LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 BECASSINE EST DE RETOUR !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: BECASSINE EST DE RETOUR !   Mar 30 Nov - 21:00


Belle leçon de démocratie !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: BECASSINE EST DE RETOUR !   Mar 30 Nov - 14:57

@LECTEUR

HELAS elle a fait l ' ENA ...et comme tous les anciens de cette école , c 'est une technocrate ... doublée d 'une avidité de pouvoir et de recherche de la gloriole ...Elle fait parti de ce petit milieu de personnages qui loin des réalités veut faire le bonheur du peuple a tout prix ...surtout quand ce sera le peuple qui paiera leurs mauvais choix et leur mauvaise gestion !

IL suffit de voir ou en est la France , avec ses deficits , ses délocalisations , ses taux d 'imposition , son enseignement qui periclite, ses fonctionnaires et ses elus corrompus par les grosses sociétés ...la France sera bientôt un desert ...la faute en est a cette "elite" irresponsable qui nous a gouverné depuis la creation de cette ecole .Cette ecole avait pour but de faire acceder de façon démocratique tous les etudiants de TOUS les milieux a la gestion des administrations .HELAS le coût et la durée des etudes font qu 'il n 'y a plus que les enfants des couches tres aisées qui en profitent . Le copinage , (eux appellent ça un réseau ... et moi une maffia ...) les incite a s 'aider entre eux et a se placer partout où ils le peuvent dans leur plus grand interêt personnel .

Le nom de BECASSINE lui va tres bien ...en plus c 'est gentil ...car je pourrai être plus mechant !



Les ouvriers devront faire preuve de patience s'ils veulent jouir un jour du même niveau de vie que les cadres supérieurs. Selon un article de l'Observatoire des Inégalités inspiré d'un texte du sociologue Louis Chauvel, les écarts entre ces deux catégories n'ont cessé de se creuser au fil des ans. Et la stagnation des salaires n'est pas la seule fautive.

Jusqu’au milieu des années 1970, les ouvriers pouvaient espérer atteindre le niveau de vie des cadres supérieurs en un peu plus de trente ans. Contre 150 ans aujourd’hui...

En matière de niveau de vie, ouvriers et cadres supérieurs s’éloignent. Jusqu’au milieu des années 1970, un ouvrier pouvait compter - compte tenu de la progression du pouvoir d’achat - atteindre le niveau de vie des cadres supérieurs du moment en moins d’une quarantaine d’années. Une durée certes longue, mais qui était de l’ordre d’une carrière, d’un ordre de grandeur qui signifie quelque chose pour un salarié.


Du milieu des années 1980 au milieu des années 1990, l’écart a explosé : il est passé à plus de trois siècles ! Non parce que l’écart de salaire lui-même a progressé de façon vertigineuse, mais parce que la hausse annuelle du pouvoir d’achat des ouvriers s’est effondrée.

Lire la suite de cet article sur le site de l'Observatoire des Inégalités et le texte de Louis Chauvel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LECTEUR
Invité



MessageSujet: Re: BECASSINE EST DE RETOUR !   Mar 30 Nov - 13:53

JE TROUVE LE TITRE DE CET ARTICLE VULGAIRE
Madame Royal a réussi l'ENA ce qui me laisse supposer un minimum d'intelligence
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: BECASSINE EST DE RETOUR !   Mar 30 Nov - 11:56

Primaires PS: Royal y va en candidate perpétuelle
Gérald Andrieu - Marianne


Dans une interview parue aujourd’hui, mardi 30 novembre, Ségolène Royal se déclare candidate aux primaires. En réalité, malgré les apparences, elle n’a jamais vraiment cessé de l’être. Décryptage du «Ségolène Royal», un langage parfois difficile à
traduire.




Candidate aux primaires, Ségolène Royal l’est. Elle l’a annoncé dans une interview parue ce jour dans les colonnes de Centre Presse et de La Nouvelle république du Centre Ouest. Mais avait-elle vraiment jamais cessé de l’être ?

Qui ne parle pas couramment le Ségolène Royal aurait pu le croire. La faute à un brusque changement de cap opéré fin mai. Terminée la traversée en solitaire de la Royal Navy. Cap désormais sur l’île de l’unité. Puisqu’il existe un pacte de non-agression entre Aubry et Strauss-Kahn, l’ex-candidate à la présidentielle qui sent alors que les vents ne lui sont plus favorables décide de s’inviter à la table des « vainqueurs ». De cet accord entre poids lourds solfériniens, elle veut en être. Du moins, le dit-elle.
Mais, dans le même temps, elle prévient aussi ses petits camarades. Oui, elle se compte toujours parmi les présidentiables potentiels et fixe même les conditions de son ralliement qu’elle livre alors à Marianne : « Soit je suis en appui, soit je suis en première ligne. S’il n’y pas de rassemblement, s’il n’y a pas de “dispositif gagnant”, de pack solide, je n’irai pas me fracasser dans une présidentielle. Si les socialistes s’écharpent, je préfère autant soutenir une candidature en-dehors du parti ou une candidature Europe écologie.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BECASSINE EST DE RETOUR !   

Revenir en haut Aller en bas
 
BECASSINE EST DE RETOUR !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liens retour et partenariat
» Retour en arrière
» Le retour d'Élie.
» Saint Nicolas de Tolentino et commentaire du jour "Faîtes du bien et prêtez sans rien en retour"
» ON S APPROCHE DU POINT DE NON RETOUR !!!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique... :: gens d ' ici :: ON EN PARLE ? :: LA TETE DE GONDOLE DE LA SEMAINE-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: