hollande à France Inter, où il disait : « Nous autres gens de droite ».
Toutes sortes de versions plus ou moins tronquées, partielles ou partiales ont été données de l’épisode Caton. Je crois être pas trop mal placé pour en parler, étant l’auteur, en 1983, des deux livres signés sous le pseudonyme de Caton : « De la Reconquête » et « De la Renaissance » parus aux éditions Fayard.
En fait, il s’est agi d’un détournement de commande avec l’accord des protagonistes. Flash back : à l’automne 1982, mon ami Jacques Attali, alors conseiller spécial de François Mitterrand, me dit que le président avait pensé à moi pour un livre de politique-fiction qui pourrait sortir à l’occasion des municipales de l’année suivante. En effet, j’avais écrit en 1977, sous le pseudonyme de Philippe de Commines, « Les 180 jours de Mitterrand » qui racontait ce qui se serait passé en cas de victoire de la gauche aux législatives de 1978. Dans ce cas – à l’époque considéré comme fort probable – Mitterrand aurait été le Premier ministre de Giscard. Le livre fut à l’époque un best-seller. Cinq ans plus tard, je réfléchis ; je n’avais nulle envie de refaire un livre du même genre : on ne se baigne pas deux fois dans le même fleuve. Deux jours plus tard, je propose à
Attali un pamphlet où un homme de droite, après la défaite de 1981, fait le bilan d’un an et demi de la gauche au pouvoir, et flingue à la Kalachnikov, la droite qui a permis que cela se fasse. Je trouve le pseudonyme de Caton, le titre « De la Reconquête » et le slogan : « Pour vaincre la gauche, il faudra se débarrasser de la droite ». Je l’écris en octobre-novembre 1982 ; le livre sort en janvier 1983.Une précision à ce propos : « De la Reconquête » démontre bien que le tournant de la rigueur n’a pas eu lieu en 1983 comme le prétend la quasi-totalité des historiens et des journalistes, mais bien en été 1982, quand Jacques Delors annonce « la pause des réformes ». Ce que disait Caton le censeur et le cynique, entre autres, c’est qu’il fallait se débarrasser de ces leaders de droite incapables et que, contrairement aux grands discours mitterrandiens et gouvernementaux, la gauche allait admirablement gérer l’économie de marché, ce qu’elle fit. Le livre devint un best-seller et pendant un an, tout le monde se demandait qui était Caton, devenu l’auberge espagnole des fantasmes politiques de l’époque.
J’avais demandé à Attali que quelqu’un m’aide pour les chiffres : ce fut François Hollande qui travaillait alors, de même que Ségolène Royal, dans son équipe rue de l’Elysée : je rencontrai un jeune homme brillant, plein d’humour, que je vis très souvent dans les dix années qui suivirent. Fin 1983, toutes les radios demandent des interviews de Caton : pas question pour moi d’intervenir, puisqu’un certain nombre de journalistes connaissaient ma voix. J’ai donc demandé à François Hollande de se faire le porte-parole de Caton, ce qu’il fit avec brio. D’où l’allusion à la droite. Mais, je peux évidemment certifier que ni à l’époque, ni a fortiori aujourd’hui, François Hollande ne pouvait être qualifié d’homme de droite. Il s’est agi, tout au long, d’une analyse – la première en date – de la réconciliation de la gauche avec le capitalisme et Caton a eu du succès parce qu’il la décrivait en détail. Tout le reste est « litres et ratures » comme disait Antoine Blondin..André Bercoff




http://club-elysee-2012.linternaute.com/fr/francois-hollande/blog/1785578-francois-hollande-tricheur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Lun 27 Mai - 16:08

ERDF devra rembourser 40 millions d’euros aux usagers



Le décret est paru ce dimanche au Journal Officiel : les ministres en charge de l’Économie et de l’Énergie ont approuvé les nouveaux tarifs de rémunération d’ERDF (Électricité réseau distribution France). La grille adoptée se traduira par un rabais de 2,5% sur les factures d’électricité de juin et juillet prochain.
C’est la conclusion d’un long marathon juridique, engagé par le Sipperec (Syndicat intercommunal de la périphérie de Paris pour l’électricité et les réseaux de communication, qui regroupe plus d’une centaine de communes en Ile-de-France) contre les tarifs de rémunération d’ERDF.

En cause, le mode de calcul du Turpe (Tarif d’utilisation des réseaux publics de transport et de distribution d’électricité), c’est-à-dire la part de la facture qui rémunère ERDF pour l’entretien du réseau. Le Sipperec avait saisi le Conseil d’État – entre autres – sur ce mode de calcul, l’estimant injuste pour deux raisons : premièrement, il imposait aux usagers de rémunérer ERDF pour des investissements qui sont, en réalité, payés en grande partie par les collectivités locales.

Et deuxièmement, il se basait sur un taux de rémunération des capitaux investis par ERDF (7,5%) jugé « excessif ». Le 28 novembre dernier, le Conseil d’État donnait raison au Sipperec et annulait le calcul du Turpe et demandait à la CRE (Commission de régulation de l’énergie) de fournir un nouveau mode de calcul avant le 1er juin 2013, avec effet rétroactif (lire Maire info du 29 novembre 2012).

La CRE a rendu sa copie le 29 mars dernier, et le mode de calcul qu’elle propose a été validé par le gouvernement hier. La Commission estime qu’ERDF « doit » aux usagers – particuliers, entreprises et collectivités locales – la somme de… seulement 40 millions d’euros.

Il a été décidé que, plutôt que de rembourser ce trop-perçu en numéraire, il y aura une diminution de la facture à l’été prochain, de 2,5%.

La disproportion entre le résultat du calcul effectué par la CRE et les chiffres du Sipperec est considérable : alors que la première estime le trop-perçu à 40 millions d’euros, le second avait calculé, lors de sa requête devant le Conseil d’État, qu’ERDF avait indûment perçu, depuis 2009, quelque 1,3 milliard d’euros.

La nouvelle méthodologie de calcul du Turpe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Mer 13 Mar - 22:00

VIDEO. Hollande à Dijon: des clashs et du LOL
Par LEXPRESS.fr, publié le 12/03/2013 à 17:49, mis à jour à 17:58

François Hollande était en déplacement pendant 36 heures à Dijon, à l'invitation du maire de la ville François Rebsamen. Altercations, traits d'humour et même demande stage... Revue en images de ce voyage présidentiel dans le pays de la moutarde.


http://www.lexpress.fr/actualite/politique/video-hollande-a-dijon-des-clashs-et-du-lol_1231167.html?fb_action_ids=10200492445220912&fb_action_types=og.recommends&fb_source=aggregation&fb_aggregation_id=288381481237582
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Mer 13 Mar - 9:14

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Lun 18 Fév - 16:26

EXTRAORDINAIRE REPORTAGES..... VITE COPIEZ LES

Mise en ligne le 10 févr. 2012
Une surprenante archive datant du début des années 80 dans laquelle on peut entendre notre futur Président François Hollande parler en tant que jeune membre du RPR (l'UMP de l'époque), attristé que la gauche n'ait pas encore disparu ...
On retrouvera alors bien sûr François Hollande dans les rangs du ... Parti Socialiste.



lol! lol! lol! lol! lol! lol!


santa affraid cat Evil or Very Mad Surprised Sad Smile lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 24 Jan - 1:24


VOILA UNE BONNE IDEE !


Et pourquoi pas ?

Pourquoi mettre des images horripilantes seulement.........sur les paquets de cigarettes ?

Pourquoi pas des photos d’'enfants qui meurent de faim,......sur les boîtes de Mac DO ?

Pourquoi pas des photos d’'animaux torturés,..... sur les produits cosmétiques ?

Pourquoi pas les photos des victimes tuées par les conducteurs ivres,...... sur les bouteilles de bière et de vin ?

Pourquoi pas les photos des politiques pourris, malhonnêtes, voleurs, en train de profiter de notre argent,.........sur les formulaires des déclarations d’impôts ????? ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bachum62

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 27 Déc - 17:59

Un peu long ce message sur ce ministre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 27 Déc - 15:51

http://www.mediapart.fr/journal/france/dossier/notre-dossier-le-compte-cahuzac

L'affaire Cahuzac pour ceux qui ne veulent pas voir
26 DÉCEMBRE 2012 | PAR FRANÇOIS BONNET

Jérôme Cahuzac sera-t-il exfiltré du gouvernement lors d'un remaniement ? Les révélations successives de Mediapart mettent l'Élysée au pied du mur. Aux responsables politiques qui parlent d'« allégations », Mediapart présente les cinq points clés de l'affaire du compte suisse secret du ministre. Des preuves ? Elles sont là, pour tous ceux qui, de bonne foi, veulent lire, écouter et comprendre. Cet article est en accès libre.
Lire la suite
ENQUÊTE
Les questions du fisc à Jérôme Cahuzac
23 DÉCEMBRE 2012 | PAR FABRICE ARFI

Fort tard dans la soirée du samedi 22 décembre, l’AFP a diffusé un communiqué de la Direction générale des finances publiques, celle de l’administration fiscale dépendant du ministre du Budget, affirmant que « aucun contrôle ou enquête n’est en cours à l’encontre d’un membre du gouvernement ». Supposé démentir Mediapart, ce communiqué est contredit par nos nouvelles informations sur les vérifications fiscales actuellement en cours des déclarations de patrimoine de Jérôme Cahuzac.
Lire la suite
Sur le même sujet
Affaire Cahuzac: l’embarras croissant de l’Elysée
Jérôme Cahuzac, «l'ami» du roi des labos pharmaceutiques
ENQUÊTE
Les mensonges de Jérôme Cahuzac
21 DÉCEMBRE 2012 | PAR FABRICE ARFI

Le ministre n’a pas dit la vérité aux plus hautes instances de l’État et se trouve aujourd’hui dans une situation politique intenable.
Le détenteur de l’enregistrement dans lequel Jérôme Cahuzac parlait fin 2000 de son compte en Suisse a contacté l’Élysée pour certifier son authenticité. Mediapart révèle son identité.
Dans des mails consultés par Mediapart, Jerôme Cahuzac ne dément pas l’authenticité de l’enregistrement.
Des vérifications fiscales sont en cours sur le patrimoine du ministre. Ses déclarations d’ISF laissent apparaître des anomalies.
English version available here
Lire la suite
ENQUÊTE
Jérôme Cahuzac, «l'ami» du roi des labos pharmaceutiques
20 DÉCEMBRE 2012 | PAR MATHILDE MATHIEU ET MICHEL DE PRACONTAL

Il s'appelle Daniel Vial et est depuis plus de vingt ans le lobbyiste le plus influent de l'industrie pharmaceutique. Interrogé par Mediapart, il reconnaît des relations d'affaires avec l'actuel ministre du budget devenu un « ami », assure-t-il. Car dans les années 1990, les activités de « consultant » de Jérôme Cahuzac pour des laboratoires, et en particulier pour le labo français Innothera, expliquent pour partie sa fortune rapide.
Lire la suite
ANALYSE
Affaire Cahuzac: il faut un juge indépendant
19 DÉCEMBRE 2012 | PAR FRANÇOIS BONNET ET DAN ISRAEL

Le ministre du budget annonce qu'il va demander à l'UBS d'attester qu'il n'a jamais eu de compte en Suisse, contrairement à ce que nous avons révélé. La banque a déjà fait connaître un refus « de principe ». Au-delà des initiatives d'un ministre devant gérer un intenable conflit d'intérêts, seule une enquête judiciaire indépendante pourra faire la lumière sur une affaire qui vire au scandale gouvernemental.
English version available here
Lire la suite
LIVE
«En direct de Mediapart» : l'affaire Cahuzac
14 DÉCEMBRE 2012 | PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART

Dernière émission de l'année depuis la rédaction : retour sur l'affaire Cahuzac avec Fabrice Arfi, Lénaïg Bredoux, Dan Israël et Mathilde Mathieu, puis débat sur la fraude fiscale avec les journalistes Xavier Harel et Antoine Peillon, Thomas Coutrot, économiste atterré, Catherine Gaudard du CCFD. Débats animés par Frédéric Bonnaud, Edwy Plenel et Martine Orange.
Lire la suite
Affaire Cahuzac: les non-réponses du minis
tre
13 DÉCEMBRE 2012 | PAR FRANÇOIS BONNET
Depuis dix jours, Jérôme Cahuzac ne répond pas ou entretient un épais brouillard sur plusieurs éléments clés liés au compte suisse qu'il a possédé jusqu'en février 2010. Explications en cinq questions.
English version available here
Lire la suite
CHRONIQUE
La Parisienne Libérée : «Montage offshore»
13 DÉCEMBRE 2012 | PAR LA PARISIENNE LIBEREE


Paris-Genève-Singapour : les nouvelles routes de l'évasion fiscale.
Lire la suite
ENQUÊTE
Affaire Cahuzac: le gestionnaire de fortune qui sait tout
11 DÉCEMBRE 2012 | PAR FABRICE ARFI ET DAN ISRAEL ET MATHILDE MATHIEU ET MARTINE ORANGE
Pour gérer son importante fortune personnelle, constituée pour partie d’avoirs non déclarés, abrités pendant des années dans un compte en Suisse, Jérôme Cahuzac s’est adjoint les services d’un homme de confiance, dont Mediapart est en mesure de révéler l’identité. Il s’agit de Hervé Dreyfus, gestionnaire de fortune. Il est celui qui connaît les secrets financiers de l’actuel ministre du budget, selon les éléments recueillis par notre enquête.
English version available here
Lire la suite
ANALYSE
Affaire Cahuzac : le ministre, la presse et la démocratie
10 DÉCEMBRE 2012 | PAR EDWY PLENEL

© Reuters
La France est une démocratie de basse intensité. Mediapart l’a mis en évidence sous la droite avant de le vivre sous la gauche. Retour sur l’affaire Cahuzac qui n’est pas l’affrontement d’un journal et d’un homme, mais la mise à l’épreuve de notre culture démocratique, des principes qui l’inspirent et des valeurs qui l’animent.
Lire la suite
ANALYSE
Cahuzac: une enquête est bien improbable
11 DÉCEMBRE 2012 | PAR MICHEL DELÉAN
Paradoxalement, la justice ne peut pas enquêter sur la fraude fiscale qu'implique le compte suisse non déclaré de Jérôme Cahuzac… mais elle peut juger Mediapart au bout d'une procédure qui ne s'intéressera pas au fond de l'affaire.
Lire la suite
ENQUÊTE
Cahuzac: l'aveu enregistré

05 DÉCEMBRE 2012 | PAR FABRICE ARFI

Jérôme Cahuzac, mercredi 5 décembre.© Reuters
Face aux démentis répétés du ministre du budget après nos révélations sur son compte suisse, Mediapart dévoile un enregistrement datant de la fin de l'année 2000 dans lequel Jérôme Cahuzac, alors député, évoque avec un chargé d'affaires son compte caché. « Moi, ce qui m’embête, c’est que j’ai toujours un compte ouvert à l’UBS », affirme le futur ministre du budget. Nos nouvelles révélations.
English version available here
Lire la suite
ENQUÊTE
UBS ou l'industrialisation de la fraude fiscale
07 DÉCEMBRE 2012 | PAR MARTINE ORANGE ET DAN ISRAEL
La présidente de la confédération suisse a rencontré vendredi François Hollande. Les deux pays ont des discussions sur l'évasion fiscale. Un dossier devient brûlant : l'UBS. La filiale française de la deuxième banque suisse pourrait être mise en examen en tant que personne morale, pour avoir couvert un vaste système d'évasion fiscale.
Lire la suite
ANALYSE
Florange, Cahuzac: l'effroyable semaine de l'exécutif
07 DÉCEMBRE 2012 | PAR LÉNAÏG BREDOUX

Déjà embarrassé par le compte en Suisse de Jérôme Cahuzac, le gouvernement est fragilisé par sa gestion du dossier social de Florange. Pour François Hollande, qui s’y était rendu pendant la campagne, il y va de sa crédibilité auprès des ouvriers qui l’accusent de trahison.
Lire la suite
Sur le même sujet
Affaire Cahuzac : le pouvoir serre les rangs
ENQUÊTE
Le compte suisse du ministre du budget Jérôme Cahuzac
04 DÉCEMBRE 2012 | PAR FABRICE ARFI

Jérôme Cahuzac© Reuters
Le ministre du budget Jérôme Cahuzac (PS) a détenu pendant de longues années et jusqu'en 2010 un compte bancaire non déclaré à
l'UBS de Genève, selon une enquête de Mediapart qui s’appuie sur de nombreux témoignages et des éléments documentaires probants. « Je n’ai pas de compte en Suisse et n’en ai jamais eu. Il est clair que si vous publiez ça, j’attaquerai », a réagi M. Cahuzac.
English version available here
Lire la suite
LIEN
Ce privé qui enquête sur Jérôme Cahuzac
05 DÉCEMBRE 2012 | PAR LA RÉDACTION DE MEDIAPART

Sud Ouest rapporte qu'il y a quelques semaines, un privé d'une « officine installée dans les beaux quartiers de la captiale » s'est déplacé dans le Lot-et-Garonne pour enquêter sur le « fameux compte suisse ».
Lire la suite
Le ministre n’est pas «impressionné» mais sa défense prend l’eau
06 DÉCEMBRE 2012 | PAR FRANÇOIS BONNET

Malgré le soutien du premier ministre, Jérôme Cahuzac est dans une situation difficile et ses démentis se font imprécis. Le journal Sud Ouest confirme l'existence de l'enregistrement que nous avons publié et affirme que son détenteur « honorablement connu » l'a fait remettre « à un notaire ».
Lire la suite
Sur le même sujet
Cahuzac: c’est quoi une communication de crise
Cahuzac: c’est quoi une communication de crise
05 DÉCEMBRE 2012 | PAR FRANÇOIS BONNET

Ce qui est devenu l’affaire Cahuzac est aussi une parfaite illustration de ce qu’il est convenu d’appeler la « communication de crise ». Comment étouffer une révélation ? Comment gagner la guerre de communication ? Comment ne pas répondre aux questions ? Le ministre du budget y met toute son énergie. Récit.
Lire la suite
1 2 > >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2453
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Mar 4 Déc - 17:05

Cahuzac le donneur de leçons:

mediapart@mailing.mediapart.fr

Le compte Suisse du ministre du budget Jérôme Cahuzac

Par Fabrice Arfi, Journaliste d'investigation



Le ministre du budget Jérôme Cahuzac (PS), qui dit vouloir faire de la lutte contre la « fraude et l'optimisation fiscale » un axe prioritaire de son action gouvernementale, a détenu pendant de longues années un compte bancaire non déclaré à l'Union des banques suisses (UBS) de Genève, selon une enquête de plusieurs mois de Mediapart qui s'appuie sur de nombreux témoignages et des éléments documentaires probants.

Ce compte a été formellement clôturé par Jérôme Cahuzac début 2010, quelques jours avant qu'il ne devienne président de la commission des finances de l'Assemblée nationale.

Retrouvez cet article en intégralité : testez Mediapart et découvrez la presse indépendante !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    

Revenir en haut Aller en bas
 
LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Prendre la "foudre" d'escampette selon François Hollande
» Rentrée 2014 : F. Hollande en visite au collège Louise Michel de Clichy-sous-Bois avec N. Vallaud-Belkacem.
» Hollande demande à Dieu d'arrêter la pluie... (Humour)
» commande dendrogramme sous R
» extraire sous SAS

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique... :: gens d ' ici :: ON EN PARLE ? :: LA TETE DE GONDOLE DE LA SEMAINE-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: