LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  EUROPE ...on ne s 'en lasse pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
PACA



Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Mar 26 Aoû - 18:01

La manipulation de la creation de l 'Europe par des elus  Français complices !






afro afro afro afro afro afro afro afro afro afro afro afro afro afro afro afro afro afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Mer 23 Juil - 14:17

A VOIR ABSOLUMENT !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Sam 7 Juin - 15:47

L’Europe tout au bord de l’implosion


Posted On 07 juin 2014


By : Guy Millière



J’ai dit que je reviendrais sur la situation d’ensemble en Europe après les élections européennes. C’est ce que j’entends faire ici, avec le recul qu’offre une dizaine de jours.


Citation :
Au delà du rejet de la construction européenne, un désintérêt pour l’Europe


Plus que jamais, le premier message m’apparait être celui délivré par l’abstention. Dans tous les pays d’Europe, celle-ci a été massive. Sans équivalent avec ce qu’elle est lors d’autres élections. Il existe clairement, au delà du rejet de la construction européenne telle qu’elle s’accomplit, un désintérêt pour l’Europe. De plus en plus de gens en Europe se sentent étrangers à l’Europe qui se construit. Ils discernent que les décisions se prennent au dessus d’eux, et que la démocratie ã l’échelle européenne n’est plus qu’un simulacre auquel ils se sentent étrangers. Ici ou là, des gouvernements désignés démocratiquement ont été remplacés par des gens mandatés par l’Union, aux fins de faire ce que l’Union exigeait, et cette brutalité a laissé des traces dans les esprits bien au delà des pays concernés. En confisquant la démocratie au nom d’un absolutisme technocratique aux allures de despotisme éclairé, ceux qui ont construit l’Europe ont dangereusement érodé la confiance en la démocratie en Europe.


 


Citation :
Le rejet de l’immigration, la xénophobie, parfois le racisme, et l’hostilité à l’islam


Le deuxième message est celui délivré par la montée des mouvements définis comme populistes et par ce qu’ils incarnent. Ces mouvements étant divers, il importe de voir les points où leurs programmes se recoupent.


• Le premier de ces points est le rejet de l’immigration, la xénophobie, parfois le racisme clair et net, l’hostilité à l’islam.


• Le second est un rejet de la mondialisation, poussé parfois (pas toujours) jusqu’au rejet de l’économie de marché elle-même.


De plus en plus de gens en Europe voient déferler sur leurs pays une immigration subie, qui s’intègre de moins en moins, qui est désormais porteuse de nets surcroîts de délinquance et de principes de civilisation non judéo-chrétiens. Ces gens voient non seulement que l’Union favorise cette immigration, mais jugule les possibilités de lutter contre elle, et prone un relativisme culturel, désormais omniprésent dans les grands médias. Ces gens voient aussi que l’Union européenne semble prôner mondialisation et marché tout en imposant des systèmes de règles et de subventions complexes et asphyxiants qui conduisent un nombre croissant d’économies d’Europe vers l’asthénie. En ayant ouvert les vannes de l’immigration, et en particulier de l’immigration musulmane, et en ayant prôné et contribué à disséminer le relativisme, ceux qui ont construit l’Europe sont parvenus à des résultats qui sont l’inverse de ce qu’ils voulaient obtenir: des populations rejetant l’étranger, crispées, tentées par le repli sur soi, qui se sentent menacées physiquement et culturellement, et qui rejettent l’islam en bloc. En ayant parlé de mondialisation et de marché tout en pratiquant le technocratisme étatiste, ceux qui ont construit l’Europe sont là encore parvenus à des résultats inverses de ceux qu’ils voulaient obtenir: le protectionnisme est de retour en Europe, le rejet de la mondialisation et du marché planétaire gagnent du terrain.


Si on ajoute les éléments de politique étrangère présents dans le programme de la plupart des partis « populistes » continentaux (l’exception étant le parti de la liberté de Geert Wilders), on voit se dessiner un anti-américanisme qui, dans l’histoire, a toujours été synonyme de rejet de la liberté, et une inclination pour des pays tels que l’Iran ou la Russie (inclination particulièrement marquée pour le Front National en France ou Jobbik en Hongrie) qui montre une tentation autoritaire claire.




Citation :
L’Europe va continuer à avancer vers l’implosion


Dès lors que, je l’ai déjà écrit, la construction européenne va se poursuivre comme si de rien n’était, dès lors que les grands médias vont continuer à tenir les discours qu’ils tiennent, dès lors que les mêmes causes vont continuer à produire les mêmes effets, je déduis que l’Europe va continuer à avancer vers l’implosion. Le « populisme » sous toutes ses formes va continuer à monter en puissance. Les frustrations face à la réduction de la démocratie à un simulacre vont s’exacerber, et permettre l’émergence de tentations autoritaires en Europe même. Le nationalisme qui monte de multiples côtés et va sans doute continuer à monter, aura une dimension de retour du refoulé, et sera un nationalisme tétanique, aveugle à l’évolution planétaire. Ce nationalisme, conjugué aux tentations autoritaires, ne se contentera pas de rejeter l’islam en bloc, mais s’en prendra toujours plus à ce qui est différent de l’identité nationale affirmée. En pareil cas, l’antisémitisme est toujours présent, et, comme je l’ai dit lors de mes récentes conférences, à la haine anti-juive islamique va s’ajouter toujours davantage une haine anti-juive de droite contre les « juifs visibles » ne montrant pas tous les signes d’une pleine assimilation, et une haine anti-juive gauchiste dirigée contre les Juifs susceptibles d’être accusés de « sionisme ». Les tentations protectionnistes vont s’accentuer dans les pays les plus touchés par le déclin économique, et la France fait partie de ces pays. Les tentations socialistes vont elles-mêmes s’accentuer dans les pays les plus touchés par le déclin économique. La victoire de Syriza en Grèce est celle d’un parti ultra-socialiste, mais le programme d’Aube dorée, parti national-socialiste, est aussi celle d’un parti ultra socialiste, car le national socialisme est un socialisme. La victoire du Front National en France est aussi celle d’un parti ultra socialiste et résolument étatiste, hostile au libre marché.


L’Europe de demain sera plus fragmentée, plus striée de tensions. Elle sera moins encore qu’aujourd’hui une zone de dynamisme et d’innovation. Elle sera plus encore qu’aujourd’hui une zone instable, proie de guerres civiles froides ou tièdes, Elle sera une zone crépusculaire économiquement et culturellement, et une zone à l’avenir politique très incertain, écartelée entre la technostructure européiste et des protestations nationalistes et socialistes impuissantes. Il ne s’y opérera pas tant un remplacement des populations de « souche » par des populations musulmanes qu’un glissement des populations de souche vers une angoisse sans perspective et une montée en puissance de populations musulmanes elles-mêmes sans perspectives, puisqu’elles seront venues attirées par la richesse européenne et par la redistribution et verront la richesse disparaitre et la redistribution s’amenuiser. A l’angoisse des premières répondra la frustration des secondes.


Ce qui est pathétique est que l’Europe a été le berceau de la civilisation occidentale, et que ce berceau va peu à peu s’estomper, avec plus ou moins de violence, plus ou moins de dépression.


Ce que les historiens du futur noteront est que cet estompage est logique. Il s’est opéré depuis au moins quatre siècles une décantation. Les êtres humains les plus aventureux, les plus entreprenants, les plus épris de liberté sont partis vers l’Amérique du Nord. L’Europe a été le continent des nationalismes crispés qui ne datent pas d’hier, puisqu’ils ont conduit à toutes les guerres intra-européennes, jusqu’à la Deuxième guerre mondiale. L’Europe a été le continent du socialisme et la matrice de tous les totalitarismes. Elle a été le continent du christianisme antisémite pendant des siècles, puis des nationalismes antisémites.


Les nationalismes crispés l’ont conduite au désastre entre 1914 et 1918. Les Etats Unis ont tenté une première fois de la sauver du désastre. En vain. L’entre deux guerres a vu la montée du léninisme, du fascisme, du nazisme, du socialisme, de la haine antisémite. Il y a eu un deuxième désastre, qui a duré jusqu’en 1945. Les Etats Unis ont tenté à nouveau de sauver l’Europe du désastre. Ils ont permis la construction européenne, la construction libérale, celle qui devait conduire à un grand marché. L’esprit européen a injecté dans la construction libérale l’esprit technocratique. Graduellement, l’esprit technocratique a pris le dessus. Il s’est vite doté de dimensions constructivistes qui ont prétendu effacer les identités, imposer relativisme et multiculturalisme. Nous sommes face aux conséquences. Les Etats Unis, contaminés par les venins relativistes et multiculturalistes venus d’Europe, ne seront peut être pas là pour sauver l’Europe une troisième fois.


Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Guy Millière pour Dreuz.info.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Dim 25 Mai - 8:21

NON A CETTE EUROPE 








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Sam 24 Mai - 17:34

Un des trucs qui me semble le plus effarant dans le parlement européen, ce sont les règles de représentativité flexible. 




Ainsi un député européen français est élu par 870.000 électeurs alors qu'un député européen luxembourgeois est élu par 87.000 électeurs. 




Je suis stupéfait qu'on ait pu avaler ça.


 afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro 


MEDIAPART
Christine Boutin s'associe à un parti qui a refusé le droit d’éligibilité aux femmes
23 MAI 2014 |  PAR MARINE TURCHI
Force Vie, la formation de Christine Boutin, est membre d'un mouvement chrétien européen dont l'un des partis souhaite établir une théocratie et a refusé de placer des femmes sur ses listes électorales, jusqu’à ce que la justice l’y contraigne.
Cet article est en accès libre.


Vendredi, elle a annoncé son souhait de constituer au parlement européen un « groupe de Chrétiens » qui s'opposera « à la tendance libérale-libertaire tout à fait insupportable en Europe ». Quelle serait la composition d'un tel groupe? L'ancienne ministre du logement de Nicolas Sarkozy cultive certains réseaux européens radicaux. Sa formation Force Vie est rattachée à un mouvement européen dont l’un des partis membres souhaite établir une théocratie et a refusé de placer des femmes sur ses listes électorales, jusqu’à ce que la justice l’y contraigne. 
C. Boutin avec Tobias Teuscher et Antoine Renard, candidats Force Vie dans l'Est, qui ont organisé le rattachement à l'ECPM. © dr
Ce Mouvement politique chrétien d’Europe (ECPM) regroupe des partis de dix États européens et soutient une quinzaine de candidats aux élections (dont trois candidats Force Vie de l'Est, Antoine Renard, Tobias Teuscher et Martine Fullenwarth). L'ECPM a fait de la « promotion de la dignité humaine, de la famille et de la vie, du droit à la liberté de religion » sa priorité. Mais c’est surtout l’un de ses membres qui attire l’attention : le SGP (Staatkundig gereformeerde partij), parti politique réformé néerlandais. Cette formation protestante fondamentaliste, présente aux Parlements néerlandais et européen, se fonde sur « la Bible » et « la parole de dieu » et souhaite l'établissement d’une théocratie aux Pays-Bas.
Le SGP refusait, jusqu’à ce que des décisions de justice l’y contraignent, de placer des femmes sur ses listes électorales ou de leur donner accès à des fonctions politiques représentatives. En 2005, l’État néerlandais avait, sur décision du tribunal de La Haye, suspendu la subvention accordée au SGP. Le parti avait dû amender ses statuts pour autoriser les femmes à devenir membres du parti, mais il avait refusé de les autoriser à se présenter aux élections.

Réunion des candidats soutenus par l'ECPM. À gauche, Martine Fullenwarth, au centre Tobias Teuscher, candidats Force Vie. © ecpm.info

Cinq ans plus tard, le Hoge Raad – la Cour de cassation néerlandaise – avait engagé l’État à prendre des mesures pour inciter le parti à donner aux femmes le droit d’éligibilité, estimant que la position du parti allait à l’encontre de la constitution et de la Convention sur les droits des femmes des Nations unies. Le SGP avait déposé un recours auprès de la Cour européenne des droits de l’homme, considérant qu’octroyer aux femmes le droit de se présenter aux élections violait le droit de ses membres d’organiser leur parti selon leurs principes et de choisir librement, sans l’intervention de l’État, leurs candidats.
Mais le 10 juillet 2012, la CEDH a débouté le parti néerlandais, à l’unanimité. Dans sa décision (à lire ici), la Cour, citant longuement les articles 7 et 10 du manifeste du SGP, détaille le « principe de base » du SGP : « Le gouvernement doit gouverner comme le serviteur de dieu selon la parole de dieu. Le gouvernement provient de l’autorité non pas du peuple mais de dieu lui-même. Cette vision est dérivée de l’écriture sainte. »
« Le SGP professe l’autorité absolue de la parole de dieu à travers tous les domaines de la vie sociale », écrit la Cour. Il « rejette l’idée d’une égalité absolue des êtres humains, qu’il voit comme un enseignement mensonger de la Révolution française. (...) L’écriture sainte enseigne que les hommes et les femmes ont différents rôles dans la société. Donc les femmes ne sont pas inférieures aux hommes comme êtres humains ; mais contrairement aux hommes, les femmes ne doivent pas être éligibles aux fonctions politiques représentatives ».
« L’homme est le chef de la femme »
L’article 7 de la Déclaration de principes du SGP explique en effet que « la parole de dieu soutient que, sur la base de la création, l’homme et la femme ont chacun été investis de leurs missions et places propres et distinctes. Dans cet ordre, l’homme est le chef de la femme. (...) Tout effort d’émancipation qui nie la mission et la place données par dieu aux hommes et femmes est considéré comme révolutionnaire et doit être combattu avec force ».
L'article 10 précise quant à lui que « la notion de droit de vote des femmes, qui résulte d’une lutte révolutionnaire pour l’émancipation, est incompatible avec la mission des femmes ». Un principe inspiré de la Bible (1 Corinthiens, chapitre 11.3), où l’on peut lire que « le chef de tout homme, c'est le Christ ; le chef de la femme, c'est l'homme ; et le chef du Christ, c'est Dieu ».
Bas Belder, député européen membre du SGP néerlandais et soutenu par l'ECPM au niveau européen. © ecpm.info
Dans sa décision, la CEDH a rappelé que « la promotion de l'égalité des sexes est aujourd'hui un but majeur dans les États membres du Conseil de l'Europe ». Le président du SGP y a vu une ingérence dans le processus démocratique de son parti et a défendu leur « interprétation de la Bible » en affirmant ne « l'impos(er) à personne ». Le parti réformé ne renie rien de ses « principes de base ». Et s’il a dû, en s'alliant avec ChristenUnie, autre parti chrétien conservateur néerlandais, consentir à présenter des candidates femmes aux européennes sur leurs listes communes, celles-ci sont issues de ChristenUnie.
Cette idée fondatrice ne semble pas gêner la formation de Christine Boutin. Le 5 mars, Force Vie a médiatisé dans un communiqué sa présence au lancement de campagne de l’ECPM, à Bruxelles. Ce jour-là, le mouvement européen a présenté son manifeste et ses candidats (parmi lesquels trois Force Vie et trois ChristenUni-SGP) :



La réunion a été organisée par deux candidats ChristenUni-SGP, dont le député européen SGP Bastiaan Belder :

L'invitation de l'ECPM à la réunion du 5 mars.

Sollicitée par Mediapart, Christine Boutin fait répondre par son collaborateur Matthieu Colombani qu’elle « n’était pas présente » à cette réunion et que « Force Vie est un mouvement décentralisé, en application du principe de subsidiarité », où « chaque tête de liste est responsable de son action ». L’ancienne présidente du Parti chrétien-démocrate refuse d'en dire plus et renvoie vers l'un des artisans de ce rapprochement, Tobias Teuscher, candidat dans l’Est et secrétaire de l'intergroupe Famille au Parlement européen.
Sur le site de l'ECPM, on trouve pourtant la signature de Christine Boutin parmi les soutiens d'un manifeste pour l'Europe, le 24 avril. En 2007 déjà, elle avait été invitéeau troisième congrès de ce mouvement. 
Contacté, Tobias Teuscher explique que la fondatrice de Force Vie « était d’accord » pour que leur formation soit rattachée à l’ECPM « car il faut bien un port d’attache européen si l’on veut peser au Parlement européen. Le PPE (parti populaire européen) avait refusé, donc nous avons cherché une autre plate-forme européenne avec qui nous avons des points communs ». Il se refuse en revanche à commenter les positions du parti réformé néerlandais sur les femmes : « C’était leur style il y a deux ans, je n’ai rien à commenter aujourd’hui car la situation a changé, ils ont présenté des femmes. On a en commun un projet européen, tout le reste est anecdotique. Chaque parti national doit faire des compromis au niveau européen », balaie-t-il.
Selon lui, si cette « position relative aux femmes » du SGP « peut surprendre », c'est parce qu'« on ne la situe pas dans le contexte historique national »« Si un parti choisit de fonder son programme sur des éléments de la Bible, c’est son choix. À ce que je sache, le SGP n’a pas été interdit, il est donc démocratique », ajoute-t-il.
Au-delà de cette coalition, Christine Boutin a noué depuis plusieurs mois des contacts avec des eurodéputés en Slovaquie, en Hongrie, en Pologne, en Allemagne et en Espagne. Cet hiver, au moment de la mobilisation des ultra-conservateurs au Parlement européen, à l’occasion des débats sur les rapports Estrela (sur le droit à l'avortement), puis Lunacek (sur les droits des LGBT et la lutte contre l'homophobie dans l'Union européenne – lire nos articles ici et là), la fondatrice de Force Vie avait sympathisé avec ces réseaux européens réactionnaires.
Les manifestations contre le mariage pour tous en France l’ont aussi rapprochée de l’extrême droite. Jean-Claude Martinez, ex-vice-président du Front national et ancien proche de Jean-Marie Le Pen, est tête de liste de Force Vie dans le Sud-Ouest. Christine Boutin a par ailleurs dit à plusieurs occasions tout le bien qu’elle pensait de la députée frontiste Marion Maréchal-Le Pen, « une jeune femme intelligente, intéressante » qu’elle a côtoyée lors des manifestations contre la loi Taubira. En février, questionnée sur BFM-TV, l'ancienne ministre avait estimé que la digue entre droite et extrême droite était « tombée ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Dim 11 Mai - 21:12

INVITATION
 
Après Arras, Lens, Douai, nous voilà de retour à Béthune après une 1ère Conférence-Débat organisée par le Rotary Club de Béthune le jeudi 13 mars 2014 à la Chambre de Commerce.
Le dimanche 25 mai 2014, vous êtes appelés à voter et à élire 10 Députés Européens-Français de notre région Nord-Ouest pour qu'ils siègent avec 64 collègues français au sein du Parlement Européen. Ils formeront un groupe de 751 Députés venant des 28 pays de l'Union et représentant  520 Millions d'Habitants, la plus grande démocratie du monde.
 
Nous vous invitons, le Mouvement européen Pas-de-Calais * et la Maison de l’Europe en Artois ** le :
 
Vendredi 16 mai 2014 18h30, à Béthune
 
Auditorium de la Chambre de Commerce, 24 rue Sadi Carnot
 
Jean-Dominique Giuliani,
Président de la Fondation Robert Schuman
 
Pourquoi et comment l'Europe va rebondir
 
Après la conférence, Jean-Dominique Giuliani dédicacera son ouvrage « Pourquoi et comment l’Europe restera le cœur du Monde » 
 
 
(*) Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de destin des peuples qui la composent.
 
 (**) La Maison de l’Europe en Artois est une association loi 1901, apolitique, non confessionnelle, de nécessité publique et reconnue d’intérêt général. Son but est de promouvoir, soutenir et favoriser la Construction de l’Union européenne.
 
Nous espérons que cette 2ème conférence européenne à Béthune avant les élections du 25 mai 2014 vous intéressera autant que la 1ère, venez nombreux,  venez avec vos amis et connaissances, nous vous attendons !
 Cordialement,
JEAN-PIERRE  AUPET
 Président



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Lun 14 Avr - 1:10

 Bonjour à tous,

 Veuillez trouver ci-dessous une nouvelle invitation pour une conférence débat à Lens.
 Nous vous demandons de bien vouloir diffuser celle-ci à vos amis et connaissances.

 En vous remerciant par avance et au plaisir de vous revoir.

 Bon we,
 Cordialement,


 JEAN-PIERRE  AUPET
           Président

  MAISON de l'EUROPE en ARTOIS
  56 AVENUE de LENS - 62 400 BETHUNE
  Tél: 03 21 68 04 47 / 06 89 26 28 09
 
 
Le mouvement Européen Pas-de-Calais * avec


La maison de l’Europe en Artois ** proposent :

 

Lundi 14 avril 2014 à Lens

18h30 à la faculté des sciences Jean Perrin,

Rue Jean Souvraz - Bat B, amphi S19

 


Yves Bertoncini


 

Directeur de Notre Europe - Institut Jacques Delors

Membre du groupe Eiffel-Europe


Conférence – débat




Où en est le projet européen à la veille des élections européennes ?




Yves Bertoncini est Directeur de Notre Europe – Institut Jacques Delors depuis avril 2011. Il est administrateur de la Commission européenne, où il a travaillé au sein des Directions générales "Education, Formation, Jeunesse" et "Politique Régionale" entre 1998 et 2001.


Il a fait partie des services du Premier Ministre français en tant que chargé de mission « Europe » au Centre d’analyse stratégique (2006-2009) et comme Conseiller auprès du Secrétaire général des Affaires européennes (2010-2011). Il est membre du Conseil d'orientation de l'Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ)


Yves Bertoncini est aussi membre du Groupe Eiffel-Europe qui s’est créé début 2014 pour promouvoir une «Communauté politique de l’euro». Le Groupe Eiffel-Europe est composé de personnalités de diverses tendances. Il propose notamment la création d’un Parlement de l’Euro, un budget pour la zone euro et des mécanismes de solidarité, dont une allocation chômage financée par la Communauté de l’euro.


Yves Bertoncini fera le point de la situation de l’Union européenne, proposera des perspectives et montrera les enjeux des prochaines élections du Parlement européen le 25 mai prochain.




(*)Le Mouvement Européen Pas-de-Calais est une association indépendante de tout gouvernement, institution communautaire ou parti politique. Il est non partisan. Sa vocation est d’aider les citoyens à prendre conscience de l’Europe et de la communauté de destin des peuples qui la composent.


Président : François Vié

6 rue Etienne Dolet, 62217 Achicourt

Tel : 03 24 23 60 50 – 06 70 82 19 52

Courriel : mouveuropeen62@gmail.com

Site : mouvementeuropeen62.wordpress.com


(**) La Maison de l’Europe en Artois est une association loi 1901, apolitique, non confessionnelle, de nécessité publique et reconnue d’intérêt général. Son but est de promouvoir, soutenir et favoriser la Construction de l’Union européenne.


Mouvement Européen Pas-de-Calais
03 21 23 60 50
adresse: mouveuropen62@gmail.com

site: http://mouvementeuropeen62.wordpress.com
blog Nouvelles d'Europe: www.nouvellesdeurope.com
site ME-F: www.mouvement-europeen.eu
site Jeunes Européens http://www.jeunes-europeens.org/

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Mar 11 Fév - 14:52

http://www.maire-info.com/article.asp?param=16916&PARAM2=PLUS

Edition du 11 Février 2014


Parlement européen : le gouvernement annonce la répartition des sièges français
Le ministre de l’Intérieur a présenté lors du dernier Conseil des ministres une communication sur la date des élections européennes de mai prochain et la répartition des sièges entre les circonscriptions françaises.
En France, les élections européennes auront lieu le samedi 24 mai pour les électeurs de Polynésie française, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, des départements des Antilles et de la Guyane, ainsi que pour les électeurs convoqués dans les bureaux de vote ouverts par les ambassades et les postes consulaires situés sur le continent américain. Elles se dérouleront le dimanche 25 mai pour le reste du territoire national, des ambassades et postes consulaires.
La France conservera ses 74 sièges sur les 751 sièges qui formeront le Parlement européen élu en mai 2014. Ces 74 sièges sont répartis entre les circonscriptions selon la règle prévue par la loi du 7 juillet 1977, soit une attribution proportionnelle à la population de chaque circonscription ; l’application de la règle du plus fort reste établie en fonction des derniers recensements de population avant le scrutin.
La circonscription du Nord-Ouest (Basse-Normandie, Haute-Normandie, Nord-Pas-de-Calais et Picardie), ainsi que celle du Sud-Ouest (Aquitaine, Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées) disposeront chacune de 10 sièges ; la circonscription de l’Ouest (Bretagne, Pays-de-la-Loire et Poitou-Charentes) ainsi que celle de l’Est (Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne, Lorraine et Franche-Comté), disposeront chacune de 9 sièges. La circonscription Sud-Est (Corse, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes) disposera de 13 sièges ; la circonscription Massif central-Centre (Auvergne, Limousin et Centre) disposera de 5 sièges ; la circonscription Île-de-France, qui correspond à la région francilienne et aux Français établis hors de France, disposera de 15 sièges ; la circonscription outre-mer, qui regroupe Saint-Pierre-et-Miquelon, la Guadeloupe, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, la Martinique, la Guyane, la Réunion, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française et Wallis et Futuna, disposera de 3 sièges.
Le ministère de l’Intérieur a par ailleurs publié au Journal officiel du 8 février dernier un décret précisant les règles d’éligibilité aux élections au Parlement européen pour les citoyens de l’Union résidant dans un Etat membre dont ils ne sont pas ressortissants et fixant les règles relatives au vote des Français établis hors de France pour ces mêmes élections européennes.

Télécharger le décret du 8 février 2014.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Sam 8 Fév - 11:25

Le Président et les membres du Rotary Club de Béthune
ont le plaisir de vous inviter à la conférence que donnera
 
Monsieur Paul GOLDSCHMIDT
Membre de l’Institut Thomas More
Ancien Directeur des Opérations financières à la Commission Européenne

Quelle EUROPE pour demain ?
   Pourquoi faire ?   Comment faire ?
                …   et l’EURO ?
 
        jeudi 13 mars 2014 à 19h30
Auditorium de la Chambre de Commerce et d’Industrie - 24, rue Sadi Carnot à BETHUNE
 
                                                                                           participation : 5 €, reversés à l’association Choisir l’espoir
 
 
Paul GOLDSCHMIDT
| Membre du Conseil d'Orientation
p.goldschmidt@institut-thomas-more.org



 
| Domaines d'expertise
Avenir institutionnel et politique de l'Union Européenne
Politique économique, Regulation et Supervision financière
Éthique et finance
 
| Parcours
De nationalité belge, Paul GOLDSCHMIDT est diplômé de l’Université Libre de Bruxelles
et Licencié en Sciences Commerciales et Financières. Il rejoint Goldman Sachs à New York
 (1962-69) puis Goldman Sachs International à Londres dont il devient
Administrateur (1970-1985). Après 7 ans en tant que consultant dans la sphère
 financière à Londres et Monaco (1985-1993), il devient Directeur du service
 « Opérations Financières » au sein de la Direction Générale « Affaires Economiques
et Financières » de la Commission Européenne (1993-2002)
où il a joué un rôle primordial dans l’harmonisation
 et la réforme des marchés financiers européens avant et pendant l’avènement de l’euro.
Il siège alors au Conseil d’Administration du Fonds Européen d’Investissements
 (2001-2002). Depuis 2002, il écrit sur des sujets politiques et financiers d’actualité et
participe à de nombreux colloques internationaux.
Il est membre duConseil d'orientation de l'Institut Thomas More.
 Nombreux articles sur le site
http://www.paulngoldschmidt.eu
 
 
 
 
 
 
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Lun 25 Nov - 10:34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
SAINT MAUR

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Jeu 5 Sep - 16:44

JAMAIS ELUS ET POURTANT ILS GOUVERNENT L 'EUROPE :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Ven 28 Juin - 9:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Jeu 3 Nov - 11:36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Jeu 3 Nov - 0:43

les deputes europeens passent a la caisse ....ils se font enregistrer pour etre payés ...SANS TRAVAILLER

http://dotsub.com/view/01ad2718-073c-474a-ac40-c7a72e199d55#.TrD-3_Atkn1.facebook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Jeu 16 Juin - 12:40

Union européenne : des cartes postales à 240 euros l’unité
à la une • culture • europe • gaspillage argent public
Subvention européenne de 176 456 euros pour 736 cartes postales. Ce qui nous fait tout de même la carte postale à 240 euros !


Le projet catalan « 736 Ideas 4 a Dream » (« 736 idées pour un rêve ») s’est vu allouer une subvention de 176 456 euros en 2009 par le programme « Citoyenneté » de la Commission européenne.

Ce projet forcément « citoyen » a fait un « rêve », celui d’« une Europe sans exclusion sociale ».

Objectif : créer 736 cartes postales (comme le nombre d’eurodéputés) et les exposer dans six villes européennes, afin de mettre en avant de « nouvelles formes de communication et de dialogue entre les membres du Parlement européen et les citoyens, ensemble dans la lutte contre l’exclusion sociale. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Mer 9 Mar - 18:05



DERRIERE COHN BENDIT UN ELU SE SERT DE SON PORTABLE POUR JOUER...CA LE PASSIONNE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    Dim 6 Mar - 17:54

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EUROPE ...on ne s 'en lasse pas    

Revenir en haut Aller en bas
 
EUROPE ...on ne s 'en lasse pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La mélasse
» Pour les TL : Revue Europe sur Pascal Quignard
» on regrettera l'Europe
» Les limites orientales de l'europe
» [Papier] Blasons des Villes d'Europe

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: