LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
anipassion.com
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 RELIGIONS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
PACA



Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Lun 7 Juil - 15:51

http://sara-daniel.blogs.nouvelobs.com/archive/2014/07/06/amina-tondue-en-place-publique-536390.html

Amina tondue en place publique a PARIS place Clichy  !



La tonte :  nouvelle arme des salafistes français !


A les écouter, "elle ne méritait pas la beauté qu’Allah lui a donné". Alors ce matin à 5 heures, sur la place de Clichy, cinq salafistes barbus ont attaqué l’ex-Femen tunisienne Amina Sboui. Ils lui ont rasé la tête et les sourcils, l’ont insultée en lui disant que son viol serait une bonne action. Elle n’a pu leur échapper qu’en leur jurant de se remettre sur le droit chemin de l’Islam.
Que l’on ne s’y trompe pas, cette tonte publique est un acte d’une rare violence à la fois physique et symbolique. Son message est clair : par cette défiguration à connotation sexuelle, les fondamentalistes ont voulu soumettre cette femme qui réclame le droit de disposer de son corps, lui rappeler la loi de Dieu et se réapproprier sa personne en lui infligeant une forme de purification sur la place publique. Affligeant et grave.
 afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro 

Peut on encore defendre , en France des tarés de cette espece ? Les nazis opéraient de la même façon avec les juifs en Allemagne EN 1930 . ....les pays limitrophes ont laissé faire , par peur ou par laxisme et nous eumes droit au Nazisme , aux guerres , et au génocide ! Mais que fait le PS a part recolter les voix de ces intolerants ? Que fait SOS RACISME a part toucher des subventions ? Les barbares et leur idéologie fasciste sont de retour ! ! ! ! ! De jour en jour , d 'années en années c 'est l 'escalade dans le retour a l 'obscurantisme, au communautarisme et a l 'intolérance . Comment cela va t 'il finir si nous laissons faire indefiniment ???????????? Comme sous HITLER ?

 affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid  affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Jeu 3 Juil - 9:24

http://m.marianne.net/Laicite-il-est-temps-de-se-ressaisir-_a239732.html

Laïcité : il est temps de se ressaisir !
L'appel de "Marianne"
Magazine Marianne | Jeudi 26 Juin 2014


Il y a urgence ! Les politiques se sont trop longtemps défaussés sur les juges, comme le montre l'interminable feuilleton Baby-Loup, désormais entre les mains de la justice européenne. "Marianne" publie un appel d'intellectuels, de politiques et d'acteurs de la société civile. Pour renouer avec la tradition républicaine et en finir avec trente ans de démissions. Un appel que vous pouvez vous aussi signer sur la plateforme Change.org.



Dessin : Louison
Hommes et femmes d'horizons philosophiques, politiques et professionnels différents, nous sommes inquiets de voir à quel point, face à l'action engagée par diverses mouvances religieuses et politico-religieuses pour attenter à la laïcité républicaine, la réponse politique demeure faible. 


Pour notre part, récusant autant ceux qui exploitent la défiance générale pour accentuer la fracture sociale et identitaire, que ceux qui rejettent toute analyse critique du multiculturalisme dans le camp des « réactionnaires » ou des « intolérants », notre démarche vise à défendre et faire vivre la laïcité sans blesser mais dans la clarté et la fermeté, à trouver des solutions sans heurter mais sans faillir. 

La laïcité — qui refuse les aspects politiques des religions et laisse à ces dernières toute liberté dans la vie sociale sous régime de droit commun — est globalement vécue dans notre pays comme une « tradition moderne », ce qui est parfois difficile à décrypter pour ceux venus d'ailleurs. 



Or aujourd'hui, la laïcité comme principe politique, code de vie collective et force morale, est remise en question par divers mouvances et groupes religieux qui rejettent « la démocratie des mécréants », la suprématie du droit civil sur les textes, à leurs yeux sacrés, avec un usage maîtrisé des radios communautaires et d'internet. 


Dans cet espace ainsi ouvert se rejoignent radicaux et orthodoxes issus des trois religions monothéistes pour exploiter à leur profit la crise ambiante, remettant notamment en cause les acquis du long combat pour l’égalité des sexes que l’on croyait clos et qui, à notre grande surprise, est à reprendre. 

Notre propos n'est pas de nier l'existence d'une diversité ethnique, religieuse, culturelle ou autres, encore moins de réfuter le droit d'appartenir à telle ou telle communauté à la condition, toutefois, que celle-ci ne verse pas dans le communautarisme et reste ouverte sur l'extérieur, qu'elle facilite le va-et-vient en pensées et en individus entre le dedans et le dehors. 



Mais plus encore à la condition que, sachant indivisible notre République de citoyens, chacun se reconnaisse dans un fonds commun en histoire, en droits, en valeurs et en normes dont la laïcité est l’une des plus éminentes. 


Pour autant la laïcité n'est pas un dogme, on a le droit de manifester des opinions anti-laïques, mais on n'a aucunement le droit de transgresser les lois laïques votées par le Parlement. 

Or depuis une trentaine d'années, des mouvements se développent dans notre société qui semblent aller en sens inverse, du fait d'une immersion des peuples dans la mondialisation avec perte des repères, d'une circulation accentuée de populations poussées hors de leurs pays par la misère, les révolutions et les guerres théocratiques, fondamentalistes, interethniques et nationalistes. Ont ainsi surgi des exigences en matière de rituels vestimentaires, alimentaires, cultuels ou d'expression médiatique, qui sont loin de correspondre toujours aux demandes réelles de populations hétérogènes d'un point de vue économique et identitaire. 



Certains pays ont expérimenté sur ce terrain une attitude permissive, comme le Canada sous le couvert d'accommodements dits raisonnables, avant de reculer face aux incohérences des revendications et au risque d'un éclatement sociétal : tribunaux rabbiniques ou islamiques, jours fériés spécifiques à chaque religion, révision multiforme des programmes scolaires, pauses pour les prières sur les lieux de travail, formation au multiculturalisme de la police et des médecins, imposition de quotas pour certains recrutements et différents concours, etc.


 Ces accommodements s'imposent quelquefois au niveau mondial avec, depuis peu, l'autorisation du port du voile ou du turban sur les stades. 

De plus en plus en France, le flou juridique en matière de laïcité, doublé de l'indécision politique, favorise au sein de nombreuses institutions publiques et privées des « accommodements » mal vécus par une grande partie des professionnels et des usagers. Face à ces confusions — qui alimentent les extrêmes — ce sont aujourd’hui bien souvent les décisions prises par des acteurs de la société civile, sans toujours le garant de la loi, qui montrent courageusement la voie à suivre. 



Ce fut ainsi le cas pour la crèche Baby-Loup comme pour l'entreprise Paprec, en Seine-Saint-Denis, qui s’est dotée d’une charte de la laïcité, acceptée à l'unanimité des 800 représentants de ses 4 000 salariés, pour imposer un devoir de neutralité sur le lieu de travail où coexistent des employés de 52 nationalités. 

Pour accueillir l'altérité, un pays se doit d'être solide sur ses pieds, confiant dans ses fondations, tout en étant capable, par ses structures d'accueil et en fonction de ses capacités, d'intégrer chacun sur la base de principes clairs expliqués et enseignés. Il appartient aux politiques et aux institutions de transmettre cette laïcité, qui reste par nature un formidable levier d'intégration puisqu'elle permet de rassembler tous les citoyens — et au-delà tous ceux qui vivent sur le territoire national —, quelles que soient leurs origines religieuses ou ethniques, qu’ils soient croyants ou non, sans la moindre distinction. 



Tous les citoyens et les responsables, quelle que soit leur sensibilité politique, sont concernés. Or nombre d'entre eux ne réagissent plus sur ce terrain, quand d'autres l'instrumentalisent d'un point de vue idéologique.


 Entre autres raisons, les résultats des dernières élections municipales et européennes ont durement sanctionné ce délaissement de nos valeurs par nombre de ceux qui avaient à les faire vivre. Ainsi de la laïcité. Il est grand temps de se ressaisir ! 






Signataires : 
  
Elisabeth Badinter, philosophe 
François Baroin, ancien ministre 
Sadek Beloucif, professeur de médecine, chef de service à l’hôpital Avicenne (Seine-Saint-Denis) 
Ghaleb Bencheikh, président de la conférence mondiale des religions pour la paix 
Abdennour Bidar, philosophe 
Jeannette Bougrab, ancienne ministre 
Luc Carvounas, sénateur du Val-de-Marne 
Yolène Dilas-Rocherieux, sociologue 
Luc Ferry, philosophe, ancien ministre 
Elisabeth de Fontenay, philosophe 
Nadia El Fani, cinéaste 
Marcel Gauchet, philosophe 
Jérôme Guedj, président du Conseil général de l'Essonne 
Jean Glavany, député, ancien ministre 
Asma Guénifi, présidente de Ni putes ni soumises 
Daniel Keller, grand maître du Grand Orient de France 
Patrick Kessel, président du Comité Laïcité-République 
Catherine Kintzler, philosophe 
Jean-Pierre Le Goff, sociologue 
Catherine Lemorton, Présidente de la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale 
Anicet Le Pors, ancien ministre 
Richard Malka, avocat 
Samuel Mayol, directeur de l’IUT de Seine-Saint-Denis (Paris 13) 
Abdelwahab Meddeb, écrivain 
Corine Pelluchon, philosophe 
Jean-Luc Petithuguenin, Pdg de Paprec 
Alain Seksig, inspecteur de l’Education nationale 
Malika Sorel, essayiste 
Francis Szpiner, avocat 
Michèle Tribalat, démographe 
Sihem Habchi, ancienne présidente de Ni putes ni soumises 
André Laignel, ancien ministre, 
Guy Lengagne, ancien ministre 
Christian Bataille, député du Nord 
Philippe Baumel, député de Saône-et-Loire 
Jean-Pierre Blazy, député du Val d'Oise 
André Henry, ancien ministre 
Gaye Petek, fondatrice de l’association Elele-Migrations et cultures de Turquie 
Jean-Louis Auduc, directeur honoraire des études à l'IUFM - Université Paris Est Créteil, 
Gérard Delfau, sénateur honoraire 
Philippe Esnol, sénateur des Yvelines 
Guylain Chevrier, formateur en travail social, chargé de cours à l'université 
Bernard Ferrand, Professeur honoraire, chargé de mission Laïcité à l'Université d'Evry, 
Frédérique de la Morena, maître de conférences en Droit public, Université Toulouse, 
Michèle Narvaez, Professeur en Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles à Lyon, 
Alain Simon, haut fonctionnaire 
Georges-Marc Benamou, écrivain et producteur 
Martine Cerf, co-directrice du Dictionnaire de la laïcité 
Philippe Foussier, président délégué du Comité Laïcité République 
Philippe Guglielmi, conseiller régional d'Ile de France 
Catherine Jeannin-Naltet, grande maîtresse de la Grande Loge féminine de France 
Cindy Léoni, ex-présidente de SOS Racisme 
Michel Meley, président de la Fédération française du Droit Humain 
Odile Saugues, députée du Puy de Dôme 
Gilles Schildknecht, haut fonctionnaire pour l'enseignement supérieur et la recherche 







>>> Pour signer et rejoindre notre appel « Laïcité : il est temps de se ressaisir », rendez-vous sur la plateforme Change.org en cliquant ici. 





>>> Rejoignez notre page Facebook dédiée à l'appel de "Marianne" en cliquant ici. 

>>> Pour nous aider à diffuser cet appel, cliquez sur les boutons ci-dessous et partagez-le sur les réseaux sociaux. 







Tags :
appel de marianne baby-loupcommunautarisme laïcitémulticulturalisme paprec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Mar 24 Juin - 16:00

http://www.dreuz.info/2014/06/mise-en-garde-du-ministre-des-affaires-etrangeres-saoudien-nabusez-pas-de-la-liberte-dexpression-pour-denigrer-les-religions-divines/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29


Mise en garde du ministre des Affaires étrangères saoudien : n’abusez pas de la liberté d’expression pour dénigrer les «religions divines»
[size=16]Posted On 24 juin 2014
By : Rosaly
Comments: 3
[/size]


L’Arabie saoudite, théocratie dictatoriale des plus tyranniques, se permet, par l’intermédiaire de son ministre des Affaires étrangères, de faire la morale à l’Occident et de critiquer nos valeurs démocratiques : la Liberté d’expression et les Droits de l’Homme.

Il préfère adhérer aux droits de l’Homme, de la femme et de l’enfant selon la charia.


Pour rappel, l’Arabie saoudite est membre de l’OCI, dont le siège se trouve à Jeddah. Interdire toute critique de l’islam est l’objectif majeur de l’OCI et ce depuis des années. C’est une véritable obsession, pour cette organisation islamiste regroupant 57 pays musulmans, dont certains appliquent la charia, prônent et encouragent le génocide des minorités chrétiennes, coupables de souiller, de par leur présence, la sol « sacré » de l’islam.

Le Ministre des Affaires étrangères saoudien, le prince Abdul Aziz bin Abdullah, a appelé les gouvernements à prendre des mesures sévères envers quiconque abuse de la liberté d’expression pour dénigrer les « religions divines » et les prophètes, sous-entendu l’islam et Mahomet.

S’exprimant lors de la 17ème conférence des ministres des Affaires étrangères des pays non-alignés du Mouvement des non-alignés à Alger les 28 et 29 mai dernier, il déclara que de telles « actions provocatrices » (la critique de l’islam, de son prophète et de son livre sacré) menaçaient la paix globale et la stabilité.

Il ajouta :

« L’Arabie saoudite souligne son engagement envers les principes du Mouvement, afin de faire face aux situations régionales et internationales en évolution constante et rapide. »

« Le droit international est violé et les principes des Droits de l’homme et de la Liberté d’expression sont exploités pour insulter les « religions » (l’islam) et leurs symboles (le coran) à des fins politiques. »

« Le royaume saoudien appelle à la vigilance, car l’escalade de ces violations graves et réitérées menace la paix mondiale. En conséquence, le Royaume appelle à évaluer et à examiner le rôle du Mouvement et son efficacité dans la protection et la promotion de la sécurité et de la stabilité dans le monde.”

Il apporte également son soutien « désintéressé » et purement « humaniste » au seul peuple, à ses yeux, opprimé dans le monde, comme par hasard, voisin d’Israël, le peuple « palestinien », inventé par les nations arabes pour nuire à l’entité sioniste, selon la déclaration d’un chef de l’OLP en 1977 au journal De Trouw. Les véritables damnés de la terre, eux, ne suscitent aucune compassion de ce noble personnage : ils n’ont pas la chance d’être voisins d’Israël.

« Nous nous basons sur les principes du Mouvement et sommes impatients de jouer un rôle plus actif, plus positif, afin d’aider le peuple palestinien et son Autorité nationale, à obtenir leurs droits légitimes et un état indépendant avec Jérusalem comme capitale”, a déclaré le ministre.

En outre, tout imprégné de sa propre contrevérité islamique, le ministre a déclaré :

« L’Arabie saoudite condamne fermement toutes les tentatives effectuées par l’occupant israélien à Jérusalem pour modifier l’identité religieuse et historique des lieux saints de la ville, ainsi que son statut légal. »

Accuser autrui de ses propres travers, une habitude bien musulmane.

Et de rajouter : « L’Arabie saoudite est membre du Traité de non prolifération des armes nucléaires et respecte ses obligations. Le Royaume est engagé à faire du Moyen Orient une région sans armes de destruction massive. »

Citation :
L’Arabie saoudite apôtre de la paix au Moyen Orient. La belle farce à la sauce saoudienne

Enfin, pour compléter le tableau idyllique d’une Arabie saoudite au service de la paix entre les peuples, il osa affirmer que son pays rejetait et condamnait le terrorisme sous toutes ses formes et manifestations, ajoutant, avec un aplomb que lui envierait l’empereur des mythomanes, que le royaume coopère avec la communauté internationale pour éliminer ce mal universel…


Ces déclarations d’une altesse royale saoudienne trouvent leur inspiration dans la vision islamique de la « vérité ».

Le royaume d’Arabie saoudite, s’il veut être crédible dans son rôle de moralisateur, devrait commencer par respecter dans son pays ce qu’il exige de l’Occident, car l’image qu’il donne est loin d’être celle d’un pays respectueux des Droits de l’Homme, tolérant, ouvert, un pays soucieux d’apporter la paix et la stabilité au monde.

L’Arabie saoudite est le royaume de l’obscurantisme : au nom de l’islam, il rejette la liberté de culte, interdit la cohabitation pacifique des religions, traite ses travailleurs immigrés, tout comme le Qatar et autres émirats d’ailleurs, comme des esclaves, et leur nie tous droits humains.

Citation :
Les immigrés chrétiens n’ont pas le droit de porter une croix autour du cou

Les immigrés chrétiens n’ont pas le droit de porter une croix autour du cou, le fait de posséder une Bible constitue un délit criminel, les femmes étrangères sont également obligées de se voiler intégralement.

La charia est appliquée dans toute sa violence, sa barbarie, sa cruauté. La construction d’églises est interdite dans toute le péninsule arabique, sous prétexte que ce pays abrite les lieux saints musulmans, dès lors seul l’islam peut y être pratiqué. Les manuels scolaires du royaume saoudien sont imprégnés de haine pure envers les Juifs et les Croisés.

Par contre, en Occident, ces hypocrites suprémacistes, intolérants saoudiens, revêtent la parure de la tolérance et n’hésitent pas à promouvoir d’une manière machiavélique, le « dialogue interconfessionnel » via le financement de centres interreligieux, comme celui de Vienne.

Cette opération sournoise de séduction des infidèles cache en réalité la promotion du wahhabisme, une branche radicale de l’islam, qui règne en Arabie saoudite, et applique strictement la loi islamique, la charia. Ce prétendu « dialogue » est, en fait, basé sur mensonge, un mythe, celui d’un islam fondamentalement pacifique et tolérant.

Or, de par ses textes fondateurs, l’islam est radicalement opposé à toute liberté religieuse et à tout contact amical avec les fidèles des autres religions.

Tous les versets tolérants envers les non Musulmans ont été abrogés par les versets suprémacistes, belliqueux et intolérants de Médine, petit détail, mais de grande importance, que les imams oublient sciemment de mentionner aux naïfs occidentaux qui se pâment d’admiration devant cette « religion » faussement présentée comme une « religion de tolérance, d’amour et de paix » le temps de les séduire et d’en faire des esclaves soumis.

Qui use et abuse de la liberté d’expression en Occident pour appeler à son islamisation, à l’application de la charia, à l’incitation au jihad, au martyre, au meurtre des infidèles ?

Les adeptes de l’islam.

Qui viole le droit international et bafoue les droits de l’Homme les plus élémentaires des minorités non musulmanes en terre d’islam ?

Les majorités musulmanes.

Qui met en danger la sécurité, la stabilité et la paix dans le monde ?

Les organisations islamistes, soutenues par les monarchies du Golfe, pieuses adeptes de l’idéologie islamo-nazie.

Qui utilise la cause palestinienne pour alimenter la haine antisémite à travers la planète ?

Les nations arabo-musulmanes et les théocraties musulmanes.

Qui se spécialise dans la réécriture de l’histoire d’Israël, et s’approprie de son patrimoine historique et spirituel en l’arabisant et en l’islamisant ?

Les Arabo-musulmans « palestiniens » soutenus par l’UNESCO et ses mécènes arabes.

Un Moyen Orient sans arme de destruction massive ?

Evidemment, un Iran chiite nucléaire est une éventualité qui terrorise l’Arabie saoudite sunnite, vu la haine ancestrale meurtrière qui caractérise ces deux branches de l’islam, mais cela démange le royaume des sables, qu’Israël soit la seule puissance nucléaire de la région.

Qui finance le terrorisme international et l’islam salafiste en Occident ?

L’Arabie saoudite, le Koweit, le Qatar, etc. pays qui souhaitent éliminer le Mal, dont ils sont la source principale.

Après l’islamiste Erdogan, pour qui l’islamophobie est un « crime » contre l’humanité, le ministre des Affaires étrangères Ramtane Lamanra y va de son refrain pour défendre l’islamisation de l’Europe, en joignant sa voix à celle du ministre saoudien :

« Le Chef de la diplomatie algérienne a estimé, lors de la 3e Conférence des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne (UE) et de la Ligue des Etats arabes, les 10 et 11 juin dernier, que « la stigmatisation de l’islam et des musulmans est une atteinte aux droits de l’homme et constitue une menace à la coexistence pacifique entre les peuples ».

Il a qualifié de « légitime » l’inquiétude des immigrés musulmans, suite aux résultats des élections européennes, marquées par la poussée des discours extrémistes, xénophobes, et islamophobes en Europe.

« L’Algérie, a-t-il, ajouté, plaide pour une approche « qui prend en compte, non seulement les capacités d’accueil des pays de la rive nord, mais aussi la préservation des droits à la libre circulation des personnes ainsi que le rôle du développement dans la sédentarisation des candidats potentiels à l’immigration ». Source : El Watan/APS

Jamais ces moralisateurs musulmans, si prompts à critiquer l’Occident, ne se posent la question de connaître le pourquoi de ce rejet grandissant de l’islam et de ses adeptes de moins en moins « modérés » par les Occidentaux.

Et quid de la stigmatisation des Occidentaux par la poussée des discours des islamistes, occidentalophobes, christianophobes, judéophobes, antisémites, antidémocratiques ? De la culpabilisation incessante de nos peuples par la caste politique, par les « élites » intellectuelles, par les médias, ces faiseurs de mythes  ?


Par l’utilisation de l’arme psychologique de la culpabilisation, nos responsables, avec l’aide des pays arabo-musulmans « amis », essayent de nous affaiblir moralement, par la haine de nous-mêmes, de notre histoire, de notre identité, tout en renforçant le mental de notre ennemi, ce qui lui permet d’avancer et de promouvoir l’islam, son idéologie pseudo-religieuse, destructrice de nos valeurs, de notre civilisation, de nos peuples.

Il serait temps d’arrêter de culpabiliser nos peuples pour des crimes du passé, dont nous ne sommes ni responsables, ni solidaires, de diaboliser notre Histoire, et nous rendre notre fierté nationale, car la culpabilisation a toujours été, comme l’écrit Sun Tzu, « une arme de guerre fatale qui permet de vaincre un ennemi devenu hostile à lui-même et ainsi incapable de se défendre.”

Citation :
Qui craint la Croix, sinon Satan ?

Qui se soucie, parmi ces donneurs de leçons des pays musulmans, de l’inquiétude légitime des peuples européens, auxquels on impose le remplacement de ses populations via une immigration folle, majoritairement musulmane, aux valeurs diamétralement opposées aux nôtres ? Une immigration qui peu à peu instaure l’islam et ses symboles, mais demande, voire exige la suppression des symboles de notre civilisation judéo-chrétienne, dont la Croix. Qui craint la Croix, sinon Satan ?

La semaine dernière, le guide suprême iranien, Khamenei, un « pieux » parmi les « pieux » musulmans, s’était adressé au Parlement pour y apporter un message islamique des plus « fraternels ». Message, sans hypocrisie, plus conforme à la réalité islamique, que le discours du prince saoudien.

Il exprima le vœu de détruire les USA, responsables selon lui de dévoyer les valeurs universelles et d’entamer des guerres aveugles. Ce qui n’empêche pas l’Administration Obama d’entamer des négociations avec ceux qui rêvent de détruire l’Amérique et son fidèle allié Israël.

Pour Khamenei, la lutte et le jihad sont éternels, car le mal et son front continuent d’exister. Cette lutte ne cessera que si la société arrive à se débarrasser du front des oppresseurs, à la tête duquel se trouve l’Amérique, qui a étendu son emprise maléfique sur l’esprit humain. Cela exige une lutte longue et difficile et une intimité avec le coran.

Selon l’ayatollah, ne pas être intime avec le coran peut conduire à fraterniser ou même à coopérer avec le régime sioniste… L’intimité avec le coran est une indication que le cœur est prêt à recevoir le guide céleste. Aujourd’hui, le plus grand malheur pour le monde islamique est d’ignorer l’intimité avec le coran et par conséquent d’ignorer les ruses de l’ennemi.


L’Arabie saoudite, l’Iran : deux dictatures théocratiques vouant la même haine à l’occident et partageant la même aspiration, celle de le détruire, mais l’un est respecté et vénéré par les gouvernements occidentaux, dont les membres s’inclinent avec déférence devant le roi, l’autre a été longtemps diabolisé et soumis à embargo …


Difficile de suivre les méandres de l’esprit de nos dirigeants pour lesquels certains tyrans islamiques sont respectables, voire de bons amis, d’autres non, et pourtant, tous partagent le même rêve : détruire l’occident et ses valeurs démocratiques.


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Dim 1 Juin - 8:38

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT MAUR

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Dim 27 Avr - 9:49

On peut dire beaucoup de choses sur l’église catholique romaine, qui malgré son objet transcendant, demeure une institution humaine et comme telle, fatalement objet d’égarements.
 Mais son discours universaliste et qui se résume par : “ aimez-vous les uns les autres”, est et demeure d’une positivité incontestable...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Dim 27 Avr - 9:32

PACA a écrit:
http://www.news.va/fr

POZDROWIENIA I GRATULACJE MA WSZYSTKICH POLAKÓW!!!!!!POZDROWIENIA I GRATULACJE MA WSZYSTKICH POLAKÓW!!!!!!(paca) 
Rome se prepare pour la canonisation des deux Papes


Cité du Vatican, 26 avril 2014(VIS). Rome accueille ces jours-ci des centaines de milliers de fidèles qui assisteront demain Place St.Pierre à la canonisation de Jean XXIII et Jean-Paul II, à laquelle prendront part les délégations de plus de 100 pays et au moins 24 chefs d'Etat. 





Tout au long de la semaine, l'Opera Romana Pellegrinaggi (ORP) a installé 19 écrans géants pour que les fidèles et pèlerins puissent voir la cérémonie de la canonisation des deux papes à Rome comme à Milan. Trois écrans se trouveront dans le centre, rue des Forums Impériaux, un à l'aéroport romain de Fiumicino et un autre Place du Dôme à Milan. La plus grande partie cependant, neufs écrans, est répartie dans les rues les plus proches de la Place St.Pierre: Via della Conciliazione, Place Pie XII, dans la zone piétonne et les jardins du château St.Ange. Un autre se trouvera place Navone pour les pèlerins de langue polonaise et un place Farnèse pour les pèlerins de langue française, un autre encore place Ste.Marie Majeure. Jusqu'à lundi 28 avril seront diffusées des informations et des vidéos sur les deux papes en six langues, ainsi que des informations pratiques.

Mgr. Liberio Andreatta, Vice-président de l'ORP a commenté cet évènement sans précédent: "Jamais dans l'histoire de Rome ou dans l'histoire du monde, une telle chose s'est produite: deux papes saints et deux papes vivants qui les ont connus". C'est pourquoi le calendrier des évènements qui le précède est aussi très riche. Hier, les pèlerins français ont ouvert le 'Chemin de sainteté' qui se terminera le 27 avril. 

Il s'agit d'un parcours entre art et foi qui passe par les 5 églises que compte cette communauté à Rome. De même, les universitaires qui assisteront à la canonisation participeront à une messe dans la chapelle St.Thomas d'Aquin de l'université romaine de Tor Vergata. Aujourd'hui, à partir de 18h, les fidèles bergamasques, de la région natale de Jean XXIII, se réuniront dans la basilique St.Jean de Latran, alors qu'à 19h, une veillée de prière commencera à Ste.Marie de Montesanto, l'église des artistes place du Peuple. A 21h, commencera la nuit blanche de prière. Les églises du centre de Rome seront ouvertes pour tous les fidèles qui souhaitent prier et se confesser, et dans onze d'entre elles, Ste.Agnès en Agonie, St.Marc au Capitole, Ste.Anastasie, St.Nom de Jésus, Ste.Marie à Valicella, St.Jean des Florentins, St.André de la Vallée, St.Bartholomée de l’île Tibérine, St.Ignace de Loyola à Campo Marzio, les Sts.Stigmates, les Douze Apôtres et la basilique du Sacré-Cœur de Jésus, auront lieu des célébrations liturgiques en différentes langues. Pour leur part, les jeunes de l'Action catholique se réuniront à la paroisse Ste.Marie des Grâces pour une veillée de prière de 22h30 samedi à 5h du matin du dimanche 27.

Demain, 100 personnes de l'ORP et 550 bénévoles d'associations catholiques se mettront à la disposition des personnes Via della Conciliazione et huit autobus, dès 5h du matin, amèneront aux alentours de la Place St-Pierre 200 prêtres et diacres qui distribueront l'eucharistie avec 5.000 prêtres romains et 200 séminaristes de la capitale et de Bergame. Mgr. Andreatta a rappelé que l'accès à la place St.Pierre est gratuit et qu'il n'y a pas de billets en vente. Cet avertissement est aussi repris par le Bureau des célébrations liturgiques du Souverain Pontife qui met en garde les fidèles contre toute revente ou demandes d'argent de la part des agences de voyage. De son côté, la mairie de Rome a organisé un plan spécial de transports pour ces jours. Les lignes de métro fonctionneront sans interruption du 26 au 28 avril. Le nombre d'autobus en circulation sera renforcé ainsi que les effectifs de police. De plus, 14 unités médicales mobiles sont prévues ainsi que 2.630 volontaires de la protection civile. 

Ces journées pourront être suivies aussi sur internet. Le Bureau de la postulation du Vicariat de Rome a créé l'App gratuite Santo Subito, disponible en quatre langues, avec des informations, plans, souvenirs, livret liturgique de la cérémonie de canonisation, et le calendrier de tous les évènements programmés du 25 au 28 avril.

Les Musées du Vatican célèbrent cette canonisation par une exposition photographique intitulée 'L'humilité et la valeur' regroupant 120 photographies des deux papes saints. Cette anthologie photographique qui restera ouverte jusqu'au 19 juillet, est divisée en deux secteurs: le premier en noir et blanc raconte le pontificat de Jean XXIII, tandis que le second tout en couleur présente celui de Jean-Paul II, le plus long du XX siècle.ager




POZDROWIENIA I GRATULACJE MA WSZYSTKICH POLAKÓW!!!!!!POZDROWIENIA I GRATULACJE MA WSZYSTKICH POLAKÓW!!!!!!
   flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Dim 27 Avr - 8:29

http://www.news.va/fr

POZDROWIENIA I GRATULACJE MA WSZYSTKICH POLAKÓW!!!!!!POZDROWIENIA I GRATULACJE MA WSZYSTKICH POLAKÓW!!!!!!(paca) 
Rome se prepare pour la canonisation des deux Papes


Cité du Vatican, 26 avril 2014(VIS). Rome accueille ces jours-ci des centaines de milliers de fidèles qui assisteront demain Place St.Pierre à la canonisation de Jean XXIII et Jean-Paul II, à laquelle prendront part les délégations de plus de 100 pays et au moins 24 chefs d'Etat. 





Tout au long de la semaine, l'Opera Romana Pellegrinaggi (ORP) a installé 19 écrans géants pour que les fidèles et pèlerins puissent voir la cérémonie de la canonisation des deux papes à Rome comme à Milan. Trois écrans se trouveront dans le centre, rue des Forums Impériaux, un à l'aéroport romain de Fiumicino et un autre Place du Dôme à Milan. La plus grande partie cependant, neufs écrans, est répartie dans les rues les plus proches de la Place St.Pierre: Via della Conciliazione, Place Pie XII, dans la zone piétonne et les jardins du château St.Ange. Un autre se trouvera place Navone pour les pèlerins de langue polonaise et un place Farnèse pour les pèlerins de langue française, un autre encore place Ste.Marie Majeure. Jusqu'à lundi 28 avril seront diffusées des informations et des vidéos sur les deux papes en six langues, ainsi que des informations pratiques.

Mgr. Liberio Andreatta, Vice-président de l'ORP a commenté cet évènement sans précédent: "Jamais dans l'histoire de Rome ou dans l'histoire du monde, une telle chose s'est produite: deux papes saints et deux papes vivants qui les ont connus". C'est pourquoi le calendrier des évènements qui le précède est aussi très riche. Hier, les pèlerins français ont ouvert le 'Chemin de sainteté' qui se terminera le 27 avril. 

Il s'agit d'un parcours entre art et foi qui passe par les 5 églises que compte cette communauté à Rome. De même, les universitaires qui assisteront à la canonisation participeront à une messe dans la chapelle St.Thomas d'Aquin de l'université romaine de Tor Vergata. Aujourd'hui, à partir de 18h, les fidèles bergamasques, de la région natale de Jean XXIII, se réuniront dans la basilique St.Jean de Latran, alors qu'à 19h, une veillée de prière commencera à Ste.Marie de Montesanto, l'église des artistes place du Peuple. A 21h, commencera la nuit blanche de prière. Les églises du centre de Rome seront ouvertes pour tous les fidèles qui souhaitent prier et se confesser, et dans onze d'entre elles, Ste.Agnès en Agonie, St.Marc au Capitole, Ste.Anastasie, St.Nom de Jésus, Ste.Marie à Valicella, St.Jean des Florentins, St.André de la Vallée, St.Bartholomée de l’île Tibérine, St.Ignace de Loyola à Campo Marzio, les Sts.Stigmates, les Douze Apôtres et la basilique du Sacré-Cœur de Jésus, auront lieu des célébrations liturgiques en différentes langues. Pour leur part, les jeunes de l'Action catholique se réuniront à la paroisse Ste.Marie des Grâces pour une veillée de prière de 22h30 samedi à 5h du matin du dimanche 27.

Demain, 100 personnes de l'ORP et 550 bénévoles d'associations catholiques se mettront à la disposition des personnes Via della Conciliazione et huit autobus, dès 5h du matin, amèneront aux alentours de la Place St-Pierre 200 prêtres et diacres qui distribueront l'eucharistie avec 5.000 prêtres romains et 200 séminaristes de la capitale et de Bergame. Mgr. Andreatta a rappelé que l'accès à la place St.Pierre est gratuit et qu'il n'y a pas de billets en vente. Cet avertissement est aussi repris par le Bureau des célébrations liturgiques du Souverain Pontife qui met en garde les fidèles contre toute revente ou demandes d'argent de la part des agences de voyage. De son côté, la mairie de Rome a organisé un plan spécial de transports pour ces jours. Les lignes de métro fonctionneront sans interruption du 26 au 28 avril. Le nombre d'autobus en circulation sera renforcé ainsi que les effectifs de police. De plus, 14 unités médicales mobiles sont prévues ainsi que 2.630 volontaires de la protection civile. 

Ces journées pourront être suivies aussi sur internet. Le Bureau de la postulation du Vicariat de Rome a créé l'App gratuite Santo Subito, disponible en quatre langues, avec des informations, plans, souvenirs, livret liturgique de la cérémonie de canonisation, et le calendrier de tous les évènements programmés du 25 au 28 avril.

Les Musées du Vatican célèbrent cette canonisation par une exposition photographique intitulée 'L'humilité et la valeur' regroupant 120 photographies des deux papes saints. Cette anthologie photographique qui restera ouverte jusqu'au 19 juillet, est divisée en deux secteurs: le premier en noir et blanc raconte le pontificat de Jean XXIII, tandis que le second tout en couleur présente celui de Jean-Paul II, le plus long du XX siècle.ager




POZDROWIENIA I GRATULACJE MA WSZYSTKICH POLAKÓW!!!!!!POZDROWIENIA I GRATULACJE MA WSZYSTKICH POLAKÓW!!!!!!
   flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower  flower 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Ven 11 Avr - 16:26

http://www.lavoixdunord.fr/region/tourcoing-je-ne-tolererai-pas-que-ma-femme-soit-ia26b0n2021564





Tourcoing : « Je ne tolérerai pas que ma femme soit accouchée par un homme »


PUBLIÉ LE 28/03/2014
CHANTAL DAVID



Le 17 février dernier, Tony M. 33 ans, agressait une obstétricienne du la maternité du CH Dron à Tourcoing, furieux qu’elle ne puisse lui garantir que son épouse enceinte serait accouchée par une femme médecin. Le tribunal l’a condamné à huit mois de prison avec sursis.





Lorsque Tony M. se présente à la maternité du CH Dron le 17 février, son épouse est en fin de grossesse. Un mois avant, la jeune femme a signé le certificat de mixité actant le fait que son accouchement peut être dirigé par un homme ou une femme. Ce document a été mis en place il y a plusieurs années dans les maternités à la suite d’incidents où certains maris refusaient que leur femme soit accouchée par un homme.
Le 17 février, vers 16 h, Tony M. vient dire que son épouse revient sur sa décision. L’obstétricienne qui reçoit le couple à la demande d’une sage- femme lui indique qu’elle ne peut garantir qu’une femme médecin sera au planning le jour de l’accouchement. Tony M. s’énerve : « je ne tolèrerai pas que ma femme soit accouchée par un homme ». Il peste contre « une civilisation moribonde et décadente » et insulte son interlocutrice. Il saisit un tabouret, le heurte violemment sur le sol à trois reprises avant de le jeter en direction du médecin. Il jettera de la même façon deux bouteilles d’eau. En esquivant les projectiles, le médecin se cogne la nuque contre un meuble métallique, ce qui lui occasionnera à l’examen de médecine légale, une incapacité de travail d’un jour.
« Appelle ton mari qu’on règle ça entre hommes »
Tony M. sort du bureau du médecin en hurlant puis revient, toujours hors de lui. « Il m’a précisé que j’avais de la chance d’être une femme, que je devais appeler mon mari pour qu’ils règlent ça entre hommes… » dira l’obstétricienne dans sa déclaration, reprise à l’audience par son avocat. Me François Rabier explique au tribunal que le préjudice total dépasse celui de sa cliente pourtant victime d’une véritable agression. Car des femmes enceintes en consultation dans la pièce voisine, ont dû recevoir des soins, choquées par la violence d’une scène qui aura duré dix minutes.
« J’ai perdu mes nerfs, je le regrette amèrement » concède Tony M. à la barre du tribunal, contestant par ailleurs les menaces. Cet habitant de Villeneuve d’Ascq, père de six enfants (son bébé est né depuis dans une maternité lilloise) tente de légitimer sa colère, dit avoir été provoqué, évoque des mensonges… autant de propos qu’il glisse dans un discours de complot plus global où il plaque des discours stéréotypés empruntés aux extrémistes religieux. Il a beau assurer en préambule de ses explications :« Ma femme est très pudique. Le sujet c’est la pudeur, ce n’est pas la religion », tout dans son discours indique le contraire.
Tony M. s’est converti à l’islam à 16 ans après avoir grandi dans la religion catholique. « J’ai fait ma première communion » répond-il au président Eric Négron qui cherche à comprendre le parcours qui l’a conduit à ce comportement radical tout en rappelant des propos récents de l’Imam de Lille : « Rien dans le Coran n’interdit que des femmes soient soignées par des hommes. » Le procureur Thibaut Arnou relève que « le prévenu se vit comme une victime. C’est retourner le sens de la procédure. Ses exigences personnelles sont en contradiction avec la loi républicaine. Son comportement individuel inadmissible met en péril le bon fonctionnement des institutions. »
Me Nicolas Vandenbossche s’attachera à revenir aux plus près des faits : « on ne juge pas les idées de Tony M. Aujourd’hui, il reconnaît les faits, exprime des excuses. Au-delà de ce discours positif, je ne vois rien d’autre. » L’avocat insistera également sur le fait que son client n’a pas de casier judiciaire. Le tribunal a suivi les réquisitions du procureur de la République en condamnant Tony M. à huit mois de prison avec sursis.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT MAUR

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Mar 25 Fév - 12:02

Manuel Valls remet la Légion d'Honneur à l'imâm radical Khalil Merroun !






http://www.islamisation.fr/archive/2014/02/17/manuel-valls-remet-la-legion-d-honneur-a-l-imam-radical-khal-5300818.html

J 'espere que tous les Loconois catholiques comme moi n 'oublierons pas ce que fait le parti socialiste pour l 'islamisation de la France !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Jeu 20 Fév - 17:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Jeu 20 Fév - 16:50

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Mar 18 Fév - 16:16

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Mar 10 Déc - 1:32

LE CUL MENE LE MONDE !



]




 lol!  lol!  lol!  lol!  lol!  afro  afro  afro  afro  afro  lol!  lol!  lol!  lol!  lol! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Lun 9 Déc - 16:59

DANS CETTE MATERNELLE les  enfants ne pourront pas voir le pere noel pour ne pas déplaire a certains ....Marre de leurs doléances communautaires  !quand des gens veulent imposer leurs lois et coutumes dans le pays qui les accueille, cela ne s'appelle plus de l'immigration, mais de l'INVASION ou de la colonisation



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Mar 26 Nov - 16:51

http://www.dreuz.info/2013/11/merde-le-pape-francois-critique-lislam/

Merde, le pape François critique l’islam !
Posted On 26 nov 2013
By : Michel Garroté
Comment: 0



 
 
Michel Garroté, réd en chef  –-  Dans l’exhortation Evangelii Gaudium (La joie de l’Evangile), premier document important du pape François, celui-ci aborde, mardi 26 novembre 2013, la question de l’absence de la liberté religieuse en terre d’islam : « J’implore humblement les pays musulmans d’assurer la liberté religieuse aux chrétiens, prenant en compte la liberté dont les croyants de l’islam jouissent dans les pays occidentaux ». Toujours à propos des chrétiens en terre dite d’islam, le pape François s’inquiète « d’épisodes de fondamentalisme violent ».
L’exhortation Evangelii Gaudium ne contient pas de changements doctrinaux. Le pape rappelle que « le sacerdoce réservé aux hommes est une question qui ne se discute pas ». Sur le droit à la vie, le pape François écrit : « On ne doit pas s’attendre à ce que l’Eglise change de position » sur la défense des enfants à naître. « Les enfants à naître sont les plus sans défense et innocents de tous, auxquels on veut nier aujourd’hui la dignité humaine », écrit-il.
Je sens que la papolâtrie des médias gauchisants touche à sa fin.
Reproduction autorisée avec mention :
© Michel Garroté réd en chef www.dreuz.info



A propos de l'auteur
Michel Garroté est diplômé Science Po de l'Université de Genève (Suisse). Il a travaillé dans le journalisme puis comme porte-parole du PDG de Nestlé international. Ce fils de diplomate a depuis été porte-parole de la European Roundtable of Industrialists (Bruxelles), porte-parole du Corps consulaire et diplomatique à Lausanne (Suisse) et rédacteur de la lettre d'information Amérique Latine Pétrole (Groupe Europétrole, Georges Bornes) puis monde-info.



 See more at: http://www.dreuz.info/2013/11/merde-le-pape-francois-critique-lislam/#sthash.HmCo4mnR.dpuf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Lun 25 Nov - 17:43

PRENEZ EN DE LA GRAINE    ! ! ! !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Lun 18 Nov - 16:58



TRADUCTION  : : : : 

« Allah, oh notre dieu,
 Allah, frappe les juifs et leurs sympathisants,
 les chrétiens et leurs supporters,
 les communistes et leurs adhérents.
 Allah, compte les, et tue les jusqu’au dernier, et n’en oublie aucun. »
Al Aqsa TV (Hamas) 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Lun 7 Oct - 18:29

Objet : Qui était Jésus ?



Il y a 3 raisons de penser que Jésus était Noir :
1) Il appelait tout le monde « mon frère »
2) Il aimait chanter la gloire de Dieu
3) Il n' a pas eu un procès équitable !

Mais il y a aussi 3 raisons de penser qu’il était Juif :
1) Il a repris l' affaire de son père
2) Il est resté à la maison jusqu'à l' âge de 33 ans
3) Il était sûr que sa mère était vierge, et sa mère était sûre qu'il était Dieu.

Et aussi 3 raisons de penser qu’il était Italien :
1) Il parlait avec les mains
2) Il buvait du vin à tous les repas
3) Il mangeait exclusivement de la cuisine à l'huile d'olive !!!
 
Il y a aussi 3 raisons de penser que Jésus était Californien :
1) Il avait les cheveux longs et il était toujours bronzé
2) Il aimait marcher pieds nus
3) Il a lancé une nouvelle religion
 
Et aussi 3 raisons de penser qu’il était Tsigane :
1) Il n'a jamais travaillé un seul jour
2) Il n'a jamais écrit une seule ligne
3) La police l'a arrêté dans un jardin public où il campait sans autorisation
 
Il y a aussi 3 raisons de penser que Jésus était Publicitaire :
1) Son livre est nº 1 au hit-parade depuis sa parution
2) Ses successeurs ont créé un paradis fiscal à Rome
3) Après 2000 ans de réflexion, personne n'est encore sûr d'avoir compris
ce qu'il a dit
 
Mais il y a surtout 3 bonnes raisons de penser qu’il était socialiste :
1) Vu l’histoire des 5 pains et des 2 poissons : il partageait facilement le bien des autres
2) Il faisait croire aux lendemains qui chantent
3) Ses potes l'ont laissé tomber à la première occasion



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Jeu 26 Sep - 10:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Mer 25 Sep - 17:14

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Dim 4 Aoû - 14:57

ATTENTION APRES LA VIDEO D AUTRES VIDEOS PEUVENT ETRE VUES ....PERSONNES SENSIBLES S 'ABSTENIR ...



http://www.dreuz.info/2013/07/ramadan-nous-faisons-linventaire-des-attaques-terroristes-avec-cette-annee-une-nouveaute/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Mer 3 Juil - 14:03



http://www.lepoint.fr/monde/quand-la-cia-financait-les-freres-musulmans-06-12-2011-1404368_24.php



e Point.fr - Publié le 06/12/2011 à 12:44 - Modifié le 06/12/2011 à 13:17
Les services secrets américains ont longtemps soutenu la confrérie, née en 1928 en Égypte.

Saïd Ramadan, mort à Genève en 1995, fondateur des Frères musulmans et père de Hani et Tariq Ramadan.

[b style="font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; color: rgb(19, 19, 19);"]De NOTRE CORRESPONDANT À GENÈVE, IAN HAMEL[/b]

Le fonds E 4320, conservé aux archives fédérales à Berne, concerne Saïd Ramadan, le gendre d'Hassan el-Banna, fondateur des Frères musulmans égyptiens. Poursuivi par le régime nassérien, réfugié en Suisse en 1959, Saïd Ramadan a créé le Centre islamique de Genève, le premier institut de ce genre en Europe. Il est par ailleurs l'un des fondateurs de la Ligue islamique mondiale inspirée par les Saoudiens. Une note confidentielle des services secrets suisses datant du 17 août 1966 évoque la "sympathie" de la BUPO, la police fédérale sur la protection de l'État, pour Saïd Ramadan. Elle ajoute : "Il est très certainement en excellents termes avec les Anglais et les Américains." 

Un autre document, daté du 5 juillet 1967, se montre encore plus précis. Saïd Ramadan est présenté comme un "agent d'information des Anglais et des Américains. De plus, je crois savoir qu'il a rendu des services - sur le plan d'informations - à la BUPO." Toujours est-il qu'une réunion, présidée par le chef du service du Ministère public fédéral, du 3 juillet 1967, décide d'accorder un permis de séjour à Saïd Ramadan, alors que ce dernier aurait dû être expulsé le 31 janvier 1967. Les raisons de cette tolérance ? La possibilité "que les amis de Saïd Ramadan prennent le pouvoir dans les mois à venir dans l'un ou l'autre État aujourd'hui qualifié de progressiste ou socialiste".

Saïd Ramadan et le président américain

Ces documents déclassés vont dans le même sens que l'ouvrage publié en septembre dernier par le journaliste américain Ian Johnson, lauréat du prix Pulitzer, Une mosquée à Munich. Les nazis, la CIA et la montée des Frères musulmans en Occident (*), on découvre que les Allemands, pendant la Seconde Guerre mondiale, ont utilisé les Tchétchènes, les Kazakhs, les Ouzbeks, les musulmans vivant en URSS contre les communistes athées. Les Américains ont ensuite pris le relais, soutenant les islamistes contre le bloc communiste et ses satellites. En juillet 1953, une délégation de musulmans est invitée aux États-Unis, et reçue à la Maison-Blanche, parmi eux Saïd Ramadan.

Le 28 octobre dernier, dans un article intitulé "Le rôle mobilisateur de Saïd Ramadan", le site francophone Oumma.com montre la photo du président Dwight Eisenhower entouré des membres de la délégation. Saïd Ramadan est à sa droite. Le président américain estime que, dans ses relations avec les dirigeants arabes, "notre foi en Dieu devrait nous donner un objectif commun : la lutte contre le communisme et son athéisme", relève Ian Johnson. Quelques années plus tard, Saïd Ramadan, réfugié en Europe, traite avec Bob Dreher, un agent de la CIA installé à Munich.

Une thèse sur la charia

Saïd Ramadan vient d'obtenir en 1959 un doctorat en droit de l'université de Cologne pour sa thèse La charia, le droit islamique, son envergure et son équité. Il brûle d'envie d'étendre son influence à l'Europe entière. "Installé à Genève, il considérait Munich, à une journée de route de son domicile, comme l'endroit idéal où établir une sorte de base avancée", lit-on dans Une mosquée à Munich. La CIA finançait-elle directement Saïd Ramadan et les Frères musulmans en Europe ?

Ian Johnson reste prudent, dans la mesure où une partie des archives de l'agence de renseignements ne peut être consultée. "Tout indique que Dreher et l'Amcomlib eurent recours aux moyens financiers et politiques à leur disposition pour donner un coup de pouce au principal représentant des Frères musulmans en Europe", écrit-il. L'Amcomlib, ou American Committee for Liberation from Bolshevism, était un faux nez des services américains.

Il roulait en Cadillac

René Naba, ancien responsable du monde arabo-musulman au service diplomatique de l'AFP, penche davantage pour une sous-traitance par la Jordanie et l'Arabie saoudite. Pour preuve, Saïd Ramadan, de nationalité égyptienne, voyageait à cette époque avec un passeport diplomatique jordanien. Apparemment, le gendre d'Hassan el-Banna ne manquait pas de subsides, Une mosquée à Munichraconte ainsi qu'il roulait en Cadillac...

Décédé en 1995 à Genève, Saïd Ramadan est notamment le père de l'islamologue Tariq Ramadan, et de Hani Ramadan, qui lui a succédé à la tête du Centre islamique de Genève. Interrogé sur les liens éventuels de son père avec les services secrets américains et européens, ce dernier n'a pas souhaité nous répondre.

(*) Ian Johnson, Une mosquée à Munich. Les nazis, la CIA et la montée des Frères musulmans en Occident, JC Lattès




 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Mer 22 Mai - 14:37

La Norvège fait échouer le financement d'une mosquée par l'Arabie Séoudite.

Est-ce le prélude à une prise de conscience réaliste de l'Europe ?

La France suivra-t-elle cet exemple ? -Pour le moment, c'est passé sous silence.

Pas de mosquée saoudienne en Norvège, tant qu'il n'y a pas de liberté religieuse en Arabie Saoudite !

Le gouvernement saoudien et de riches donateurs privés d'Arabie Saoudite, voulaient financer des mosquées en Norvège à hauteur de dizaines de millions d'euros.

Légalement, ils en ont le droit; conformément à la loi norvégienne il est permis aux pays étrangers de soutenir financièrement les communautés religieuses, mais vu l'importance de ces sommes, le gouvernement doit approuver le financement.

Or, le ministère des Affaires étrangères vient non seulement de refuser d'approuver ce financement, mais il a également répondu au Centre islamique Tawfiiq, qu'il serait " paradoxal et contre nature d'accepter le
financement venant d'un pays qui n'accepte pas la liberté religieuse ."
Le ministre norvégien des Affaires étrangères Jonas Gahr Støre a déclaré
au journal VG:
" Nous aurions pu simplement dire non, le ministère n'approuve pas, mais nous avons profité de l'occasion pour ajouter que l'approbation serait paradoxale, tant que vouloir établir une communauté chrétienne en Arabie saoudite sera considéré comme un crime ".
Encore une nouvelle qui nous parvient par le net.

Elle est pourtant transmise par toutes les agences de presse, mais probablement sur une fréquence que le service audiovisuel national français ne reçoit pas......

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Sam 2 Mar - 18:04

Risque Adultérin et Trafic de Postérieurs (RATP)
Publié le 22 décembre 2012 par Bernard DICK - Article du nº 282


A la RATP, la récente turbulence marquée par la misogynie de la gent masculine, de plus en plus islamisée et wahhabo-salafisée, nous a conduits à mener une enquête sérieuse pour connaître les raisons du comportement de ces conducteurs qui refusent de s’asseoir sur leur siège si une conductrice les a précédés.



Nous avons d’abord interrogé Omar (*), son explication est très crédible. Pour lui, « Il n’est pas question de conduire un bus quand les fesses d’une femme et ses parties intimes se sont frottées sur le siège du conducteur ». Il nous explique aussi que « le Prophète (Que la prière d’Allah soit sur lui et lui accorde la paix !) ne montait jamais sur le dos d’une chamelle : elle est de sexe féminin ! Omar justifie sa répugnance à l’égard des femmes qui conduisent un bus en disant qu’elles chauffent le siège pendant les longues heures de conduite et que, lorsqu’il se met au volant, un désir sexuel insurmontable le prend à la gorge, ô pardon, au niveau du pantalon, ce qui le perturbe et lui fait craindre de provoquer un accident de la circulation ou de l’amener à importuner une passagère… Omar a pensé à conduire le bus tout en étant debout. Pour cela, il a fait une demande officielle, fortement soutenue par les syndicats CGT, CFDT, FO, CFTC et Autonome. Il a été éconduit par le PDG de la RATP, un islamophobe, ennemi de la classe ouvrière, qui refuse obstinément de revoir le tableau de bord des bus. Pour Omar, modifier la façon de conduire un bus pour des raisons religieuses ne représente pas grand-chose pour une grande société parisienne. Il y en a « qui jouent du piano debout », pourquoi ne pas conduire un bus debout ?



La situation étant bloquée, Omar envisage d’arrêter son travail pour une durée indéterminée pour raison médicale car il est devenu incapable de travailler assis. Le médecin qui l’a reçu en consultation a été plus compréhensif que le PDG de la RATP : il lui a prescrit, par un certificat médical à l’appui, l’obligation de travailler debout, avec une ordonnance d’intrait de marron d’Inde, à renouveler pendant 6 mois.

Nous avons interrogé également Bakkar-Ali (*), un gros gaillard de 105 kilos. Il nous a expliqué que « conduire un bus n’est pas un travail de femme. Surtout qu’une femme ne peut pas conduire des hommes au boulot ! Et qu’elle ne doit pas être devant les hommes. Les femmes doivent rester chez elles à s’occuper du ménage et des enfants. Dans ce métier, il faut des biceps d’homme, malgré la direction assistée des bus. Le problème de Bakkar-Ali est qu’il est constamment perturbé par les femmes qui conduisent les bus car elles se parfument et se maquillent (متبرّجات), ce qui est condamné dans l’islam (1). En quittant la cabine du chauffeur, les conductrices laissent derrière elles l’odeur de leur parfum, ce qui le gêne énormément et déclenche en lui un rut immédiat. Sans son sang-froid, sans la maîtrise de ses pulsions, il serait capable d’agresser sexuellement la première passagère de son bus. D’où sa décision d’asperger la cabine au moment de la relève par un déodorant à la camomille qui chasse les mauvaises odeurs funestes à sa sexualité.

Nous avons voulu aussi interroger les services techniques de la RATP et nous leur avons fait part de notre compréhension du refus des conducteurs musulmans de prendre le volant après une femme. Le directeur technique, dont nous ne pouvons divulguer l’identité, a manifesté son étonnement de voir cette affaire prendre des proportions catastrophiques pour la réputation de la RATP. Il nous a fait part de sa conviction que les arguments avancés par ces conducteurs récalcitrants ne provenaient pas uniquement du fait que les musulmans refusent de succéder au volant à une femme mais tout simplement parce qu’en plus, les sièges des bus sont en cuir de porc. Car tout le monde sait que dans le cochon tout est bon. La RATP a adopté les sièges en cuir de porc aussi bien pour ses bus dans Paris et la banlieue ainsi que dans toutes les rames de métro, en complète coordination avec les constructeurs des rames, Alstom et Bombardier.

Nous sommes sortis perplexes du siège de la RATP. Nous avons voulu élargir le débat et nous sommes allés nous enquérir de ce qu’il en est à la SNCF. L’accueil ne fut pas très chaleureux quand nous avons annoncé que nous venions de la part de Riposte Laïque. Mais, après quelques instants de froid glacial, l’atmosphère s’est réchauffée et nous avons pu aborder notre entretien en toute courtoisie et sérénité.



Effectivement, la SNCF se plaint du même comportement chez ses conducteurs musulmans depuis que des femmes, même de grade ingénieur, conduisent les TGV. La situation est presque identique à celle de la RATP. Abordant le problème des sièges, le directeur du trafic nous a révélé que tous les sièges dans les voitures circulant sur le sol français sont couverts de cuir de porc de premier choix et labellisé. « Nous respectons les parties intimes de notre clientèle qui peut souffrir de la position assise, surtout quand il y a des arrêts de longue durée en rase campagne ». Le cuir de porc de la SNCF évite les coups de froid en cas de panne de chauffage, autant dans les voitures-salles, les Vtu des trains Corail ou les Btu des TGV Téoz que dans les compartiments.

Avant de quitter les sièges (administratifs) de la RATP et de la SNCF, nous avons été tancés et menacés de procès au cas où Riposte Laïque divulguerait l’origine animale du cuir des rames. Car cette révélation d’un fait patent risquerait fort d’entraîner un désarroi considérable dans une partie de la population, de provoquer une chute brutale de la fréquentation des lignes, un effondrement de la rentabilité de ces deux fleurons de la technologie française et du service public français.

Evidemment, les propos ont été recueillis par Bernard Dick

(*) le prénom a été changé pour respecter l’anonymat

(1) Dans l’islam, la femme est autorisée à se maquiller à la seule condition que son but ne soit pas la séduction des hommes. Un hadith dit : « Toute femme qui se parfume et passe devant des hommes qui sentent son odeur, a commis un adultère. De même, tout œil qui la regarde commet l’adultère ». (al-Qardawi, Le licite et l’illicite, Ed Wehbé, Le Caire 2002, p. 77, en arabe).




http://ripostelaique.com/risque-adulterin-et-trafic-de-posterieurs-ratp.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Mer 6 Fév - 9:05

Eddenya ↗

Psychanalyse de l’intégriste : La frustration sexuelle en cause


Que se passe t-il dans la tête des intégristes, qu’ils soient politiques, religieux ou philosophiques ? Quels sont leurs symptômes ? Quelle est leur problématique ?

Les intégristes parlent beaucoup de sexualité et toujours de façon négative comme si le sexe était intrinséquement mauvais.
Leur obsession, c’est le sexe.
Et c’est logique dans la mesure où se sont avant tout des êtres frustrés. Chez eux, la frustration, c’est le manque de puissance, plus exactement, le sentiment de manquer de virilité.

Les intégristes ont un problème avec leur propre virilité.

L’intégriste confond d’ailleurs virilité et brutalité. Il a besoin d’être brutal, c’est-à-dire de dominer, de mépriser l’Autre pour se sentir viril.
Par un phénomène de surcompensation, ce mode de fonctionnement est le même chez tous ceux qui se sont installés dans des certitudes. Tous les idéologues ont la même représentation de l’histoire. Celle-ci est considérée comme un combat terrible qui grâce au Graal, qu’ils sont certains d’avoir trouvé, se termine par la victoire apocalyptique des bons sur les méchants.

Chez les intégristes religieux, le Graal, c’est la foi. Tous les intégrismes partagent le même fantasme. Tous rêvent de rétablir un passé mythique. Tous adhèrent à une vérité déjà dite une fois pour toute, tous condamnent la modernité et la démocratie, tous voient dans chaque idée nouvelle une erreur à combattre et chez ceux qui les produisent un ennemi à détruire.
Au fond tous les intégristes aspirent à retrouver l’état idyllique ou fusionnel qu’ils ont connu quand ils étaient dans le ventre de leur mère. Il est frappant de voir que tous les intégrismes notamment religieux honorent la Mère et détestent les femmes qui sont toujours leurs premières victimes.

Pourquoi tant de haine envers les femmes ?
Tout se passe chez les puritains, comme si la différence sexuelle était une maladie honteuse, comme si la féminité recelait un mystérieux danger, auquel la mort serait mille fois préférable.

Les intégristes purs et durs n’ont pas peur de la mort : ils ont peur de la Femme.

Mais pourquoi des êtres si forts auraient-ils tant à craindre des êtres si “faibles” que sont supposées être les femmes.
Et pourquoi ces hommes qui n’en finissent pas de réaffirmer leur puissance virile, en méprisant les femmes, en s’offrant en sacrifice, pourquoi se donnent-ils tant de mal pour que leur virilité soit bien visible.
Auraient-ils un doute sur ce point ?

La crainte de perdre sa maîtrise virile est centrale dans la problématique masculine.

C’est tout d’abord parce que l’érection n’est pas un acte volontaire. Ne pas pouvoir contrôler son érection cause une blessure narcissique. Plutôt que d’assumer son désir, l’intégriste verra chez les femmes des êtres doués du pouvoir occulte de le posséder.
D’où le fameux mythe de la sorcière. La femme symbolise la séduction et la tentation, elle est celle qui fait sortir du chemin.
C’est pourquoi le voilement des femmes correspond non seulement à un déni de la réalité mais à un évitement de la différence sexuelle, et finalement, de la sexualité masculine.
La femme représente aussi l’absence de pénis. Elle est celle qui est castrée. Cette absence de pénis la disqualifie. C’est pourquoi, la faiblesse est assimilée à la femme.

Par conséquent, sa place doit se cantonner à la maison. Et de l’exclusion à la diabolisation, il n’y a qu’un pas. Il faut à tout prix protéger la société de l’influence des femmes. C’est à cause de la Femme que l’homme a été banni de son paradis originel.

Tous les intégristes sont misogynes.

Ils affirment tous qu’ils ont un grand respect de la femme et que tout ce qu’ils font pour elle est destiné à l’honorer. En fait la seule femme qu’ils respecte, c’est la Mère. Il est bien évident qu’imposer un voile aux femmes, exiger d’elles qu’elles soient soumises au père au mari ou au frère n’a rien à voir avec des sentiments amoureux !

Dans le système de représentation des intégristes, ces comportements trouvent pourtant des justifications, pour la plupart liées à la notion de pureté. Les femmes possèdent le pouvoir de porter les enfants. Il faut donc les surveiller pour garantir la pureté du groupe.
Du fait que ce sont les femmes qui sont enceintes, un homme ne peut jamais être sûr que l’enfant est de lui, d’où la nécessité du contrôle de la sexualité des femmes. Les tchadors et burkas des musulmanes n’ont pas d’autre fonction.
Cependant, les femmes sont toujours suspectées d’être des créatures impures, du fait même qu’elles perdent régulièrement du sang.
Ainsi quoi qu’elles fassent elles sont coupables ! Le fantasme de la pureté est le fondement inconscient de toutes les idéologies totalitaires. Le mot d’ordre qui appelle aux massacres et à la barbarie est “la purification”.

Ce mythe de la purification a pour conséquence la haine de celui qui est différent : le juif, le franc-maçon, le libre-penseur, etc.
Cette haine a pour origine la haine de soi, en effet il y a toujours un écart entre l’image de soi que l’on aimerait donner aux autres et ce que l’on est réellement et qui se manifeste qu’on le veuille ou non.
Ce rejet de sa nature profonde peut aller jusqu’à l’autodestruction que les intégristes nomment le sacrifice. D’où l’utilité des guerres saintes !

L’intégriste est très souvent violent envers son prochain. En effet, les gens qui sont solidement installés dans leurs certitudes condamnent ceux qui ne les partagent pas. Assurés de leur bon droit et de leur vérité, ils cèdent à la tentation d’imposer leur foi par la violence.
Si un homme refuse de se convertir, l’Amour du Bien commande alors de le contraindre.
L’alibi c’est : je le combats pour son bien. La violence est ainsi légitimée, et c’est une raison supplémentaire de considérer que la guerre puisse être sainte ! C’est grâce à ces “bonnes” intentions que l’on passe du désir de paradis à l’enfer qui lui n’a rien de virtuel comme le montre l’histoire humaine.

Les intégristes ont peur de la sexualité.

Il est toujours question chez eux de ce doute sur la virilité. Pour lutter contre sa propre angoisse, le fanatique évite autant qu’il lui est possible de jouir. Et qui s’interdit de jouir ne supporte pas logiquement que l’autre jouisse. L’objectif alors devient évident : la répression du désir. Cela donne quoi ? Des hommes culpabilisés et par conséquent soumis, mais aussi des fous furieux, des meurtriers. De toutes les idéologies, les religions sont les armes les plus terribles, parce qu’elles peuvent transformer un être humain en guerrier voire en kamikaze.

On ne peut en déduire pour autant que les religions sont dangereuses. Le message divin est ambivalent, il est à la fois guerrier et pacifique. “De vos socs, forgez des épées !” lit-on dans le prophète Joël. Mais dans Isaïe il est aussi écrit , ” De vos épées, forgez des socs ! “.
La Bible dit tout et son contraire.
Il en est de même pour le Coran.
A la sourate 2, la guerre tuant tous les adversaires est permise face à l’agression, et à la sourate 8, il faut cesser les hostilités si l’ennemi le désire. Comme les textes sacrés sont souvent des compilations de maximes orales mises bout à bout , on y trouve à la fois la guerre et la paix.
Si nous considérons la religion comme uniquement dangereuse nous tombons dans l’intégrisme athée.
Les religions ne sont-elles d’ailleurs pas elles aussi en droit de vilipender les athéismes, quand on voit les horreurs commises par Hitler, Staline, Mao et plus récemment Pol Pot. Voyons plutôt à quel désir Dieu correspond. Le Dieu des intégristes est à leur image : cruel, sanglant, revanchard, sadique. Mais le vrai danger ne vient pas de la religion, il réside plutôt dans notre rapport à nos propres désirs. Devient intégriste celui qui refuse de regarder son désir en face, celui qui refuse de l’assumer, qui cherche à le contrôler en le niant et non à le maîtriser.

L’intégriste idolâtre le chef.

Celui-ci est l’homme sans peur et sans reproche, un père imaginaire tout-puissant. L’intégriste n’a pas besoin de Dieu, mais il lui faut un gourou à la perpétuelle érection. Les dictateurs symbolisent le Phallus qui fascine. Le tyran est seul capable d’échapper au pouvoir maléfique de la féminité, il est crédité d’un contrôle total sur ses pulsions, donc sur ses désirs. L’intégriste en choisissant un chef aura par personne interposée l’impression “d’en avoir”. Son idolâtrie calme son angoisse de castration.

Ainsi, liée à une intense frustration sexuelle, la peur des femmes n’est pas seulement le symptôme d’une maladie appelée intégrisme , mais son ressort inconscient. Un fanatique ne discute pas car il dispose d’une arme absolue : la certitude d’avoir raison.
L’intégriste est d’abord un homme qui est gonflé d’orgueil par son omniscience, au point qu’il trouve légitime d’imposer sa vérité à tous, fût-ce par la force.

Il a la prétention de possèder la Vérité, et ce privilège le rend invincible. Et puisqu’il la possède, il peut s’en servir comme d’une arme, d’autant plus que cette vérité contient une promesse messianique qu’il lui appartient de réaliser. A lui de faire advenir le Paradis sur la terre !

La vérité ainsi conçue est unique et immuable. Or l’existence même de la féminité, parce qu’elle incarne la différence, remet en question la réalisation du fantasme d’une société parfaite. Voilà comment se fait la différence entre ceux qui croient savoir et ceux qui s’autorisent à douter. Entre ceux qui haranguent et ceux qui essaient de dialoguer.
Entre une logique totalitaire, fondée sur le narcissisme, et une logique démocratique, fondée sur la reconnaissance de l’altérité.

Les intégristes sont incapables de passer du narcissisme à l’altruisme obsédés et tétanisés qu’ils sont par leur propre désir.

http://www.fairelejour.org

François PERROT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2507
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Jeu 24 Jan - 1:30



Dans le Coran, le terme « GUERRE » est employé 9 fois

Celui de «SUPPLICE » 12 fois

«INFIDÈLE» revient 47 fois

Le verbe «TUER» et ses conjugaisons 65 fois

Le terme «FEU» (de l’enfer pour les mécréants) 150 fois

«MÉCRÉANT» 155 fois

et la palme revient au terme « CHÂTIMENT » avec 354 citations…

Pas une seule fois le verbe «AIMER» ne figure dans le Coran.

Et oui !!!!! AIMER n’est pas musulman ……..mais chrétien !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RELIGIONS    

Revenir en haut Aller en bas
 
RELIGIONS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» Croire en dehors des religions
» Les religions sont comme les humains ; imparfaites et impermanentes.
» Bibliothèque des religions
» différents niveaux des religions

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique... :: RELIGIONS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: