LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 SANTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SANTE    Mar 5 Nov - 1:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: SANTE    Dim 3 Nov - 3:34

Admin a écrit:

Nouvelle affiche pour la conférence d'André Cicolella a Béthune du :


 4 NOVEMBRE 2103 A 19 H A LA CHARITE ( Béthune )


on ne dénonce plus....on n'attaque plus...on cherche des solutions au jour le jour au sein de notre vie quotidienne...
et on passe a l'action en repensant notre façon de vivre, de consommer et de travailler.....
Vaste chantier mais les Générations futures le valent bien !!! ( Michele Ziélinski )



 Ci dessus "Les Gens du Bethunois"  après une réunion animée pour préparer la venue d'André Cicolella...réunion qui se termine autour d'une Burid´Ane....avec modération


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: SANTE    Ven 1 Nov - 17:58

http://web.paysan.free.fr/pesticides/bibe.php



Pesticides ou Santé, faut choisir?
Aujourd'hui pas besoin d'être agriculteur ou salarié agricole pour être contaminé par les pesticides.



Il s'appelait Denis, il avait 47 ans, c'était mon frère...
Il ne fumait pas, il ne buvait pas...pourtant en novembre 2008 il déclarait un cancer des voies biliaires intra-hépatiques, sa seule faute?
Son métier de salarié agricole-viticulteur, alors comme des milliers d'autres il pulvérisait des vignobles avec des produits aux noms aussi barbares que les pathologies qu'ils provoquent des décennies plus tard.
Il ignorait, on ignorait que les saignements de nez qu'il subissait chaque été après les traitements n'étaient que les prémices du cataclysme qui l'attendait.
Il est décédé en octobre 2009 , parce que ces pathologies là sont souvent incurables.
Une procédure en reconnaissance post mortem de maladie professionnelle est en cours parce qu'une victime non reconnue est une victime qui n'existe pas pour les laboratoires pharmaceutiques responsables, et ça c'est insupportable!
Retour à l'accueil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SANTE    Ven 1 Nov - 9:23

http://www.lavoixdunord.fr/region/bethune-le-toxicologue-andre-cicolella-vient-expliquer-ia30b53934n1662189

CONSEILS POUR LES GENERATIONS FUTURES : 
VOTRE AVENIR ET VOTRE CAPITAL SANTE SE JOUENT MAINTENANT

Béthune : le toxicologue André Cicolella vient expliquer comment repenser nos façons de vivre

PUBLIÉ LE 31/10/2013
Par E. L. L.

« Notre environnement, c’est notre santé. » C’est le leitmotiv d’André Cicolella, chimiste toxicologue et président du réseau Environnement santé. Invité par les Gens du Béthunois et Michèle Zielinski, ce spécialiste de renommée nationale sera à Béthune lundi 4 novembre pour parler de son livre « Toxique Planète » et proposer des clés pour l’avenir.


« Plutôt qu’Octobre rose et dépistage organisé, je préfère qu’on parle prévention primaire », souligne Michèle Zielinski qui avait déjà fait venir André Cicolella en 2007 avec son association Carole entraide cancer ainsi que des Américaines et le docteur Annie Sasco. « Rien n’a bougé depuis. » Par rien, Michèle Zielinski fait référence au nombre de cancers, qui bat toujours des records dans l’arrondissement de Béthune.
Et si l’environnement était en cause ? Dans son dernier livre, Toxique Planète. Le scandale invisible des maladies chroniques, il dévoile l’incroyable inégalité sanitaire selon le lieu où on est né et où on habite. Les facteurs de risque vont même de 1 à 3 selon les pathologies. 
Le contexte environnemental propre à chaque lieu de vie serait à l’origine de plus de 50 % des cancers constatés, affirme le chercheur et lanceur d’alerte.

André Cicolella, qui a œuvré pour l’adoption en 2012 de la loi supprimant en 2015 le bisphénol A dans les contenants alimentaires, incrimine les perturbateurs endocriniens, qu’on retrouve dans les shampoings, les produits d’entretien, les cosmétiques, certains additifs alimentaires, Bref, dans ce qui fait notre quotidien.

« André Cicolella vient nous proposer des clefs pour l’avenir, précise Michèle Zielinski. Il faut repenser nos façons de vivre, de consommer, de nous déplacer et de travailler. Par exemple, utiliser du vinaigre et du jus de citron pour faire le ménage. Apprenons à lire les étiquettes . » Une véritable éducation.

Un laboratoire ?

« La citoyenneté que nous défendons et la lutte contre la pollution vont ensemble, intervient Henri-Claude Honnart. Plus on produit de déchets, plus on pollue la planète. Et la pollution est un facteur aggravant de maladies. Il faut faire payer les poubelles au poids ou au volume. Car si on ne paye pas, on ne s’embête pas ! Ce n’est pas une écologie punitive, mais une écologie qui incite. »

Michèle Zielinski invite les élus à se donner la main. « Comme en 2007, André Cicolella a toujours l’intention de créer un laboratoire sur les causes environnementales du cancer. » Pour rappel, à la demande de Stéphane Saint-André, la ministre de la Santé Marisol Touraine a demandé à l’Agence régionale de la santé de mener une enquête sur les causes de ce triste phénomène.

Lundi 4 novembre à 19 h à la Charité, rue Fernand-Bar.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: SANTE    Sam 26 Oct - 13:30


Nouvelle affiche pour la conférence d'André Cicolella a Béthune du :


 4 NOVEMBRE 2103 A 19 H A LA CHARITE ( Béthune )


on ne dénonce plus....on n'attaque plus...on cherche des solutions au jour le jour au sein de notre vie quotidienne...
et on passe a l'action en repensant notre façon de vivre, de consommer et de travailler.....
Vaste chantier mais les Générations futures le valent bien !!! ( Michele Ziélinski )



 Ci dessus "Les Gens du Bethunois"  après une réunion animée pour préparer la venue d'André Cicolella...réunion qui se termine autour d'une Burid´Ane....avec modération


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: SANTE    Mer 23 Oct - 23:13

VENEZ NOMBREUX .....
IL EST TEMPS DE SAVOIR POURQUOI NOUS SOMMES DANS LA REGION  OU IL Y A LE PLUS GRAND NOMBRE DE CANCERS




Dernière édition par Admin le Sam 26 Oct - 13:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: SANTE    Jeu 14 Avr - 12:05

LA VOIX DU NORD :

Surmortalité dans le Nord - Pas-de-Calais : des agglomérations relèvent la tête...
jeudi 14.04.2011, 05:19 - PAR BERNARD VIREL

Certaines agglomérations (Lens-Hénin, Béthune-Bruay) restent à la traîne. La bonne surprisevient de Calais qui a mieux évolué que la moyenne française pour lesdécès liés aux facteurs de risques indiv  
| SANTÉ
|


Si elle est toujours à la dernière place en matière de santé, la région laisse entrevoir quelques éclaircies. Avec des territoires qui autorisent quelques espoirs.

Pour cette semaine cruciale pour la santé dans la région - l'ARS doit présenter son plan stratégique pour les années à venir au conseil régional aujourd'hui - Olivier Lacoste, directeur de l'ORS (observatoire régional de la santé), et Cécile Bourdon, vice-présidente en charge de la santé au conseil régional, ont présenté une toute nouvelle étude qui apporte un éclairage nouveau sur le Nord - Pas-de-Calais, notamment en regardant de près les territoires. Avec même, une bonne nouvelle : « Des territoires s'améliorent plus vite que la moyenne », comme le souligne Olivier Lacoste. C'est vraiment nouveau.


> Prévention : des agglomérations tirent leur épingle du jeu. Si la mortalité attribuable aux facteurs individuels a baissé en France, entre 1982 et 2006 (- 29,24 %), bonne surprise, certaines agglomérations de la région s'en tirent mieux que d'autres : Lille (- 41,69 %), Calaisis (- 40,85 %), Cambrésis (- 35,74 %), et Douaisis (- 34,62 %). Même les agglomérations de Dunkerque, Maubeuge, et Valenciennes montrent aussi des baisses plus rapides que le reste de la France. Ce qui prouve que visiblement « des actions de prévention ont porté leurs fruits ».

Sans pour autant qu'on parvienne davantage à l'analyser... Mais ça se fera : l'Agence régionale de santé et le conseil régional réclament en quelque sorte des explications. Mais ce vent d'optimisme n'empêche pas d'autres secteurs de la région de s'enfoncer encore un peu plus : Lens-Hénin et Béthune-Bruay, désespérément à la traîne.

> Système de soins : Flandre-Lys en tête. En France, la baisse de la mortalité attribuable au système de soins est de près de 50 % (- 47,80 %). Là encore, certains secteurs de la région se distinguent avec des baisses plus fortes : - 59 % en Flandre-Lys, - 57 % dans le Calaisis, - 52 % à Lille, - 51 % en Sambre-Avesnois, dans le Douaisis et à Lens-Hénin, - 50 % en Artois-Ternois. Alors que d'autres territoires sont proches de la moyenne nationale : - 45,6 % pour le Cambrésis, - 47,20 % pour le Boulonnais. Ce qui confirme, pour Olivier Lacoste, « un rattrapage en cours au niveau de l'état de santé », dans certains secteurs de la région.

> « Indicateurs moins désespérants ». Cette approche a le mérite de présenter « des indicateurs moins désespérants que ceux en cours depuis trente ans », selon Olivier Lacoste. Avec l'intérêt de regarder les choses au plus près des habitants. « Nous pensons que l'avenir passera par des actions de proximité », souligne Cécile Bourdon, en évoquant deux axes : les programmes locaux de prévention et des contrats locaux de santé. « Comment être sensible aux messages de prévention quand on se trouve en situation diffi cile ? », se demande Cécile Bourdon. Avec des difficultés de tous ordres. C'est tout l'enjeu du plan stratégique évoqué aujourd'hui mais aussi de la mobilisation des acteurs locaux (élus notamment). •

Pour établir ce classement, la mortalité attribuable à des facteurs de risques individuels (prévention) reprend les décès par sida, cancers des voies aérodigestives, des bronches et du poumon, alcoolisme. Pour le système de soins (y compris les dépistages), elle comprend la typhoïde, la tuberculose, le tétanos, le cancer de la peau, du sein, de l'utérus, la leucémie, etc.

Partager : S'abonner :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: SANTE    Lun 25 Oct - 11:52

Le travail des organisations , des associations , des militants ANTI OGM commence a porter ses fruits



OGM | le 25 octobre 2010
Carrefour lance l’étiquetage « nourri sans OGM »: une première pour la grande distribution en France
Le groupe Carrefour lance cette semaine un étiquetage « Nourri sans OGM » pour 300 références alimentaires de produits animaux dans tous ses magasins en France. Cela concernera tous les produits « Engagement Qualité Carrefour », comme le porc, le veau, volailles, œufs ou poissons d’élevage.
Greenpeace se félicite de cette initiative, qui fait écho aux différents guides publiés depuis des années par Greenpeace sur les « produits avec ou sans OGM » et qui palliaient l’absence totale de transparence et d’information sur cette question.


Dans la logique des « guides des produits avec ou sans OGM« , Greenpeace est en contact régulier avec Carrefour, dont les produits figuraient dans les produits « verts » donc sans OGM sur les listes. Aujourd’hui, l’engagement du groupe pour une information plus transparente envers ses clients en matière de présence ou non d’OGM dans l’alimentation animale devient très concret.

Un effet domino pour un étiquetage généralisé ?

Cette décision d’étiqueter ces produits animaux renvoie au flou de la législation sur l’étiquetage et la définition du « sans OGM ». Un décret est d’ailleurs désespérément attendu sur cette question, depuis le vote de la loi OGM en 2008, et on peut espérer que l’initiative de Carrefour poussera le gouvernement à avancer sur la question de l’étiquetage des produits animaux.

Aujourd’hui, concrètement, pour être certains de consommer des produits issus d’animaux nourris sans OGM, les consommateurs n’ont d’autre choix que les produits bio. Pour le reste, c’est l’inconnu. Les français sont très largement opposés aux OGM, à leur présence dans les champs et dans leur assiette, directement ou indirectement. Cette initiative est donc intéressante et on peut espérer qu’elle en entraînera d’autres dans la grande distribution et l’industrie agroalimentaire.

De même, si ces 300 références « nourris sans OGM » représentent un pas important, Carrefour doit aller beaucoup plus loin et garantir l’absence d’OGM pour tous ses produits à marque distributeur et dans tous les pays où le géant de la distribution possède des magasins.

Valoriser les filières sans OGM

Dans l’attente du décret du gouvernement sur la définition et l’étiquetage des produits animaux « sans OGM », des marques connues comme « les poulets de Loué » ou les beurres d’Echiré avaient déjà courageusement étiqueté leurs produits en les garantissant « sans OGM ». La décision de Carrefour devrait permettre d’augmenter considérablement la visibilité de l’offre de produits « sans OGM » et de pérenniser les approvisionnements en soja non OGM.

Aujourd’hui, via les importations massives notamment du continent américain, les filières animales françaises sont très fortement contaminées par la présence d’OGM sans que le grand public ne le sache.
Les filières « sans OGM » sont celles qui subissent le surcoût lié à la ségrégation des filières et doivent donc tenter de valoriser ces efforts. On peut espérer que l’initiative de Carrefour aide suffisamment pour préserver et amplifier le poids des filières « sans OGM » en France.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SANTE    

Revenir en haut Aller en bas
 
SANTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MANGER PEUT-IL NUIRE A LA SANTE ?
» http://www.gazette-sante-social.fr/
» LA CHAPELLE LORETTO DE SANTE FE
» POTION S MAGIQUES, POUR UNE BELLE SANTE!
» http://www.invs.sante.fr/

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique... :: gens d ' ici :: ON EN PARLE ? :: La VIE dans le BETHUNOIS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: