LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  RELIGIONS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 504
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Ven 15 Mar - 1:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: RELIGIONS    Jeu 14 Mar - 18:03

( Pierre merci pour l'image )Wink





Et le Winner est ...est ....

FRANCOIS 1er
J'me rappelle ......
Le pape ........Un nouveau pape est appelé " A régner " Araignée quel drôle de nom pouquoi pas Libellule ou Papillon ....Etc..Etc..
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2451
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Jeu 10 Jan - 9:00




Messages: 153
Date d'inscription: 26/08/2007

Sujet: Re: RELIGIONS    Dim 25 Aoû 2013 - 0:48      

http://quebec.huffingtonpost.ca/jacques-legare/religions-disparition-mefaits_b_3781373.html?utm_hp_ref=fb&src=sp&comm_ref=false






Jacques Legare
Libre-penseur et adepte des Lumières
Les religions doivent-elles disparaître?
Publication: 21/08/2013 00:05
 
3000 Ans De Civilisation Et De Sciences, Charte Des Valeurs Québécoises, Critique Des Religions, Est Ce Que Les Religieux Sont Moins Intelligents, Laïcité, Pédophilie,Pédophilie Religieuse, Religieux Quebec, RELIGIÓN, Religions, Travers Des Religions,Canada Quebec News
 
Pour le Progrès humain et pour sauver des millions de vies, les religions doivent-elles disparaître?
L'idée de Progrès semblait entrainer d'elle-même la disparition de la religion, comme si une pensée primitive désuète devait céder naturellement la place à une pensée progressiste, tel le cheval et le bœuf s'effaçant devant l'auto et le tracteur.
«Progrès» avec une majuscule, expression de la confiance que ceux qui l'ont initiée du temps des Lumières au 18e siècle. Ce progrès existe en technologie, en sciences de la nature, en sciences humaines et dans les comportements humains. La surmédiatisation des tragédies occurrentes nous donne l'impression contraire; c'est aussi l'éternel retour dont dispose chaque génération pour elle-même, où heurs et malheurs alternent.

 
    
Lensois



Messages: 231
Date d'inscription: 09/11/2012
Age: 67
Localisation: Locon ...

Sujet: Re: RELIGIONS    Sam 18 Mai 2013 - 12:20      

Charles Martel ....Si tu voyais !!!

http://fr.altermedia.info/general/charles-martel-si-tu-voyais_17522.html 
 
  
Admin
Admin


Messages: 153
Date d'inscription: 26/08/2007

Sujet: Re: RELIGIONS    Ven 15 Mar 2013 - 1:17      

http://www.lepoint.fr/monde/dictature-argentine-ce-qu-on-reproche-exactement-au-pape-francois-14-03-2013-1639925_24.php
 
    
Lensois



Messages: 231
Date d'inscription: 09/11/2012
Age: 67
Localisation: Locon ...

Sujet: Re: RELIGIONS    Jeu 14 Mar 2013 - 18:03      

( Pierre merci pour l'image )





Et le Winner est ...est ....

FRANCOIS 1er 
J'me rappelle ......
Le pape ........Un nouveau pape est appelé " A régner " Araignée quel drôle de nom pouquoi pas Libellule ou Papillon ....Etc..Etc..
 
  
PACA



Messages: 1739
Date d'inscription: 26/09/2007

Sujet: Re: RELIGIONS    Mer 16 Jan 2013 - 8:55      

Qui finance les islamistes au Mali ?
Par JOL Press 


Dans sa guerre de survie contre la rébellion, le colonel Kadhafi avait fait appel à plusieurs milliers de mercenaires touaregs du Niger, du Tchad ou du Mali, venus s’ajouter aux soldats touaregs déjà présents dans son armée. Aguerris par toutes les batailles de Benghazi, Brega et Misrata, ces quelques 4000 hommes ont pris la fuite dès la chute du dictateur, en octobre 2011, emportant avec eux quantité d’armes (mitrailleuses, explosifs, roquettes et même missiles sol-air), de munitions, de véhicules tous terrains et d’argent.[/size] 
Les islamistes qui sévissent au nord du Mali ont surpris les soldats français par la qualité de leur armement et de leur entraînement. La question du financement de ces groupes terroristes se pose alors. Une question dont la réponse est à chercher au Qatar. Lorsqu’ils sont partis pour être déployés sur le sol malien, les soldats français s’attendaient à combattre des hommes peu armés, mal organisés et mal entraînés.

De généreux donateurs financent l’islamisme au nord du Mali[/size]
Ils ont été surpris : en face d’eux, ce sont des islamistes bien mieux équipés et aguerris qu’ils ne le pensaient qu’ils ont dû affronter. Si l’on ne connaît que peu d’éléments concernant l’organisation des mouvements islamistes qui sèment la terreur au nord du Mali, depuis le coup d’État du 22 mars dernier, les moyens de financement de leurs opérations sont encore plus flous. Certains éléments, néanmoins, laissent croire que quelques acteurs extérieurs, eux-mêmes alliés des occidentaux qui s’investissent pour la libération du Mali, seraient actifs pour financer l’islamisme aux portes de l’Afrique noire.

Les guerriers libyens engagés dans les forces maliennes
De nombreux experts s’accordent pour affirmer que les rebelles maliens ont en partie été armés par la crise libyenne. Dans sa guerre de survie contre la rébellion, le colonel Kadhafi avait fait appel à plusieurs milliers de mercenaires touaregs du Niger, du Tchad ou du Mali, venus s’ajouter aux soldats touaregs déjà présents dans son armée. Aguerris par toutes les batailles de Benghazi, Brega et Misrata, ces quelques 4000 hommes ont pris la fuite dès la chute du dictateur, en octobre 2011, emportant avec eux quantité d’armes (mitrailleuses, explosifs, roquettes et même missiles sol-air), de munitions, de véhicules tous terrains et d’argent. Privés brutalement du « paradis libyen » où ils étaient très bien payés, ces mercenaires ont préféré s’enrôler chez les rebelles maliens, faute de moyen de subsistance. Si certains ont rejoint les rangs du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), composé des populations nord-maliennes qui ont annoncé leur indépendance le 6 avril dernier, d’autres se sont engagés au sein des mouvements islamistes. « Les Touaregs qui avaient d'abord gagné les légions islamiques libyennes dans les années 1970 puis versé dans l'armée nationale libyenne sont revenus dans leur pays d’origine, armés, et prêts à mener une offensive. Le gouvernement a été inactif et rien n’a été fait contre ce phénomène », explique ainsi André Bourgeot, spécialiste du Sahel pour le CNRS.

« Notre ami du Qatar »
Mais, au-delà de l’armement, c’est le financement de ces groupes qui pourrait être un mystère si certains éléments n’étaient pas venus, depuis quelques temps, apporter un éclairage sur la question. Aujourd’hui, de nombreux acteurs s’accordent à croire que la riche pétromonarchie du Qatar serait très généreuse avec ces groupes terroristes. Dans une édition parue au mois de juin dernier, l’hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné affirmait que l’émirat était un soutien financier de poids pour les différents groupes islamistes. Dans un article intitulé, « "Notre ami du Qatar" finance les islamistes du Mali », le journal retranscrit les propos d’une source au sein de la Direction du renseignement militaire français (DRM) qui dépend du chef d’état-major des armées françaises, et donc du ministère de la Défense. Selon cette source, « les insurgés du Mouvement national de libération de l’Azawad, les mouvements Ansar Dine, Al-Qaïda au Maghreb islamique et le Mouvement pour l’unicité et le djihad en Afrique de l’Ouest ont reçu une aide en dollars du Qatar. » Le montant de cette aide n’a pas été précisé.

L’aide qatarie au Mali reste floue
Dans une tribune de l’Express, publiée le 4 décembre dernier, Mehdi Lazar, géographe, affirmait que « le Qatar dispose déjà d’un réseau de financement de divers madrasas, écoles religieuses ou œuvres caritatives qui datent des années 1980 et 1990 au Mali. » Le Qatar dispose également d’un « accord entre le croissant rouge qatari et la croix rouge malienne qui a eu lieu à Doha en août (2012, ndlr). » Dans sa tribune, Mehdi Lazar reprend les informations évoquées par Le Canard Enchaîné. S’il affirme qu’elles sont « troublantes, » Mehdi Lazar indique qu’il faut les « prendre avec précautions, » et que le « peu d’informations de première main – qui s’explique en partie par la situation conflictuelle sur le terrain – rend difficile une véritable appréciation de la qualité de l’engagement qatari au Nord-Mali et la mise en perspective de ce rapport. »

Le double jeu assumé du Qatar
Néanmoins, ce n’est pas la première fois que l’implication douteuse du Qatar est mise en lumière. En Syrie, tout comme l’Arabie Saoudite, le Qatar a largement participé au financement des rebelles, notamment des groupes islamistes qui se battent contre Bachar al-Assad. Malgré les appels de la communauté internationale, en particulier de Lakhdar Brahimi, médiateur de l’ONU en Syrie, le Qatar et son voisin saoudien sont restés sourds et ont poursuivi leur activité de parrainage des mouvements terroristes. Qu’il s’agisse de la Syrie ou du Mali, le Qatar a une stratégie bien rôdée. Une stratégie bien connue de la communauté internationale qui s’emploie donc à jouer un jeu diplomatique paradoxal. « Si l'hypothèse du financement, voire de l'entraînement et de l'armement de groupes islamistes armées par le Qatar au Nord Mali s'avère confirmée, alors il est possible d'en tirer plusieurs interprétations, » explique Mehdi Lazar dans sa tribune. Toujours en quête d’espace et de nouveaux marchés, « cette intervention serait pour l'émirat un moyen simple mais risqué d'augmenter grandement son influence en Afrique de l'Ouest et dans la bande sahélienne », indique le géographe.

La guerre menée par l’islam sunnite

D’autre part, l’aspect religieux n’est pas à éluder dans ce conflit mondial qui oppose l’islam sunnite à l’islam chiite : « Comme en Syrie, la présence de l'émirat au Mali - si elle s'avère réelle - doit être resituée dans le contexte d'une concurrence double : d'abord avec l'Arabie Saoudite pour le contrôle de l'islam sunnite mondial mais également afin de renforcer le poids de ce même islam sunnite face au chiisme. » Finalement, c’est l’aspect économique qui attire le Qatar dans cette région peu exploitée du globe. « Le Mali dispose d'un potentiel gazier et a besoin d'infrastructures pour le développer. Or, le Qatar maîtrise ces techniques. Il pourrait ainsi en cas de bons rapports avec les dirigeants d'un État islamique au nord du Mali exploiter le sous-sol qui est riche en or et en uranium et le potentiel gazier et pétrolier », explique encore Mehdi Lazar. La pétromonarchie du Qatar, grande alliée des pays occidentaux, reste une intouchable sur la scène internationale tant le pays est parvenu à se faire une place de choix auprès de tous ses alliés. En économie comme en diplomatie, le Qatar est maître, au Paris Saint-Germain comme au nord du Mali.

D'autres articles du même auteur sur le site de notre partenaire JOL Pre[/size]ss


]]http://www.economiematin.fr/les-experts/item/3199-guerre-france-mali-islamistes-financement[/b]
https://www.facebook.com/photo.php?v=196920037079283&set=vb.195968453757226&type=2&theater

Socrate, Protagoras, 322:
L'homme est le seul des animaux à croire à des dieux

Abou-Ala al-Maari, Syrie (Maara), 11ème siècle:
Les habitants de la terre se divisent en deux,
Ceux qui ont un cerveau et pas de religion,
Et ceux qui ont une religion mais pas de cerveau.

José Saramago, Prix Nobel de Littérature 1998 (Le Monde 21 septembre 2001):
On nous a promis des paradis et menacés d'enfers, aussi faux les uns que les autres, insultes effrontées à l'intelligence et au bon sens que nous avons eu tant de difficultés à faire naître.

L'esprit humain ne manque pas d'ennemis, mais celui-là [dieu] est l'un des plus obstinés et corrosifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2451
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Dim 23 Déc - 10:28

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2451
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Mer 19 Déc - 17:04


--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2451
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: RELIGIONS    Mer 3 Oct - 10:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2451
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: RELIGIONS    Mar 28 Fév - 9:42

"LA CE SONT LES MOINES BOUDHISTES...."

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


"ICI CES SONT LES MUSULMANS : sachant que 30% des animaux sont tués de cette façon et que seuls 7 % sont consommés par les musulmans ...qui mange les 23 % restant ??????"

Comment tuer des animaux de façon “Halal”

Pour être qualifiée “Halal”, la viande doit provenir d’un animal qui n’est pas ‘Haram” (proscrit, comme la viande de porc); elle doit également provenir d’un animal qui a été abattu par un musulman qui coupe la gorge de l’animal, tranchant la carotide et les jugulaires, pour le saigner à mort en dirigeant la tête de l’animal vers la Mecque; et celui qui sacrifie l’animal doit prononcer les mots “Bismilla Rahim oua Allah Akbar” (Au Nom de Dieu, Dieu est Grand). Dans tous les pays européens et en France en particulier, l’abattage des animaux pour la consommation de la viande est réglementé par de nombreux décrets et lois qui ont pour but de protéger le consommateur (sa santé) et l’animal (pour l’empêcher de souffrir). Normalement les animaux sont tués par un choc mécanique ou électrique. Mais les abattoirs des communautés juives et musulmanes bénéficient de dispenses spéciales.

Cela pose des problèmes techniques: étant donné que l’animal est tué en étant saigné, cela ralentit la production de l’abattoir: 25 bœufs sont ainsi tués en une heure, au lieu de 30. C’est encore plus marqué pour les poulets: deux hommes peuvent sacrifier rituellement de 1.000 à 2.000 poulets à l’heure,contre 6.000 à l’heure dans un abattoir automatique. La loi française stipule également qu’un animal ne peut pas être suspendu avant d’être mis à mort: le bœuf ou le mouton doit être immobilisé dans une trappe spéciale, très coûteuse, environ 400.000 francs pour un bœuf. C’est donc un investissement considérable...

En outre un décret de 1980 stipule que les animaux ne peuvent être sacrifiés rituellement que par des personnes “qualifiées par des organisations religieuses reconnues”; et ces organisations doivent être “enregistrées par le ministère de l’Agriculture, sur proposition du ministère de l’Intérieur”. Ce décret ajoute que “si aucune organisation n’a été enregistrée”, le préfet du département peut accorder des “autorisations individuelles”. Cela a été le cas pendant plus de dix ans: les préfets de régions ont donné à plusieurs centaines de “sacrificateurs” l’autorisation de tuer des bœufs, moutons et poulets pour les musulmans de France. Parfois ces personnes étaient employées de façon permanente par des abattoirs qui fournissaient régulièrement des clients musulmans; dans d’autres cas les sacrificateurs travaillaient à la demande, quelques heures, ou un jour ou deux par semaine.

Une nouvelle profession: contrôleur

Mais cela créa bientôt un problème politique et religieux: Qui allait contrôler les sacrificateurs et la viande? Si un abattoir ne fonctionne pas à plein temps de façon rituelle, qui va vérifier que cette viande est bien “licite”, et apposer un timbre dessus pour que les clients du boucher sachent que cette viande est vraiement “Halal”? Et même si un abattoir fonctionne à plein temps de façon rituelle, qui va le contrôler -- étant donné que n’importe quel homme d’affaires, musulman ou non, peut être tenté de gagner du temps -- et de l’argent. Une nouvelle profession est née: “contrôleur”.

Ces contrôleurs vérifient que l’animal a bien été tué de façon rituelle, et, pour le garantir, ils apposent leur timbre sur diverses parties du corps de l’animal mort. Toutes ces organisations ont un trait commun: elles font payer l’abattoir pour ce contrôle -- cela peut être un droit annuel (qui atteint 36.000 F), ou une taxe journalière (800 F) ou par animal (10 à 12 F) ou au kilo: de 0,30 F à 1 F... À son tour, l’abattoir répercute cette taxe sur le boucher, qui fait payer... le consommateur.

En quelques années on a vu émerger plusieurs organisations de “contrôleurs”: AVS, liée à la FNMF (Fédération Nationale des Musulmans de France); BARAKA, proche de l’UOIF (Union des Organisations Islamiques de France); AL TAKWA; GUII (Groupement des Unions Islamiques Internationales); CIAM (Centre Islamique des Alpes-Maritimes); LICOM; GISCOM (Groupement Islamique des Sacrificateurs et Contrôleurs Musulmans); BCAAR (Bureau de Contrôle de l’Alimentation et de l’Authentification Religieuse), etc. La liste de ces associations autoproclamées sans aucun statut légal n’a pas de fin.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RELIGIONS    

Revenir en haut Aller en bas
 
RELIGIONS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le problème du TEMPS dans les religions ...
» Croire en dehors des religions
» Les religions sont comme les humains ; imparfaites et impermanentes.
» Bibliothèque des religions
» différents niveaux des religions

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: