LOCON SUR LAWE
LOCON SUR LAWE

Les GENS de LOCON et du reste du monde
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Lun 3 Avr - 9:51

VOICI DEUX  EXEMPLES DE L 'INCOMPETENCE DE CEUX QUI NOUS DIRIGENT...
 car ils sont incapables de garder les emplois chez nous ..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Lun 13 Mar - 14:41

Rapport des gendarmes de la brigade nautique  


 
 
Le mardi 22 septembre, nous avons reçu un appel de détresse du Cross-med nous informant que deux embarcations à la dérive, avaient été localisées à 20 nautiques au large des Iles d'Hyères.


Nous nous sommes transportés sur place à bord de notre vedette.



A notre grande surprise nous avons découvert
deux embarcations pleines de retraités.



...............



 "Ils ont déclaré être des retraités françaisen situation précaire".
> >  Nous les avons pris à bord et les avons ramenés au Lavandou
où nous les avons interrogés.








Ils nous ont déclaré :
- "Nous avions l'intention de jeter nos passeports par-dessus bord et de nousprésenter comme demandeurs d'asile...de façon à pouvoir bénéficier d'un droit au logement (avec forfait, eau-gaz-électricité gratuit), soins, assurances (AMU), pécule de vacances, (spécial vacances au pays d'origine), tél
éphone,TV et internet gratuits...
..........

.
.

.....



Ils ont écopé d'un avertissement et ont été reconduits chez eux en bus. On ne rigole pas avec la LOI.

..
.....
 





BRAVO QUAND MÊME A  CES  SENIORS QUI ONT TELLEMENT RAISON !!!....je vais faire partie de la prochaine expédition. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 9 Mar - 18:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Dim 26 Fév - 11:37

HOLLANDE N 'EN RATE PAS UNE .

Trumps donne l'exemple de la France pour montrer la nécessité de contrôler l'immigration.

Hollande lui répond qu'en France personne ne tire dans la foule…

Où était Hollande durant son quinquennat?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Sam 11 Fév - 13:04

LE CHANGEMENT EN FRANCE



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Mar 24 Jan - 17:53



Édition du 24  janvier 2017


Jeunes et marché du travail : une situation difficile en France
Un taux d'activité faible, un « sur-chômage » persistant, une proportion élevée de décrocheurs... : la situation des jeunes sur le marché du travail s'est globalement dégradée et leur insertion professionnelle est plus compliquée en France qu'ailleurs en Europe, selon un rapport qui doit être remis aujourd’hui à la ministre du Travail, Myriam El Khomri.

Ce rapport de « diagnostic » a été élaboré par France Stratégie, organisme de réflexion rattaché à Matignon, et la Dares, le service des statistiques du ministère du Travail, en concertation avec les organisations syndicales et patronales ainsi que quatre organisations de jeunesse (Fage, JOC, MRJC et Unef), à l'issue d'une concertation sur l'insertion professionnelle des jeunes lancée par Myriam El Khomri en septembre 2016.

Comparé aux autres pays européens, le taux de chômage des jeunes français, qui a été multiplié par 3,5 en 40 ans, « se situe dans la moyenne haute » : 24 % en 2016 pour les moins de 25 ans, soit la 5e position sur 16 pays, après la Grèce, l'Espagne, l'Italie et le Portugal mais loin devant l'Allemagne, le Royaume-Uni ou les Pays-Bas, souligne le document.

Le taux d'activité des 15-24 ans est également faible, de 4,5 points inférieur à la moyenne européenne en 2015, ce qui s'explique notamment par un faible cumul emploi-études. A 15 %, il est en hausse, mais reste plus bas que dans d'autres pays européens, notamment l'Allemagne et les Pays-Bas, où davantage de jeunes sont en apprentissage. 
Toutefois, ce cumul peut avoir un effet positif sur l'insertion tout en augmentant les risques d'échec universitaire, nuance le rapport.

La proportion de « NEET », ces jeunes qui ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation reste par ailleurs plus élevé (15 %) en France que dans les pays nordiques et en Allemagne, et, contrairement à d'autres pays de l'Union européenne, il n'a pas reculé depuis 2013.

Les jeunes Français connaissent aussi un « sur-chômage » élevé au moment de leur entrée sur le marché du travail, qui persiste « plus d'une dizaine d'années après leur entrée sur le marché du travail ».
 Et 35% sont en contrat temporaire. « Les difficultés d'insertion de jeunes dans l'emploi sont marquées dans tous les pays européens par un sur-chômage. Mais, outre le fait qu'en France la conjoncture du marché du travail est globalement dégradée, ce qui la rend plus difficile chez nous, c'est pour certains le cumul de difficultés qui constituent de véritables barrières à l’entrée (compétences de base, mobilité, santé, logement, maîtrise du numérique…) », explique Hélène Garner, directrice du département travail à France Stratégie.

Parmi les dispositifs favorisant l'insertion, l'apprentissage permet une meilleure insertion dans l'emploi que la voie scolaire, notamment pour les moins diplômés, constate le rapport. Mais avec un bémol : un taux de rupture des contrats élevé, de l'ordre de 27 %. (AFP)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Ven 9 Déc - 10:22

http://www.francetvinfo.fr/societe/societe-quand-les-femmes-sont-indesirables-dans-les-lieux-publics_1958225.html#xtor=CS1-746


VIDEO. Quand les femmes deviennent indésirables dans les lieux publics
Aujourd'hui, des associations alertent sur ces quartiers où les femmes deviennent indésirables dans l'espace public. Se promener en jupe ou boire un café en terrasse peut alors devenir un vrai défi pour elles.



http://www.francetvinfo.fr/societe/societe-quand-les-femmes-sont-indesirables-dans-les-lieux-publics_1958225.html#xtor=CS1-746[/url]


Ces terrasses de café et ces rues qui ont un point commun : les femmes semblent effacées. Dans certains quartiers populaires, les hommes occupent les lieux publics et les femmes subissent.

France 2 a suivi deux militantes de La Brigade des mères dans une banlieue de la région parisienne. Nadia Remadna et Aziza Sayah se battent pour la liberté des femmes dans ces quartiers. Pour démontrer la réaction des hommes, elles les filment en caméra cachée.
"Il fallait briser cette loi du silence"

Dans ce bar, il n'y a que des hommes peu accueillants. Le patron n'a pas envie de discuter et d'autres hommes sont choqués de voir ces femmes. "Dans ce café, il n’y a pas de mixité", assure sèchement un homme.

Aller dans un bar, ici à Sevran (Seine-Saint-Denis), c'est braver un interdit pour une femme. Pourquoi les hommes rejettent-ils les femmes ? C'est un problème de tradition, de culture, mais aussi de religion, selon ces militantes.

"Il fallait briser cette loi du silence", explique à franceinfo Caroline Sinz, journaliste à France 2 et auteure de cette enquête. "J'espère que je n'ai pas été caricaturale. Je n'ai pas pointé du doigt, j'ai posé les choses.

A chacun de se faire son idée. Je ne regarde pas les choses avec une orientation politique mais il fallait dire 'attention, regardez le sort de ces femmes'."

Le JT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 8 Déc - 7:31

le gouvernement PS a été le plus d extreme droite depuis 1944


https://www.youtube.com/watch?v=lyBygt8xODo


http://www.medias-presse.info/independance-de-la-justice-manuel-valls-a-place-la-cour-de-cassation-sous-lautorite-du-gouvernement-juste-la-veille-de-son-depart/65886/?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Mailing+quotidien

Indépendance de la Justice ? Manuel Valls a placé la Cour de Cassation sous l’autorité du gouvernement, juste la veille de son départ
dans Politique — par Emilie Defresne — 7 décembre 2016


Le président de la Cour de cassation Bertrand Louvel et le procureur général Jean-Claude Marin à la Cour de cassation en janvier dernier.

En catimini, Manuel Valls juste avant son départ de Matignon a placé la plus haute juridiction française sous l’autorité du gouvernement, par un simple décret. Les représentants de la Cour de Cassation eux-mêmes l’ont annoncé par une lettre ouverte. Voir le tweet plus bas dont voici l’essentiel:

Par simple décret du Premier ministre, en date du 5 décembre, la Cour de cassation, juridiction supérieur de l’autorité judiciaire, est placée sous l’autorité directe du gouvernement par l’intermédiaire de l’inspection des services du ministre de la Justice en rupture avec la tradition républicaine observée jusqu’à ce jour.

Aussi nous vous serions obligés de bien vouloir nous recevoir afin de nous communiquer des explications sur les raisons de ce décret dont la Cour a pris connaissance par le Journal officiel.

Contacté, Monsieur le Garde des Sceaux, ne nous a pas fait part à ce jour de disponibilités pour nous recevoir. »

Le ministre de la Justice, Jean-Jacques Urvoas ne leur ayant pas donné les explications désirées, cette lettre s’adresse au nouveau Premier Ministre Bernard Cazeneuve. Elle est signée par le premier président de la Cour Bertrand Louvel et le procureur général Jean-Claude Marin et datée du 6 décembre, jour de la démission de Manuel Valls.

Décret vengeur

S’agirait-il d’un décret vengeur que François Hollande aurait exigé de Manuel Valls comme signe de bonne volonté avant son départ? En effet, les chefs de la Cour de cassation, Messieurs Louvel et Marin avaient déjà interpeller l’exécutif en la personne de François Hollande en octobre pour reprocher au Président de la République ses propos sur la « lâcheté » des magistrats, cités dans ses confidences aux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, « Un président ne devrait pas dire ça… » Une démarche fort peu usitée jusque-là de la part de ces hauts-magistrats, mais ce genre de décret intempestif non plus..? Il y a des précédents…



Courrier du Premier président de la Cour de cassation et du Procureur général au Premier ministre @BCazeneuve https://goo.gl/Yl49W4

Le décret de Manuel Valls du 5 décembre 2016 réforme « l’inspection générale des services judiciaires », c’est-à-dire le contrôle par l’exécutif des juridictions judiciaires. Jusqu’au 5 décembre dernier ce contrôle se limitait aux juridictions du premier et du second degré, soit les tribunaux de grande instance et les cours d’appel. Or, le décret supprime cette précision et fait dans les faits la Cour de cassation dans le champ de ce contrôle du pouvoir exécutif.

La plus haute juridiction française qu’est la qu’est la Cour de cassation, jusque là, se contrôlait par elle-même, une fois par an elle établissait un rapport sur son fonctionnement à l’occasion de sa rentrée solennelle. La Cour des comptes pouvait, quant à elle, veiller au bon usage des deniers publics.

Quand on demande aux magistrats, s’ils soupçonnent une erreur administrative ou une volonté politique de reprendre la main, ils sont explicites. A la Cour de cassation, on note que depuis le début de l’état d’urgence en novembre 2015, le pouvoir exécutif n’a eu de cesse de grignoter ce fondement de l’état de droit qu’est l’indépendance de la justice. La décision de confier le contrôle de l’état d’urgence au Conseil d’Etat et non à la Cour de cassation a déjà créé beaucoup de remous. Hufttington post

Parcours miné

Bref, le pouvoir socialiste est beaucoup plus en phase avec le  Conseil d’État, quoi de plus naturel entre frères? Les récentes décisions du Conseil d’État ont mis en exergue les immigrationnistes qui ont annulé les décrets des maires à propos du burkini allant même jusqu’à annuler l’ordonnance du juge des référés du tribunal administratif de Nice. Ce sont eux encore qui ont interdit les spectacles de Dieudonné et qui donnent si volontiers raison à la ligue très maçonnique des Droits-de-l’homme et aux associations islamiques. On le voit l’État socialiste barricade son éviction attendue du pouvoir en laissant sur le parcours du probable élu de droite quelques mines anti-personnelles bien placées, un parcours qu’il ne tiendra qu’à ce nouveau pouvoir, de faire déminer,.. par anti-décret? c’est si facile! On n’imagine certes pas que ce nouveau pouvoir puisse être identitaire! Et bien sûr les sans-dents pourront toujours mâchonner l’os indigeste du sacro-saint État de droit qu’on ne manquera pas de leur servir encore et encore…

emiliedefresne@medias-presse.info
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 8 Déc - 1:35


si je publie cette vidéo c'est pour rendre hommage à lui et toute sa communauté...

https://www.facebook.com/ibtissem.bouslama.9/videos/10153691733019019/


Dernière édition par Admin le Jeu 8 Déc - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Mer 7 Déc - 8:41

MANUEL VALLS NOMME MICHEL DELEBARRE CHARGÉ DE MISSION… DANS LE LIMOUSIN

DUNKERQUE.la voix du nord

C’est l’un des tout derniers décrets signés par Manuels Valls.

Lundi, il a nommé Michel Delebarre chargé de mission temporaire « ayant pour objet l’amélioration de l’accessibilité de Limoges, du Limousin et des territoires limitrophes ».
L’ancien maire de Dunkerque, toujours sénateur du Nord, devra notamment relancer le débat d’une ligne à haute vitesse Limoges - Poitiers. Michel Delebarre est sorti du chapeau du Premier ministre « un peu à la surprise générale », selon son entourage.

Hier après-midi, il n’avait pas encore reçu sa lettre de mission.

Mais une chose est sûre, dans le Limousin, il pourra toujours manger des pommes.


lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 3 Nov - 22:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 3 Nov - 22:04

 Moooosieur anti- conneries Tous les conflits actuels sont le résultat de la résurgence du salafisme . Doctrine poussée par le wahhabisme saoudien par l'intermédiaire des frères musulmans . Mouvement qui veut faire accéder au pouvoir des gens issus du peuple en SE servant de la religion et de ses codes .Les femmes sont les premières victimes de ces obscurantistes . Et le petit peuple suit les idées des frères musulmans en espérant y trouver des avantages financiers ...Certaines personnalites politiques françaises en profitent pour glaner des voix . On en touve UN certain nombre chez EELV les verts ...toujours rêveurs au royaume des Bisounours .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain.
Invité



MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 3 Nov - 14:44

Anti conneries dit des conneries cheers
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 3 Nov - 14:32

Vos arguments et articles datent de avril 2016 et on dirait , apres enquetes que la situation s 'est éclaircie et a évoluée  ! 


Cazeneuve  au vu de nouveaux renseignements a donc fermé cette mosquée !


les extremistes radicaux pronant la haine iront se faire voir ailleurs  ! ! ! !
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti-conneries
Invité



MessageSujet: Suite   Jeu 3 Nov - 14:19

image: https://secure.gravatar.com/avatar/06a19db46a1d89dbd4958b4d70bc32af?s=96&d=identicon&r=g


Jacques Grenier - Groupe local EELV de Villiers-sur-Marne dit :
13 avril 2016 à 19 h 01 min | Signaler un abus
Les nombreux villiérains musulmans et leur Président que je rencontre me disent être pris en tenaille entre l’islam bienveillant reçu au bled de leur parents, ce que certains leur disent être la « vraie » religion, et les regards inquiets. Du coup, chacun a peur de tout le monde. Alors que le seul souhait de ces familles paisibles qui forment l’immense majorité des fidèles de la mosquée de Villiers est de pouvoir pratiquer leur culte tranquillement sans ennuyer leurs voisins.

L’Islam, le Judaïsme ou le Christianisme, comptent des courants qui ont une approche moderniste ou traditionaliste des rites. Les Salafistes souhaitent vivre leur culte comme le Prophète le vivait, un peu comme certains catholiques préfèrent la messe en latin ou les Loubavitch essaient de vivre au plus près de la Torah. Et cela, la République le permet sans difficulté.

La difficulté est que la plupart des fanatiques violents (incendiaires de cinémas programmant des films sur la vie de Jésus, djihadistes, …) sont issus de mouvements fondamentalistes. Mais leur nombre reste très faible : moins d’un fidèle violent sur mille dans une communauté ordinaire, de l’ordre de un pour cent dans les communautés plus traditionalistes.

Suffisamment pour dire que la proportion de djihadistes issus de Villiers est plus élevée que la moyenne et constitue une préoccupation d’ordre public.
Suffisamment peu pour que l’on puisse saluer son voisin et lui adresser un signe de paix sans crainte de part de d’autre.

A Villiers, les fidèles des « religions du Livre » se connaissent, se parlent, s’estiment et se respectent. Tout en étant vigilants contre les infiltrations de brebis galeuses.

Répondre

En savoir plus sur https://94.citoyens.com/2016/jacques-alain-benisti-la-mosquee-de-villiers-sur-marne-na-jamais-ete-un-repere-de-djihadistes,13-04-2016.html#SrvRQ0ZrPTDGtdIr.99
Revenir en haut Aller en bas
Anti-conneries
Invité



MessageSujet: Suite   Jeu 3 Nov - 14:13

Jacques-Alain Bénisti : « La mosquée de Villiers-sur-Marne n’a jamais été un repère de djihadistes »

image: https://94.citoyens.com/wp-content/blogs.dir/2/files/2016/01/jacques-alain-benisti-768x350.jpg

Jacques-Alain Bénisti : « La mosquée de Villiers-sur-Marne n’a jamais été un repère de djihadistes »
A LIRE AUSSI
Perquisition à l’école coranique de la mosquée El Islah de Villiers-sur-Marne
Les djihadistes de Champigny-sur-Marne à la barre
L’Amicale des Musulmans campinois s’explique sur le choix de ses invités prêcheurs


La mosquée Al-Islah de Villiers-sur-Marne a été citée à plusieurs reprises comme un lieu de radicalisation lors de l’évocation du parcours de djihadistes originaires de Champigny-sur-Marne, cela a été le cas récemment lors du procès d’une filière dont le verdict a été rendu ce mardi 12 avril. Interrogé sur cette question, Jacques-Alain Bénisti, député-maire LR de la ville, met en garde contre l’amalgame.

« Il y a 800 fidèles qui se rendent chaque vendredi soir à la mosquée de Villiers, ce n’est pas parce qu’il y a eu une personne qui s’est infiltrée et a incité des personnes à partir en Syrie que cela représente l’esprit de cet établissement, dont les prêches sont tout à fait modérés. La personne en question (ndlr Moustafa Amroui) a réussi à s’infiltrer en prenant des contacts et en rappelant les gens ensuite pour assister à ses propres prêches durant la semaine, quand les responsables n’étaient pas là. Cela correspond à une période, 2009-2013, où il y avait beaucoup de Campinois qui fréquentaient la mosquée de Villiers. Mais ce lieu n’a jamais été salafiste ni un foyer de radicalisation, et l’imam actuel a même un message très dur vis-à-vis des salafistes », explique l’élu. Certes, il arrive que des fidèles soient plus radicaux, et cela n’est pas spécifique à la mosquée de Villiers. Il est vrai qu’il est très difficile pour les gens qui tiennent la mosquée de repérer les personnes qui viennent faire du prosélytisme. Mais nous travaillons main dans la main pour éviter justement les phénomènes de radicalisation. Il y a eu une fois un imam qui a dérapé, Bachir, mais il a été expulsé en Tunisie sans délai« , poursuit l’élu.

image: http://94.citoyens.com/wp-content/blogs.dir/2/files/2016/04/mosquee-villiers.jpg

mosquee villiers


En savoir plus sur https://94.citoyens.com/2016/jacques-alain-benisti-la-mosquee-de-villiers-sur-marne-na-jamais-ete-un-repere-de-djihadistes,13-04-2016.html#SrvRQ0ZrPTDGtdIr.99
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 3 Nov - 13:48

Aucun probleme ,MOOOOSSIEUR ANTI-CONNERIES .....du languedoc roussillon   


 ... je sais, COMME VOUS , et comme le gouvernement ce qu 'est une mosquée SALAFISTE ...et ca tombe bien car si vous suiviez l 'actualité comme moi vous sauriez que le gouvernement vient de faire marche arriere sur son vote en FERMANT  HIER , DEUX OU TROIS MOSQUEES de ce type 




http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/11/02/quatre-mosquees-d-ile-de-france-fermees-pour-cause-d-ideologie-radicale_5024404_1653578.html


Quatre mosquées d’Ile-de-France fermées pour cause « d’idéologie radicale »
D’après le ministère de l’intérieur, ces lieux de prières « abritaient des réunions visant à promouvoir une idéologie radicale, contraire aux valeurs de la République ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/11/02/quatre-mosquees-d-ile-de-france-fermees-pour-cause-d-ideologie-radicale_5024404_1653578.html#F2S8ifx48ogQ0YzU.99

Quatre mosquées, soupçonnées de promouvoir une idéologie radicale, ont fait l’objet d’une fermeture administrative, a annoncé mercredi 2 novembre le ministère de l’intérieur. Ces mesures ont été prises sur le fondement de la loi d’urgence. Les mosquées visées sont situées dans les Yvelines, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne.

« Sous couvert de but cultuel, ces lieux abritaient des réunions visant à promouvoir une idéologie radicale, contraire aux valeurs de la République et susceptible de constituer un risque grave d’atteinte à la sécurité et à l’ordre publics », écrit la Place Beauvau dans un communiqué.

« Islam rigoriste »

Dans le Val-de-Marne, il s’agit de la mosquée Al-Islah, située à Villiers-sur-Marne, où une école coranique clandestine avait été découverte fin août lors d’une perquisition. Elle était connue des services de renseignement pour avoir été fréquentée, selon eux, par douze personnes condamnées en avril pour leur participation présumée à une filière djihadiste à destination de la Syrie.
Dans les Yvelines, c’est la salle de prières d’Ecquevilly qui a été fermée. Il s’agit « d’un lieu de référence influent de la mouvance salafiste, prônant un islam rigoriste, appelant à la discrimination et à la haine, voire à la violence », selon l’arrêté du préfet des Yvelines. Et en Seine-Saint-Denis, les mosquées fermées étaient situées à Stains et à Clichy-sous-Bois.

Une vingtaine de lieux de culte fermés

Le ministère s’est appuyé sur l’article 8 de la loi sur l’état d’urgence, qui permet la fermeture des lieux de culte au sein desquels sont tenus des propos constituant une provocation à la haine ou à la violence ou une provocation à la commission d’actes de terrorisme.
 Lire aussi :   Etat d’urgence : hausse de 50 % des assignations à résidence en trois mois
Mi-octobre, le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, avait fait savoir qu’une vingtaine de mosquées et de salles de prière considérées comme radicales avaient été fermées depuis décembre 2015.
Lire aussi :   Cazeneuve : « une vingtaine » de mosquées fermées depuis décembre

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2016/11/02/quatre-mosquees-d-ile-de-france-fermees-pour-cause-d-ideologie-radicale_5024404_1653578.html#F2S8ifx48ogQ0YzU.99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anti -conneries
Invité



MessageSujet: A Mr ACARIE   Jeu 3 Nov - 13:13

Qu'est ce qu'une mosquée salafiste???...pouvez vous me répondre Mr ACARIE?....en avez-vous déjà visiter une ?...qu'est ce qu'un salafiste?..et en quoi est-il proche d'un islamiste?
si j'étais vous je me méfierai des étiquettes collées par n'importe qui ...c'est un peu trop facile de déclarer qu'il faut fermer certaines mosquées alors que vous êtes incapable de savoir ce qui se passe à l'intérieur
cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 3 Nov - 10:45

le mardi 19 juillet 2016, à Paris, les députés ont eu à se prononcer sur un amendement présenté par Messieurs Christian Jacob et Guillaume Larrivé.
 Cet amendement proposait la fermeture des mosquées salafistes en France.
 Au moment du vote, 271 députés étaient absents.
 Sur les 306 votants, il y eut 303 suffrages exprimés dont 139 pour la fermeture et 164 contre.
 L'amendement a donc été rejeté !
 Parmi les 164 contre, il y a 153 députés qui appartiennent au groupe socialiste, 3 aux radicaux de gauche et 8 non inscrits dont Cécile Duflot, Thomas Thévenoud...
 Ainsi, c'est grâce à l'appui massif de la gauche que les salafistes proches des islamistes peuvent continuer à prêcher en France.
 

Ci-dessous la liste des 164 députés
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 3 Nov - 9:01

les copains et les copines  de  VALLS font du tourisme ....et  nous envoient la facture.


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 536
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Sam 22 Oct - 10:50

LE RAS LE BOL DES FRANCAIS 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Ven 21 Oct - 18:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Mar 18 Oct - 18:39

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Lun 17 Oct - 18:10

Édition du 17  octobre 2016
Près d'une collectivité locale sur deux prévoit de réduire ses effectifs
Près d'une collectivité locale sur deux (44 %) prévoit de réduire ses effectifs face à la baisse des dotations de l'Etat, contre seulement une sur quatre (26 %) en 2015 (lire Maire info du 2 octobre 2015), selon une étude (1) publiée aujourd’hui par Randstad, spécialiste du marché des ressources humaines.

Depuis la publication de son premier baromètre en 2012, « jamais la proportion de collectivités anticipant un recul de leurs effectifs n'avait été aussi importante », soulignent les auteurs.

Ainsi, 90 % des communes interrogées estiment que la baisse cumulée de l'enveloppe de dotation globale de fonctionnement (DGF), qui doit atteindre 28 milliards d'euros d'ici 2017, va affecter leur gestion des ressources humaines et des recrutements, malgré l'amélioration de leur situation financière soulignée par la Cour des comptes dans un rapport publié la semaine dernière (lire Maire info du 12 octobre).

Elles sont 60 % à avoir déjà réduit leurs charges de fonctionnement en 2016 tandis que 30 % prévoient de le faire d'ici la fin de l'année, selon l'étude. 55 % des collectivités jugent pourtant très peu probable d'avoir recours à une hausse de la fiscalité, contre 40 % qui y ont déjà recours ou envisagent de le faire d'ici fin 2016.

Alors que l'emploi dans la fonction publique territoriale, forte de 1,878 million d'agents fin 2014, avait progressé à cette date de 0,8 % par rapport à 2013 (Insee), en 2016 et pour la deuxième année consécutive, les collectivités sont 44 % à prévoir de réduire leurs effectifs (contre 26 % en 2015) et seulement 13 % de les augmenter, selon l'étude.

Près de deux tiers d'entre elles (62 %) optent pour le non-remplacement des départs à la retraite, devant le non-renouvellement des contrats de certains contractuels (22 %) et le transfert de personnel dans le cadre d'une mutualisation (8 %).
La maîtrise de la masse salariale constitue la priorité de 89 % des collectivités, loin devant la mutualisation des services, et malgré le dégel du point d'indice (+1,2 % en deux fois) qui sert à calculer la rémunération des fonctionnaires, souligne l'étude.

Le salaire net moyen dans la fonction publique territoriale n'a augmenté que de 0,8 % en euros constants en 2014
 par rapport à 2013 
pour s'établir à 1 877 euros par mois, selon les derniers chiffres disponibles.

Autre résultat significatif: 52 % des communes constatent une dégradation de leur climat social, en forte hausse sur un an (+9 points). Cette « morosité », souligne l'étude, est particulièrement importante au sein des grandes communes (plus de 50 000 habitants) où elle atteint 62 %, soit une hausse de 23 points sur un an.

Les petites communes (moins de 5 000 habitants) sont 43 % à juger de même (+5 points sur un an).
 Les communes moyennes (5 000 à 15 000 habitants) sont, en revanche, moins nombreuses à constater une dégradation du climat social (47 % contre 58 %), selon l'étude.

Les réformes territoriales et l'incertitude qu'elles génèrent expliquent en partie ces résultats, selon l'étude.
L'enquête a été réalisée entre avril et juin 2016 par questionnaire sur internet et 607 réponses de collectivités représentatives ont été exploitées. (AFP)

(1) Enquête réalisée par questionnaire du 22 avril au 7 juin 2016 et à partir de 607 réponses exploitées 
(195 petites communes, 232 moyennes communes, 53 grandes communes, 127 EPCI).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    Jeu 6 Oct - 9:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER    

Revenir en haut Aller en bas
 
LA VIE SOUS HOLLANDE 1 ER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prendre la "foudre" d'escampette selon François Hollande
» Rentrée 2014 : F. Hollande en visite au collège Louise Michel de Clichy-sous-Bois avec N. Vallaud-Belkacem.
» Hollande demande à Dieu d'arrêter la pluie... (Humour)
» commande dendrogramme sous R
» extraire sous SAS

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LOCON SUR LAWE  :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique... :: GENS D'ICI ET CHRONIQUE DU SOUVENIR :: ON EN PARLE ? :: LA TETE DE GONDOLE DE LA SEMAINE-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: