LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 LE SIVOM DU BETHUNOIS ( Delory et cie )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LE SIVOM DU BETHUNOIS ( Delory et cie )   Sam 9 Sep - 15:53

Jean-Pierre CRUSZEZ ancien directeur général des services au SIVOM donne son avis éclairé 

https://generationbethune.wordpress.com/2017/09/08/la-restauration-scolaire-a-la-sauce-du-maire-actuel-de-bethune-olivier-gacquerre-est-indigeste/


LA RESTAURATION SCOLAIRE A LA SAUCE DU MAIRE ACTUEL DE BÉTHUNE OLIVIER GACQUERRE EST INDIGESTE !

septembre 8, 2017

La diffusion, mercredi, de l’émission les Chefs contre-attaquent, consacrée aux cantines de l’école Michelet de Béthune et Irène-Curie de Vendin-lès-Béthune a révélé la  gestion déplorable de la cuisine centrale du Sivom du Béthunois, dont le  président n’est autre que le maire actuel de Béthune. Ce dernier cherche comme à l’accoutumé à noyer le poisson (pané et immangeable made in cantine Gacquerre) et à rejeter la  responsabilité sur les autres. Oubliant, hypocrite, que lors du mandat précédent, il  était premier adjoint.









Il est apparu au cours de l’émission pitoyablement prétentieux, affirmant péremptoirement ses compétences car il était banquier,  en réponse au Master-chef lui reprochant de donner à manger de la « M » aux enfants.  On apprenait, entre  autres, au cours  de l’émission,  que le soi-disant tomates  farcies ne comprenait que symboliquement de la viande et que les légumes frais étaient en fait des boîtes  de conserve  ! Une  cuisine canada dry… Comme la gestion municipale d’Olivier Gacquerre.












LES BOÎTES DE CONSERVE DU PETIT COMPTABLE


 Un petit comptable, souvent ridicule dans son ambition de devenir le boeuf de la fable de La  Fontaine, flirtant avec l’imbécillité dans ses  palinodies verbales. Non Monsieur le maire-président, la nutrition des enfants (qui est un facteur  de  réussite scolaire), ne  se  réduit pas à un ratio budgétaire de comptes  d’apothicaire.








Les   Masters-Chefs préconisent la réintroduction de légumes frais dans  le processus de fabrication des repas.  Réintroduction, car comme le confirme Jean-Pierre Chruszez, DGS du Sivom du béthunois à l’époque et à l’origine de la  réalisation de cet équipement,  la cuisine centrale  disposait à sa création d’une  légumerie, alimentée déjà par les producteurs locaux .










Olivier Gacquerre se déclare compétent car banquier…L’avantage d’être intelligent c’est de pouvoir faire l’imbécile.
 Le contraire est totalement impossible comme le prouve notre petit comptable de maire.


 Aujourd’hui désaffectée au bénéfice  de   boîtes  de conserve.  De même la cuisine centrale fabriquait ses pâtisseries elle-même, et l’équipe de cuistots  disposait d’un pâtissier en titre  ! D’ailleurs, le directeur de la cuisine était lui même à l’origine un maître pâtissier et c’est  la cuisine centrale qui réalisait – comme « traiteur » – la   plupart des buffets des communes adhérentes.









Qui a pris les décisions de supprimer ces services et pourquoi, puisque la cuisine centrale du Sivom du béthunois était largement compétitive par rapport aux prestataires privés ? Parcequ’aujourd’hui le Sivom  du Béthunois affecte une part non négligeable de ses frais de structure, à la compétence restauration, plombant son budget et obligeant ses gestionnaires administratifs à trouver des  économies. On comprend la suite, sans faire preuve   d’aucune initiative pertinente, on se  réfugie dans la facilité:  boîtes  de conserve et viande canada dry, etc. Mais  soyez rassurés les normes sanitaires sont respectées. 











Pour évaluer l’adéquation des repas produits par la cuisine centrale et les besoins des écoliers, personnes âgées, de tous les « clients » , une commission extra inter communale avait   été mise en place à l’époque . Celle-ci procédait à tous les  contrôles nécessaires et était systématiquement consultée dans  le  processus de décision du Sivom du Béthunois pour cette compétence. Cela  permettait d’être toujours efficace et réactif. Associer  les usagers aux services une recette de  qualité! La démocratie participative est une  pratique pour certains ,  un discours  démagogique pour d’autres.




Citation :

Pour  être un brin provocateur nous  dirions que nos élus ont réduit qualitativement et quantitativement le « bol alimentaire » des repas des enfants pour se payer chichement leurs indemnités !









lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol!


Il va sans dire que la gestion des ressources humaines , au Sivom du Béthunois, comme à la mairie de Béthune, reste moyenâgeuse (voire notre articles précédent).  Le savoir faire, notamment des agents de la cuisine centrale, est sous utilisé, voire méprisé.  Une incompétence gestionnaire qui explique un  autre gaspillage , celui des repas non ou partiellement consommés par des écoliers dégoûtés que l’on retrouve aux fonds  des poubelles.









Coûteux gaspillages alimentaire au Sivom du Béthunois







Des Masters-chefs, qui ont pointé du doigt de  graves dysfonctionnements et un réel  mépris de la santé des  enfants, mais qui diplomatie médiatique oblige,  osent espérer des changements significatifs.  Là , ils se  trompent…









Pourtant, ils connaissent bien les faiblesses de nos élus locaux. 








Pour les convaincre, rien ne vaut un bon gueuleton ! 








Ce n’est pas les entreprises de BTP qui les contrediront. 








 Mais  les promesses n’engagent que ceux qui y croivent.


















Une  émission retransmise au théâtre municipal de Béthune pour les élus du Sivom du Béthunois, la politique spectacle reprend rapidement le dessus. Dans une ambiance de « tortue romaine », tout le  monde  est solidaire pour condamner les  excès  de ce   reportage qui ne fera qu’accélerer ce qui était prévu  . 








Dixit Olivier Gacquerre !








lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol!

2 RÉFLEXIONS SUR “LA RESTAURATION SCOLAIRE A LA SAUCE DU MAIRE ACTUEL DE BÉTHUNE OLIVIER GACQUERRE EST INDIGESTE !”



[list=commentlist]
[*]Le septembre 8, 2017 à 2:33 , [url=http://xn--ne pas oublier bruay la-buissire-6rd./]Pierre GIbon[/url] a dit:
Pourquoi a-t-on supprimer la viande de porc à la cuisine centrale. Qui a pris cette décision ?
J'aime
Répondre ↓
[*]Le septembre 8, 2017 à 3:39 , [url=http://xn--ne pas oublier bruay la-buissire-6rd./]Danielle Mont Liebaut[/url] a dit:
Comment il n’y a plus de porc dans les cantines du SIVOM? Cette information est réelle. Qui peut la confirmer
[/list]

lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2554
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LE SIVOM DU BETHUNOIS ( Delory et cie )   Sam 11 Juin - 12:16

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Bethune/actualite/Secteur_Bethune/2011/06/11/article_le-ps-veut-rendre-un-cap-au-bateau-ivre.shtml


Le PS veut rendre un cap au « bateau ivre » béthunois sur les flots de l'intercommunalité
samedi 11.06.2011, 05:05 - La Voix du Nord

«Le maire de Béthune doit rendre sa délégation de vice-président d'Artois Comm.», réclame Bernard Seux.
| VIE MUNICIPALE
|

Les dissonances au sein de la délégation béthunoise lors du dernier conseil syndical du SIVOM

(notre édition de mercredi)font réagir la section socialiste. « J'ai été interpellé par quelques maires des environs qui ne comprennent plus ce qui se passe à Béthune », déplore Jacques Mellick. On se souvient que, lundi soir, alors que président André Delory avait appelé à un vote unanime contre le projet de réforme territoriale, le groupe « Béthune notre ville » d'Olivier Gacquerre s'était abstenu et que Françoise Cartiaux, colistière du premier adjoint, avait approuvé la fusion.


« Nos partenaires ne savent plus à quoi s'en tenir. Ce n'est plus possible. Cela part dans tous les sens. Il n'y a plus de patron. La municipalité est un bateau ivre », accuse l'ancien ministre en rappelant qu'il a été le créateur du syndicat intercommunal à vocation multiple ainsi que de la feue communauté du Béthunois. Et il exprime la position de la section socialiste sur les SIVOM : « Nous sommes fermement opposés à la fusion. » « Ma situation à Artois Comm. est très inconfortable », enchaîne Bernard Seux, élu vice-président de l'agglo contre le choix de la majorité municipale, qui lui aussi reproche à Béthune de ne pas « parler d'une seule voix » dans les instances intercommunales. Et il trouve Olivier Gacquerre bien inconséquent de demander des crédits pour des équipements selon lui à vocation communautaire alors qu'il refuse de voter le budget d'Artois Comm..

« Stéphane Saint-André arrive en retard ou pratique la politique de la chaise vide. Il n'a jamais mis les pieds au syndicat mixte des transports. Un jour, il signe pour le tramway et le lendemain, il s'y oppose. Tout le monde a découvert son projet de busway dans la presse... Les autres maires commencent à regarder Béthune d'un oeil suspect », poursuit-il son réquisitoire.

Se référant à une déclaration célèbre de Jean-Pierre Chevènement selon lequel « quand un ministre n'est pas d'accord, il ferme sa gueule ou il démissionne », Bernard Seux attend de Stéphane Saint-André un comportement analogue. « Le maire de Béthune doit rendre sa délégation de vice-président chargé de l'aménagement du territoire », tonne-t-il. « Il doit avoir le courage d'aller au bout de ses actes comme l'ont fait, au conseil municipal, Michel Piard et Anne Écuyer. » • CH. L.

Bernard Ducloy, vice-président chargé des ressources humaines, précise à propos des modalités de travail à temps partiel critiquées par Henri-Claude Honnart : « Cette délibération, présentée après avis des représentants du personnel, ne concerne que les agents occupant un poste à temps complet et qui font le choix de travailler à temps partiel il ne s'agit aucunement d'une obligation qui leur est imposée. »
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mellick a tout fait raison ...il faut virer tous ces rebelles qui ne suivent pas les ordres et la dictature du PARTI SOCIALISTE ...OUI aux elus qui ferment leur gueule , oui aux elus serviles et veules qui le petit doigt sur la couture du pantalon obeissent aux grands chefs !
Mais au fait rappelons nous ces traitres desobeissants : JANQUIN du PS quant il ne veut plus du tramway contre l 'avis du president PS Wacheux !...VILLEDARY du PS qui refuse d ' entrer a la communauté d 'agglo ARTOIS COMM et se fait sa petite "entreprise bien a lui " avec la communauté de Noeux les mines ...et cette girouette de Bernard SEUX qui se fait virer du PS pour non allégeance a Mellick et qui comme les bourgeois de Calais s 'humilie et revient le cordon ombilical autour du cou ramper pour obtenir un poste pour les prochaines élections...Voila la démocratie future qu 'il nous faut ! Et les mecontents ...CASSEZ VOUS !(paca)

(paca )

(paca)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2554
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: LE SIVOM DU BETHUNOIS ( Delory et cie )   Mer 8 Juin - 9:50


Fronde des délégués béthunois
mercredi 08.06.2011, 05:06 - La Voix du Nord

H.-C. Honnart a parlé «d'indécence», au SIVOM.
Temps partiel sur autorisation... « indécent »....-




Après avoir vu Evelyne Brassart, son adjointe à la petite enfance, s'abstenir sur le vote concernant le refus de la proposition du préfet de fusionner les 3 SIVOM (lire ci-dessus), le maire de Béthune, Stéphane Saint-André, siégeant dans la tribune « présidentielle », a assisté à la fronde de son adjoint à l'urbanisme. Henri-Claude Honnart n'a pas fait le déplacement pour rien à Essars et a vu rouge lors de la lecture d'une délibération portant sur le personnel. Celle-ci encadre désormais de manière stricte le travail à temps partiel, qui devra désormais être compris entre « 50 et 75 % ». « Vous obligez ainsi les agents à rester à 75 % du SMIC », dénonçait Henri-Claude Honnart qui ne voyait pas là « d'évolution sociale ». Le président fournissait des explications techniques et financières. Le statut de fonctionnaire assurant les agents à travailler à 80 % mais étant payé à 86 %. « 6 % à la charge de la collectivité », déclarait André Delory. « Ce sont souvent des femmes ou des familles monoparentales qui sont à temps partiel, cette délibération est indécente », estime Henri-Claude Honnart. Dans son vote contre, il reçut le soutien d'une partie des délégués béthunois (E. Brassart, J. Lemée et P. Mahdi).(photo pierre acarie)


Compte administratif, encore des abstentions.- Nouvelle passe d'armes entre Bernard Blondel et Jean-Claude Schmidt sur la question de l'eau. Le délégué béthunois reprochant « un déficit de 343 000 E, soit 10 % du budget de fonctionnement », constatait Jean-Claude Schmidt. Et d'ironiser sur le remède prévu : « Vous augmentez les tarifs car les gens consomment moins, mais si vous augmentez les tarifs, ils vont encore consommer moins ! » « J'assume ! », lui répondait Bernard Blondel, avant d'expliquer que des choix d'écritures comptables, des recettes non comptabilisés et une consommation optimiste sont les causes de ce bilan négatif. « Le déficit est ponctuel et non structurel », affirmait le vice-président en donnant rendez-vous l'année prochaine pour un retour à la normale.

Les délégués Béthunois se sont (encore) abstenus, voulant sanctionner ce mauvais résultat.

D. C.
--------------------------------------------------------
On dirait qu 'il est FINI le temps des élus serviles et beni-oui-oui ...un peu de rebellion dans ce systeme et cette administration fait plaisir ...un peu d 'air frais !!!!enfin qqu 'un qui defend les plus demunis et les plus faibles ... ( paca)
silence du coté des verts ...quelle fut la position de RUBIN ....MYSTERE et boules de gommes vertes !! ! ! !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE SIVOM DU BETHUNOIS ( Delory et cie )   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE SIVOM DU BETHUNOIS ( Delory et cie )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» coups de coeur et trouvailles!!??
» N° Spécial dessins de thierry DOLORY

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique... :: GENS D'ICI ET CHRONIQUE DU SOUVENIR :: ON EN PARLE ? :: La VIE dans le BETHUNOIS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: