LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 LA CHRONIQUE VERTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Julia2491



Messages : 3
Date d'inscription : 07/03/2016

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Ven 18 Mar - 3:45

Merci beaucoup pour les infos coque sony xperia m5 coque sony m5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Mar 20 Jan - 11:29

Pas de complexes pour certains elus ...


ils retournent vers d 'autres horizons lorsque le vent tourne .


 Habitué de squatter les partis politique HECQUET s 'etait déjà servi des VERTS DE EUROPE ECOLOGIE POUR  POUR LES REGIONALES de 2010.
Ces derniers   AVAIENT FAIT LA CAMPAGNE DE CET HOMME SEUL  .


ET de sa faute les adherents ecolos de EELV avaient, a cause d 'un accord   regional, abandonné le siege a Michel HECQUET .
C 'est un ecolo qui aime la nature , les oiseaux ...et comme les coucous il sait utiliser le nid des autres comme le prouve l 'article ci dessous !




http://www.lavoixdunord.fr/region/verquin-le-mei-reclame-8-100-au-conseiller-regional-ia30b53972n2611569
Verquin : le MEI réclame 8 100 € au conseiller régional Michel Hecquet

PUBLIÉ LE 19/01/2015
PAR DAVID CIERNIA

Coup de chaud chez les écolos ! Michel Hecquet, chef de file de l’opposition municipale et conseiller régional a rejoint le parti Nouvelle Donne. Conséquence : la porte du Mouvement écologiste indépendant (MEI) se referme sur ses doigts. Et Antoine Waechter réclame 8 100 € à l’élu verquinois.





Antoine Waechter est un peu « vert ». Si, si. 
Trempant sa plume dans l’encre noire du désappointement, le président national du MEI a écrit (le 11 décembre) aux colistiers de « Avec vous, pour Verquin ».
 Pour les informer « sur la fiabilité des engagements » de Michel Hecquet. Avec en copie, la lettre adressée à l’intéressé. « Tu nous annonces, par mail, ton adhésion au parti Nouvelle Donne. 
Tu t’exclus ainsi du Mouvement Écologiste Indépendant, la double appartenance n’étant pas admise pas nos statuts », explique Antoine Waechter. La situation, connue dans d’autres partis politique, aurait pu en rester là, si ce n’est que le président du MEI dresse un état des lieux financiers avant ce « déménagement ».

« Démonstration de cynisme »

















Pour lui, Michel Hecquet n’est pas à jour de ses reversements d’indemnités d’élu de conseil régional au Mouvement. 
« Je te rappelle que tu dois ta fonction à ton appartenance au MEI, que tu as pris l’engagement de contribuer à l’animation de ce dernier et de lui verser 10 % de tes indemnités », poursuit-il.
 Et, selon Francine Herbaut-Dauptain, Michel Hecquet n’a rempli ses obligations que de manière « très modeste ». 
La vice-présidente nationale qui avait, jusqu’à pas longtemps, l’élu verquinois comme voisin sur les bancs du conseil régional rappelle que « les conseillers nationaux sont appelés à nourrir le parti par des travaux et des réflexions ».
 Fonction que Michel Hecquet a assurée entre 2011 et 2013. Et le MEI de se souvenir que pour sa désignation Michel Hecquet a bénéficié « d’un arbitrage des instances nationales qui a coûté au Mouvement une crise régionale et le départ de militants. » « C’est trop facile de se dégager en démissionnant de la structure après avoir épuisé tout ce qu’elle pouvait te donner.
 Voilà une belle démonstration de cynisme, d’ingratitude et de faiblesse morale », signe Antoine Waechter. Qui n’oublie pas de sortir sa calculatrice (lire ci-dessous) pour demander des comptes. 
De son côté, Francine Herbaut-Dauptain redoute que « tous ces propos apportent la confusion dans l’esprit des gens ».
 En clair, que tout cela vienne alimenter et nourrir le sentiment des « politiques, tous pourris ». 
« Je ne peux pas cautionner ça », déclare la conseillère régionale.

En août 2014, un conseil national du MEI a réaffirmé un principe : aucune investiture ne sera confiée aux candidats qui ne sont pas à jour de leur cotisation annuelle et de leur reversement. « Dès lors, Michel Hecquet est parti dans un autre parti, constate Francine Herbaut-Dauptain. Peut-être veut-il être tête de liste aux prochaines élections régionales ? »

De son côté Antoine Waechter exhorte Michel Hecquet de « s’acquitter de sa dette ». « À défaut, nous serions amenés à engager une procédure de recouvrement ». Le conseil national du MEI de février confirmera, ou pas, cette volonté de porter l’affaire devant la justice.
Cet article vous a intéressé ? Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :
Élections - Politique - Verquin - Waechter


Preuves a l 'appui : 




(photo pierre acarie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Mer 5 Mar - 15:00

http://www.maire-info.com/article.asp?param=17003&PARAM2=PLUS



Eclairage nocturne : très maigre bilan du ministère de l’Ecologie
Après celui de l’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturne (Anpcen), le ministère de l’Ecologie et du Développement durable a publié son premier bilan de l’application de l’arrêté sur l’extinction de l’éclairage nocturne – un bilan toutefois très limité puisqu’il ne recense les actions menées que dans certains ministères et grandes villes (Paris, quartier de la Défense, Strasbourg, Lyon, Lille).
Le ministère lui-même ne se distingue pas par son exemplarité, puisque dans son bilan au 31 janvier, il reconnaît qu’« à ce jour, environ 20 % des services du ministère ont transmis leurs grilles d’évaluation » d’application de l’arrêté. Pire, selon une enquête menée par ce même ministère en novembre 2013, l’un de ses bâtiments, boulevard Saint-Germain, resterait « significativement éclairé » la nuit.
Parmi les autres mauvais élèves au sein des « bâtiments emblématiques de la capitale », on trouve également le ministère de l’Economie, le Palais-Bourbon, le siège de la RATP, mais aussi des monuments comme la cathédrale Notre-Dame-de-Paris ou l’Arc de Triomphe.
A Strasbourg, une enquête sur 19 bâtiments (musées, monuments, administration publique) fait apparaître que « 11 maintiennent leurs façades allumées après 1h du matin et 7 conservent leurs espaces intérieurs éclairés ».
A Lyon, les dispositions de l’arrêté s’appliquent « depuis plusieurs dizaines d’années » aux monuments et au cadre bâti ; à Lille, « l’ensemble des illuminations de façades de bâtiments non résidentiels gérées par la ville sont éteintes au plus tard à 1h ».
Au quartier de la Défense, une seule des tours de bureaux a réduit son éclairage la nuit entre juillet 2013 et janvier 2014, avec des augmentations allant jusqu’à 140 %. Cependant, rappelle le ministère, c’est un constat « purement factuel » qui ne tient pas compte du fait que certains bureaux puissent encore fonctionner la nuit.
Il y a quelques jours (lire Maire info du 18 février), l’Anpcen brossait un tableau très contrasté de l’application de l’arrêté imposant, depuis le 1er juillet 2013, l’extinction de l’éclairage des vitrines de magasins et des bâtiments non résidentiels après 1h du matin, ainsi que celui des bureaux une heure après leur fermeture. L’Etat, affirmait l’Anpcen, « n’est pas toujours celui qui applique sa réglementation de manière exemplaire ».

Télécharger le bilan du ministère de l’Ecologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Ven 6 Déc - 23:48

Marc BOULNOIS un des rares maire  écologiste  du  Bethunois , pragmatique , réaliste et efficace , récompensé !

Nordistes de l’année: des militants, un inventeur… et Florent Ladeyn!

PUBLIÉ LE 06/12/2013
Par La Voix du Nord
La cérémonie qui dévoile le nom des Nordistes de l’année a lieu ce soir, à Lille Grand Palais. Nordistes de l’année ? Ce sont ces habitants de la région, connus ou beaucoup moins connus, que nous avons identifiés tout au long de ces douze derniers mois. Le désormais célèbre chef du Vert Mont à Boeschèpe, Florent Ladeyn a notamment raflé la mise dans la catégorie « Culture ».



[size=18]
Côté « initiatives locales », le Nordiste de l’année est Marc Boulnois, 39 ans, maire Europe Écologie – Les Verts, de Norrent-Fontois, qui milite tant pour ses administrés que pour les migrants de passage dans son village, 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Mar 26 Nov - 16:05

Béthune-Bruay : élu secrétaire du groupe EE-LV, Erwyn Caron veut revenir au « militantisme simple »

PUBLIÉ LE 25/11/2013
Par RUBEN MULLER
En attendant de se lancer dans la campagne des élections municipales, le groupe Europe écologie - Les Verts de Béthune-Bruay a renouvelé ses instances dirigeantes lors de son assemblée générale du 7 novembre. Le nouveau secrétaire, Erwyn Caron annonce un retour à l’action militante « de terrain ».

Le 7 novembre, le groupe EE-LV de Béthune-Bruay a renouvelé son bureau. La seule motion candidate, portée par Erwyn Caron, a été validée en assemblée générale. Il succède à Anne Écuyer au poste de secrétaire. La Bruaysienne Lisette Sudic (secrétaire adjointe, chargée de l’animation du groupe), Hervé Rubin (élections), Marie-Andrée Queste (accueil des militants et organisation interne du mouvement) et le Violainois Régis Lecœuche (trésorier) complètent le bureau. « Le fonctionnement général ne va pas beaucoup changer, annonce Erwyn Caron. Je souhaite œuvrer dans la continuité de l’équipe précédente, dont j’étais trésorier, mais je tiens à apporter ma touche personnelle. Pendant deux ans, on s’est surtout consacré à la réflexion et on a un peu perdu de vue le militantisme simple, local, de terrain et d’action. »
Retour au terrain
Après une année 2013 électoralement « blanche », 2014 et 2015, avec les municipales, les européennes et les régionales, verront le retour des campagnes de collage et de tractage. Le mouvement compte également organiser des conférences – la première est prévue fin janvier sur le salariat –, des ciné-débats et des cafés citoyens.
C’est que les combats ne manquent pas, à commencer par le gaz de couche. Dans le bassin minier, deux forages sont prévus, à Avion et Divion. « Au moment où on parle de révolution Rifkin et de décarbonisation du Nord - Pas-de-Calais, des élus rétrogrades veulent nous remettre du gaz à effet de serre, peste Lisette Sudic. On revient à l’exploitation d’énergies fossiles, avec ses inconvénients et ses risques. »
Surtout, l’élue bruaysienne craint la « dérive vers la fracturation hydraulique », interdite pour l’exploration et l’exploitation mais autorisée pour l’expérimentation. « On n’est pas opposé à l’exploitation du gaz de mine, qui se trouve dans les galeries. Mais l’expression gaz de houille comprend le gaz de mine et le gaz de couche. Celui-ci est emprisonné dans la roche et il faut l’y laisser. » Et les 700 emplois promis par Gazonor ? « Pour y parvenir, on a calculé qu’il faudrait 583 puits sur les 150 communes de la concession. »
Rénover le parc de logements
Les écologistes croient plutôt en un plan énergétique et environnemental de rénovation du parc de logements. « Ça concerne au moins 100 000 logements, pour lesquels on mobiliserait au moins 75 000 emplois durables et non délocalisables », affirme Erwyn Caron. Toujours au niveau régional, EE-LV se propose de valoriser les forêts et la filière bois, en particulier l’utilisation du peuplier comme bois de construction. « C’est une essence locale qui pousse en trente ans », rappelle le secrétaire.
Sur le plan local, le groupe veut faire aboutir l’agenda 21 de Béthune et la régie publique de l’eau à Bruay. « L’exemple du SIVOM du Béthunois montre que ça marche, et avec des tarifs compétitifs », estime Hervé Rubin. « Artois Comm. pourrait reprendre la compétence, imagine Lisette Sudic. On a quatorze ans (le contrat avec Veolia arrive à échéance en 2027)pour y arriver. » Concernant les Roms, EE-LV préconise un accueil « solidaire et raisonné », centré sur quelques familles. « Les camps de 200 caravanes sont une ineptie ! », s’emporte Lisette Sudic.
Et le mouvement n’oublie pas les dossiers plus généraux : transition économique et sociale, démantèlement du nucléaire, lutte contre la pollution, combat contre le fascisme et le FN…

Municipales : avec Boys ou Saint-André ?
Difficile en ce début de campagne d’ignorer la question du positionnement d’EE-LV pour les municipales des 23 et 30 mars prochains. « Nos idées peuvent se décliner sur le mode associatif mais nous sommes un parti politique et nous avons notre place dans les exécutifs. Ne pas participer aux municipales est inenvisageable », résume Hervé Rubin, chargé des élections à EE-LV Béthune-Bruay. La situation est différente dans les deux villes principales d’Artois Comm. : à Béthune, Joël Caron et Anne Écuyer siègent au conseil municipal dans la majorité ; à Bruay-La Buissière, Lisette Sudic est élue d’opposition.
« Prendre en compte l’élément extrémiste »
À Béthune, « les choses avancent ». Face au risque d’implantation du Front national, « on mesure le risque qu’on prend à multiplier les listes », assure Hervé Rubin. Une liste autonome est donc peu probable. Joël Caron, chargé des négociations avec Stéphane Saint-André et Daniel Boys, en a présenté le résultat aux adhérents samedi. On saura cette semaine quelle liste ils ont choisie.
À Bruay, une rencontre a eu lieu avec les socialistes d’Alain Wacheux, mais « elle a éludé un élément primordial pour nous, la démocratie participative, regrette Lisette Sudic. Pour nous, le développement durable englobe trois composantes : l’environnement, l’insertion sociale et l’action des citoyens. On a l’impression que nos partenaires ne voient pas l’intérêt de ce dernier point ». Les négociations sont « en stand-by. On est sur un projet, ils sont sur des chiffres. Mais on doit aussi prendre en compte l’élément extrémiste ».RU. MU.

alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien alien cheers 

JE CITE ci dessous  UN ARTICLE DE JEAN-PIERRE CHRUSZEZ :copié sur son BLOG : ( pierre acarie)


GENERATIONBETHUNE'S BLOG


PAR GENERATIONBETHUNE NOVEMBRE 26, 2013


Pas de trop des adhérents des deux villes de Béthune et Bruay-la-Buissière du mouvement Europe-Ecologies-les Verts  pour constituer un bureau de cinq membres et désigner un nouveau responsable local dans la digne tradition de la transmission des entreprises artisanales. Erwyn Caron succédant à son pére Joel….
Au-delà de la présentation générale des thèmes usuels du mouvement , une seule touche locale, la perspective d’exploiter dans la Région le gaz de couche. Nos écolos sont déjà contre sans attendre les résultats de la mission d’enquête diligentée par le Conseil Régional et présidée par le communiste Bertrand Pericaud. (Pour information, cette commission se réunit ce jeudi matin au siège du Conseil Régional !).
Nous apprenons, première déclaration officielle du nouveau Président qu’E-E-V est un parti politique qui négocie avec les partis politques. Bien. Qu’à Bruay les négociations sont difficiles avec le PS. Soit. Que les Verts béthunois négocie avec le PRG de Stéphane Saint André. Soit.



Mais aussi Daniel Boys ! Là, nous atteignons les sommets de la comédie politique. 
La bande des quatre un parti politique ? Cousue de fils blanc ce scénario qui ressemble à un attrape nigaud. Nous pouvons vous annoncer en avant première que les verts seront sur la liste de Stéphane Saint André. 

Liste qui fusionnera avec celle de la bande des quatre au second tour.
Pour sa formation politique et dans un souci purement didactique nous signalons à Erwyn Caron l’existence d’une importante section socialiste à Béthune….
On comprend mieux l’écoeurement de Dominique Voynet qui a décidé de quiiter les tréteaux de la politique spectacle

lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! lol! 


Pierre Acarie La multiplication des pains et des poissons est un miracle réalisé par Jesus a Nazareth pour nourrir des milliers de personnes .

 Les Verts d’ EELV font aussi bien …avec quelques voix ( 2,7 %) ils arrivent a nourrir leur famille politique sous les ors de la république , a obtenir a Bethune un poste d’ adjoint au maire et un poste de vice président du Sivom…

Je dis bravo ! ils savent rentabiliser et optimiser leurs résultats électoraux a force de compromissions et de chantages …
Ils ont compris que nous ne sommes pas en véritable démocratie et qu’il n’est nul besoin de representer le peuple pour profiter du système .


Ils ont etouffé Eva Joly pendant la campagne des presidentielles , ecoeuré Cohn Bendit et Noel Mamere qui sont partis , déçu José Bové qui n’existe plus que grace a son mandat europeen.

 A Bethune on ne les entend qu’au moment des élections qui est leur grande période d’agitation fébrile devant les medias …on attend cette fois ci encore un miracle …peut etre vont-ils marcher sur l’eau ? Ou transformer l ‘eau en vin …bio évidemment !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Jeu 10 Oct - 0:19

 JE VAIS DE DECEPTION EN DECEPTION  :. . . . 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Sam 7 Sep - 1:05


LA VOIX DU NORD
Forum des associations à Béthune samedi: la tendance écolo prend de l’ampleur dans la cité


PUBLIÉ LE 05/09/2013
Par Anna MORELLO


Avec 2 500 à 3 000 visiteurs recensés lors de la première édition l’an passé, le forum des associations s’est d’entrée de jeu posé comme un rendez-vous incontournable de la rentrée. Rencontrer les responsables associatifs, faire connaissance avec les activités susceptibles d’intéresser le petit dernier, chiner le maximum d’informations pratiques en un clin d’œil… On vous dit tout sur le forum qui se tient demain, et on vous annonce une vague… verte.


Les gros chagrins de la rentrée sont passés, il est temps de penser aux activités sports et loisirs. Pour sa deuxième édition, le forum a prévu de réunir 120 associations (sur les 180 que compte la Ville), toutes tendances confondues. « Jusqu’à l’année dernière, on avait un forum des sports, puis un autre sur la culture, un sur la santé… explique Arnaud Louchart, responsable du service communication de la Ville. Ça faisait des forums un peu partout et il restait des associations qui n’étaient pas représentées. Du coup, l’année dernière, on a tout regroupé en un seul forum dans la salle du Dojo au-dessus d’Auchan et dans la salle Olof-Palme. Et on a eu entre 2 500 et 3 000 personnes… » Gros succès donc, que les organisateurs espèrent bien reconduire demain.
Inscriptions possibles
sur place

L’idée : jouer à fond la carte pratique, tout concentrer en un seul endroit, et faire en sorte que les familles puissent aller au bout de la démarche, depuis la prise de contact avec l’association jusqu’à l’inscription qui peut être prise sur place. Pour les associations sportives, mieux vaut tout de même prévoir un certificat médical.
Nouveauté cette année, la tendance écolo qui prend de l’ampleur comme en témoigne l’augmentation exponentielle du nombre de stands dédiés : « L’année dernière on avait deux associations à tendance environnementale, cette année on en accueille une dizaine ! »
 Rendez-vous samedi après-midi au forum : les assos « vertes » seront installées dans la salle Olof-Palme. Pour vous y retrouver, un plan des stands vous sera distribué à l’arrivée ainsi qu’un dépliant reprenant dans le détail les buts de chaque association. Qu’est-ce qu’il vous reste ? L’embarras du choix.



Forum, samedi, de 13 h 30 à 18 h, salle Olof-Palme et salle du dojo, au-dessus de la galerie du centre commercial. Entrée libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Mar 30 Avr - 16:58

Le taux de pesticides dans le corps humain est plus élevé chez les Français
LE MONDE | 30.04.2013 à 11h11 • Mis à jour le 30.04.2013 à 12h31
Par Paul Benkimoun



Les Français présentent un niveau d'imprégnation par les pesticides parmi les plus élevés, par rapport à ceux relevés dans des pays comparables. C'est ce qui ressort des résultats de la première étude du genre, publiée lundi 29 avril, et réalisée par l'Institut de veille sanitaire (InVS).
Cette enquête constitue le volet environnemental de l'étude nationale nutrition santé. Menée en 2006 et 2007, elle a porté sur un échantillon d'environ 3 100 personnes âgées de 18 à 74 ans, représentatif de la population résidant en France métropolitaine .
Elle comporte deux volets. Le premier porte sur l'exposition aux pyralènes (PCB-BL ou polychlorobiphényles non dioxine-like), substances utilisées comme lubrifiants ou isolants, et aux pesticides.

Le second concerne les métaux lourds.

Le Monde.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés du Monde.fr. Profitez de tous les articles réservés du Monde.fr en vous abonnant à partir de 1€ / mois | Découvrez l'édition abonnés

Parmi les pesticides, les investigateurs distinguent l'exposition liée à des produits pour la plupart désormais interdits appartenant à la famille de organochlorés, et l'exposition aux organophosphorés (toujours utilisés) et aux pyréthrinoïdes.

Si "les mesures d'interdiction et de restriction d'usage semblent avoir montré leur efficacité pour les pesticides organochlorés", souligne l'InVS, ces produits ont un caractère persistant. Les niveaux retrouvés dans les urines en France sont intermédiaires entre ceux des Etats-Unis ou de l'Allemagne et ceux des autres pays européens. Mais, pour l'un des organochlorés, le 2,5-DCP (paradichlorobenzène, utilisé comme antimite ou désinfectant) le niveau moyen est dix fois plus élevé qu'en Allemagne. Une "particularité française", qui mérite d'être explorée, selon l'InVS.

CONTRASTE AVEC LES NIVEAUX D'IMPRÉGNATION

Développés comme alternative aux pesticides organochlorés (tels le DDT), les organophosphorés ont été retrouvés à un niveau supérieur à celui constaté dans la population américaine, et similaire à celui présenté par les Allemands.

Dans le cas des pesticides les plus récents, ceux de la famille des pyréthrinoïdes, le contraste avec les niveaux d'imprégnation de la population américaine est encore plus marqué. Les taux français apparaissent trois fois plus élevés que ceux constatés outre-Atlantique et demeurent supérieurs à ceux relevés en Allemagne. Les produits de dégradation des pesticides pyréthrinoïdes "ont été retrouvés dans plus de 80 % des échantillons", à l'exception de deux des produits de cette famille.

Quant aux pyralènes, les niveaux de concentration sanguins sont "un peu supérieurs à ceux rapportés dans la population allemande il y a dix ans" (et qui ont vraisemblablement diminué depuis, précise l'InVS). Surtout, ils sont quatre à cinq fois supérieurs à ceux de la population américaine ou néo-zélandaise.

RETARDS CHRONIQUES

Pour ce qui est des métaux lourds, l'étude dresse un inventaire plutôt rassurant. Les taux sanguins de plomb ont baissé d'environ 60 % par rapport à ceux observés en 1995. Cette diminution résulte des efforts qui ont porté sur l'élimination du plomb dans les peintures et l'essence.

Les concentrations urinaires de cadmium – un toxique qui a tendance à s'accumuler – sont comparables à celles relevées précédemment en France, en Europe et aux Etats-Unis. Le seuil correspondant à une augmentation du risque d'atteinte rénale est dépassé dans 1,5 cas sur mille.

Les concentrations de mercure dans les cheveux, qui servent d'indicateur, restent à des niveaux "relativement faibles". Mais 19 % des adultes dépassent le seuil de 1 µg/g de cheveux adopté par les Etats-Unis. Quant à l'arsenic inorganique, la forme la plus toxique de ce métal, les taux retrouvés sont "relativement bas."

C'est donc un premier état des lieux que livre l'InVS, mais il reste que la "biosurveillance" en France présente des retards chroniques par rapport à celle de nos voisins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Ven 29 Mar - 1:04

http://www.lavoixdunord.fr/region/incinerateurs-et-sante-la-preoccupation-d-yves-ia30b0n1126542#.UVH7ID3yb8E.facebook

Incinérateurs et santé : la préoccupation d'Yves Sarrazin, médecin à la retraite
PUBLIÉ LE 26/03/2013 - MIS À JOUR LE 26/03/2013 À 02:19
Par La Voix Du Nord
| LE VISAGE DE L'ACTUALITÉ |
Vendredi, cinq associationsde défense de l'environnement donneront une conférence sur les relations entre la qualitéde l'air et la santé. Yves Sarrazin, ancien médecin généraliste, y interviendra sur la question des incinérateur
s.



PAR JEAN-PHILIPPE DELATTRE
bethune@info-artois.fr
Depuis plusieurs années, Yves Sarrazin dénonce les dangers de la pollution chimique, en particulier les petites particules résultant de la combustion de déchets toxiques, comme le plastique. Selon lui, « la pollution chimique est sous-estimée parmi les causes naturelles de maladies.

Le système hospitalier français est fondé autour de la conception de l'hygiène pasteurienne, c'est-à-dire du microbe. » Pour ce médecin à la retraite, la mauvaise qualité de l'air est l'une des causes principales des maladies respiratoires : « Il semblerait que mes confrères soient d'accord pour dire que 75 % des cancers sont dûs à la pollution chimique.
Dans mon esprit, la relation est faite entre la présence d'incinérateurs et l'apparition d'un certain type de cancer. Il y a une association de pesticides et de produits polluants dans les incinérateurs. Cette chimie, qui se répand dans l'air, met quelques années à vous empoisonner, alors que le microbe le fait en quelques jours. » Yves Sarrazin déplore donc la combustion des déchets ordinaires, « ceux que l'on met dans les fameux sacs noirs », comme il dit, notamment parce qu'on y trouve du plastique qui contient l'élément chlore, toxique.
« L'incinérateur, aussi moderne soit-il, est forcément polluant.
C'est pour cela qu'il faut l'alimenter de moins en moins, parce qu'il faut surtout recycler. C'est ce que j'appelle les trois "R" : recycler, réduire et réparer. Ajoutez à cela le compostage et la métallisation. » Pour le docteur, ces méthodes alternatives sont une solution à privilégier, d'autant plus qu'elles créeraient des emplois. Pourtant, malgré de tels arguments, la situation ne semble pas évoluer. « Il existe une commission départementale sur l'environnement, les risques sanitaires et techniques (CODERST), explique le médecin.
Ce sont une vingtaine de personnes, nommées par le préfet, qui donnent leur avis pour construire un nouvel incinérateur ou pas. Ils peuvent être brillants dans leur domaine, mais s'agissant de la santé ils sont nuls, à part un médecin et un prof de SVT.
C'est sûr, on ne peut pas leur reprocher... Mais ils vont donner le feu vert pour un incinérateur. C'est un peu comme si on demandait à un pilote d'Air France de donner son avis sur un sous-marin ! » Si Yves Sarrazin ne dénonce ni personne ni parti, il reste fortement engagé pour la reconnaissance de la pollution chimique et de ses dangers.

«J'ai une partie de la faculté de médecine avec moi. Il y aura certainement des élus qui ne seront pas d'accord. Seulement, j'ai le triste avantage sur eux d'avoir signé des certificats de décès. » A l'instar de ses confrères qui interviendront vendredi, Yves Sarrazin « ne cherche pas à alarmer, mais à informer. Il faut que les gens sachent. L'alcool, le tabac, l'obésité sont peut-être des causes de cancer, mais il n'y a pas que ça». •
Conférence vendredi, 19h au foyer François Albert, rue Fernand Bar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Dim 23 Déc - 10:55

LES VERTS DE BRUAY : COURTE ASSEMBLEE , COURTE ECHELLE ? COURTES PATTES ? PETITS BRAS ? COURTES IDEES ?



Bernard Lebas aime ça.

Pierre Acarie Impossible de recouvrir la plaque existante avec le nouveau nom symbolique... Un problème de taille et non de pluie. (selon la voix du nord).... J' voudrai bien... mais j ' peux point...dit Lisette Sudic


LesGens DuBéthunois N'est-ce pas ce que l'on appelle être à côté de la plaque? Sinon, faut rien lâcher, cet aéroport est une ânerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Mar 18 Déc - 17:39

LES ANONYMOUS CONTRE ATTAQUENT POUR DEFENDRE LES MILITANTS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Mar 11 Déc - 12:00

Voila une trés bonne et Judicieuse Opération !!

Que des études trés sérieuses soient faite et ne pas faire en dépit du bon sens surtout en ce moment ....!!
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: NON A L 'AEROPORT INUTILE    Lun 10 Déc - 20:01

LES CONTRIBUABLES DU BETHUNOIS DISENT NON A L 'AEROPORT INUTILE DE NOTRE DAME DES LANDES


EUROPE ECOLOGIE LES VERTS AUSSI

AINSI QUE LA LOCONOISE QUI TIEND LE PANNEAU




HEUREUSE , ANNE ECUYER n 'est pas tombée de son escabeau...la politique est un metier a risques

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bachum62

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Jeu 6 Déc - 9:05

Chez ces gens là , monsieur , on ne pense pas. On critique tout. On n ' évite toute nouvelle construction et on vante la régression et la chute vers le chomage . Pas d' autos ,pas d avions , pas d' engrais et démolition de l ' agriculture pour planter des arbres . Où va t ' on avec ces bobos ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Jeu 6 Déc - 1:01




COMUNIQUE DE EUROPE - ECOLOGIE - LES VERTS :

de Yves Sarrazin

Bonjour à tous ,

le projet d'aéroport Notre- Dame Des Landes , N D D L , près de Nantes , s'il voit le jour , non seulement fera disparaitre une très importante
surface cultivable mais aussi risque de n'être qu'un gouffre profond et ruineux pour l'Etat . Encore que l'argent englouti , pas tout à fait perdu , finirait bien par " atterrir " dans les poches du constructeur , le groupe mondial VINCI , et dans celles de ses actionnaires ;
Nous ne sommes pas d'accord avec ce projet parfaitement inutile et nous le redirons à notre député lundi 10 dec. à 18h en rebaptisant , symboliquement, l'Av. de Lens (réunion à proximité immédiate de la gare , comme l'indique le mail que je viens de recevoir ). à
cordialement à toutes et tous ,

Yves Sarrazin

----------------------------------------------------------------------------------
De Anne Ecuyer :

Bonjour ,
Pour répondre à la crise énergétique, il faut parait-il privilégier les circuits courts, la mobilité douce

Dans le cadre de Facteur 4 laFrance s'est engagée à diviser les émmissions de CO2 par 4 d'ici 2050

Préserver la biodiversité, les zones humides...

Autant de raisons d'abandonner le projet d'aéroport à NotreDame desLandes

Afin d'interpeller Mr le Député de notre circonscription sur ce sujet , nous allons rebaptiser l'Avenue de Lens "IMPASSE NOTRE DAME DES LANDES"

vous êtes invités à cette manifestation : lundi 10 décembre à 18h ....au début de l'avenue (B Hotel)

faîtes suivre cette invitation à vos amis



à Lundi Anne



flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower afro

Pour info j 'ai travaillé chez VINCI et lorsque j 'ai pris ma
retraite en 2002 j 'ai vendu mes actions aux environs de 70 euros l 'une ....
Maintenant elles se vendent autour de 35 euros . Il ne faut donc pas
dire que les actionnaires se sont enrichis . Ce n 'est pas serieux !
Par contre je suis contre cet aeroport inutile .


http://bourse.latribune.fr/actions/nyse-euronext-paris/vinci/cours-fr0000125486-dg-1544899.html



afro flower flower flower flower flower flower flower flower afro afro afro afro afro flower flower flower flower afro afro alien alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Mer 16 Mai - 12:07

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT MAUR

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Jeu 16 Fév - 10:07



Coup de gueule d'un ingénieur EDF (A LIRE JUSQU' AU BOUT !)

> Moi, je serai écolo quand monsieur Nicolas Hulot cessera de rouler en 4X4 en Bretagne et en Corse et d' utiliser les hélicos pour un oui ou pour un non... en me reprochant de ne pas aller en vélo sous la pluie ,chercher mon pain.
> C' est dit un peu brutalement mais c'est nécessaire pour faire face au bombardement du "écologiquement correct" et de son explosion prévisible après Copenhague.
> Coup de gueule d'un ingénieur responsable EDF concernant le 20h sur TF1 :
- Un illuminé nous a donné une série de leçons sur les économies d'énergie.
Nous prenant pour des débiles mentaux profonds ou des séniles précoces, il nous a expliqué qu'en coupant toutes les veilleuses de nos appareils électriques, nous pouvions économiser 15% de notre consommation.
> - Faux, nous économiserions alors 2 à 3%. Le même nous a expliqué qu'en remplaçant nos lampes traditionnelles par des lampes à économie d'énergie, nous pouvions économiser 30 à 35% d'énergie.
> - Faux c' est 4 à 5 % que l'on peut économiser
Il est évident que si la maison est équipée comme celle de l'arrière-grand-père, c'est à dire juste des lampes et pas de frigo, micro onde, lave linge, lave vaisselle, sèche-linge et j'en passe, car par rapport à la consommation de tous ces équipements celle des lampes est "peanuts"…., on économise plus
> Pour couronner le tout, une brillante journaliste de TF1 (quelle chaîne instructive) a pris le relais et fait le total des économies pouvant être réalisées selon ces critères éclairés : 15 % sur les veilleuses + 35% sur les lampes = 50% d'économie d'énergie !..
> Elle n'est pas allée jusqu' à le dire, mais nous qui sommes particulièrement débiles, avons deviné que demain, si nous suivions scrupuleusement ces instructions, on pouvait arrêter la moitié des centrales électriques !...
> Nous avons failli mourir idiots, mais pourquoi ne nous a-t-on pas expliqué tout ça avant !
> Pour continuer dans la débilité profonde, la TF1 girl's nous a ensuite précisé que pour les 50% restants, on pouvait les alimenter avec des panneaux solaires qui produisent de l' électricité "verte", en illustrant son propos d'une photo d'une belle maison avec un petit panneau solaire derrière.
> Là, j' ai failli chercher une arme, car on n' avait encore jamais vu un niveau de désinformation pareil, une absurdité aussi monumentale.
> En effet, pour produire ces 50 % restants, si on se base sur une consommation moyenne de 6 kW (un abonnement classique sans chauffage électrique), il faudrait que chaque maison possède 140 mètres de panneaux solaires pour un coût de 89.628EUR
> Calculez le retour sur investissement.
> Dans le chapitre 'c'est bon pour la planète', il convient d'ajouter que les panneaux solaires, on ne sait qu'en faire quand ils arrivent en fin de vie, car ils contiennent plein de silicium et autres métaux lourds très polluants .
> Ne croyez surtout pas que je sois contre les économies d' énergies, Je suis à 100% pour, quand elles sont réalistes, mais de grâce pas d' intoxication de ce type en pleine heure d' écoute, ça frise l' indécence ou la malveillance.
> Pour continuer dans l'intox, connaissez vous Biville-sur-mer en Seine-Maritime ? C'est un petit village du littoral près de Dieppe, où 6 éoliennes sont récemment sorties de terre.
> Six engins de dernière génération qui occupent 4 kms de notre littoral normand et dont les pales culminent à 85 m de hauteur.
> Chaque éolienne à une puissance maxi de 2 mégawatts... quand le vent souffle fort. Ce n'est pas grand-chose comparé aux 2600 mégawatts qui sortent en permanence de la centrale nucléaire voisine, mais c'est toujours ça, surtout quand il fait très froid.
> Dommage quand même que cette énergie renouvelable soit si chère et non maîtrisable (4 fois plus chère que celle de l'atome),mais ce n'est pas grave, EDF à obligation de la racheter (et cher).
> Mais revenons à nos 6 éoliennes ; depuis quelques jours il n'y a qu'une seule éolienne qui tourne, les 5 autres seraient-elles privées de vent ?
> Que nenni, du vent il n' y en a pas depuis plusieurs jours, ce qui est généralement le cas quand il fait très froid, ou très chaud.
> C'est la nature, l'homme ne lui dicte pas encore sa loi.
> Mais alors, s'il n'y a pas de vent comment expliquer qu'une et une seule des éoliennes tourne ?
> - La réponse est très simple : on veut nous faire croire à fond aux énergies renouvelables, alors on n'hésite pas à tricher pour en cacher le mauvais coté.
> Ben oui, ça ne ferait pas bien pour les habitants de la région qui n'ont pas encore accepté ça dans leur paysage, que de voir toutes les éoliennes à l'arrêt alors qu'il fait -4 degrés. Alors, tout simplement, on en fait tourner une ..au moteur (oui c'est possible, en lui donnant du courant!).
> Ça consomme un peu d'électricité, mais celà fait croire que ça produit de l'énergie.
> Il est temps d'arrêter de nous rabâcher tous les soirs à la météo "c'est bon pour la planète", parce que là, on ne sait plus trop où est le bien et le mal, et on va finir par penser que ceux qui donnent des conseils sont, en plus d'être malhonnêtes ou incompétents, les plus dangereux.
> > > > > L'électricité 'dite propre' sans fumées, sans CO2, sans atomes, disponible quand on en a besoin, à un prix qui ne détruise pas nos emplois, ça n'existe pas, mises à part les centrales hydro.
> Dans 20, 30 ou 50 ans peut-être.....
> Dans mon entourage, je ne connais personne qui lave du linge propre, ou qui fait fonctionner son lave-vaisselle vide...
> Alors, il est grand temps que les médias et leurs gilets à rayures serviles qui nous desservent, arrêtent de nous prendre pour des demeurés, avec des reportages orientés, tronqués et des leçons de civisme qui ne tiennent pas la route.
> Ah oui, j'allais oublier, j'ai même entendu "l'innocente Evelyne Délias",nous dire, après sa page météo, "qu'il ne faut pas mettre trop de chauffage dans la voiture car ça consomme du carburant et "c'est pas bon pour la planète".
> - Evelyne, si tu avais pris des cours de mécanique, tu saurais que le chauffage de la voiture récupère la chaleur de l'eau du circuit de refroidissement du moteur et cette eau chaude, il faut absolument la refroidir en la faisant passer soit dans le radiateur principal (celui qui se trouve derrière la calandre), soit dans le radiateur du chauffage de l'habitacle, sinon c'est la mort du moteur !
> Si cette eau n'est pas assez refroidie, c'est même le ventilateur du circuit de refroidissement qui doit s'en charger en consommant de l'électricité pour tourner ! Et ça ...'c'est pas bon pour la planète' par contre !
>
On pourrait aussi évoquer les biocarburants, présentés comme carburants verts alors que s'engager dans cette voie, est un désastre écologique et humain à brève échéance : flairant l'aubaine, de grands groupes agroalimentaires, défrichent en ce moment des forêts entières et remplacent des cultures destinées à l'alimentation humaine par ces plantations destinées à la production de carburant 'vert' (50% de la production de maïs des USA aura été détourné cette année pour cette production, d'ou la famine au Mexique, premier acheteur de ce maïs).
> Vous doutiez vous de cet effet pervers du biocarburant?
> Mais c'est un autre débat et j'ai des palpitations déjà rien que d'y penser...
> Surtout, surtout, je vous en prie ...
> INFORMEZ-VOUS ! Et diffusez ceci si cela vous interpelle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAINT MAUR

avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Dim 12 Fév - 11:11

A lire et y'en a marre des donneurs de leçons.....



Écologistes toute une réflexion !!!

A la caisse d'un super marché une vieille femme choisit un sac en plastique pour ranger ses achats. La caissière lui reproche alors de ne pas se mettre à « l'écologie » et lui dit :
> " Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources ! "
> La vieille femme s'est excusée auprès de la caissière et a expliqué : " Je suis désolée, nous n'avions pas de mouvement écologique dans mon temps ".

Alors qu'elle quittait le magasin, la mine déconfite, la caissière en rajouta :
> " Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à notre dépens. C'est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l'environnement dans votre temps " !

> La vieille dame admît qu'à l'époque, on retournait les bouteilles de lait, les bouteilles de Coke et de bière au magasin. Le magasin les renvoyait à l'usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau ;
> on utilisait les mêmes bouteilles à plusieurs reprises. À cette époque, les bouteilles étaient réellement recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.
> De mon temps, on montait l'escalier à pied : on n'avait pas d'escaliers roulants dans tous les magasins ou dans les bureaux. On marchait jusqu'à l'épicerie du coin aussi.
> On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu'il fallait se déplacer de deux rues. Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique.
> À l'époque, on lavait les couches de bébé ; on ne connaissait pas les couches jetables. On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde à linge; pas dans un machine avalant 3000 watts à l'heure.
> On utilisait l'énergie éolienne et solaire pour vraiment sécher les vêtements.
> À l'époque, on recyclait systématiquement les vêtements qui passaient d'un frère ou d'une sœur à l'autre. C'est vrai ! on ne connaissait pas le mouvement écologique.
> À l'époque, on n'avait qu'une TV ou une radio dans la maison ; pas une télé dans chaque chambre. Et la télévision avait un petit écran de la taille d'une boîte de pizza, pas un écran de la taille de l'État du Texas.
> Dans la cuisine, on s'activait pour fouetter les préparations culinaires et pour préparer les repas ; on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans efforts et qui bouffent des watts
> autant qu'EDF en produit.
> Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boites ayant déjà servies, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique.
> À l'époque, on utilisait l'huile de coude pour tondre le gazon; on n'avait pas de tondeuses à essence auto-propulsées ou auto portées.
> À l'époque, on travaillait physiquement ; on n'avait pas besoin d'aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l'électricité.
> Mais, vous avez raison : on ne connaissait pas le mouvement écologique.
> À l'époque, on buvait de l'eau à la fontaine quand on avait soif ; on n'utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter à chaque fois qu'on voulait prendre de l'eau.
> On remplissait les stylos plumes dans une bouteille d'encre au lieu d'acheter un nouveau stylo ; on remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir après chaque rasage.
> Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique.
> À l'époque, les gens prenaient le bus, le métro et les enfants prenaient leur vélo pour se rendre à l'école au lieu d'utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi de 24 heures sur 24.
> À l'époque, les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d'une année sur l'autre, les crayons de couleurs, gommes, taille-crayon et autres accessoires duraient tant
> qu'ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jetés fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rentrée.
> Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologique.
> On avait une prise de courant par pièce, pas une bande multiprises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d'aujourd'hui.
> ALORS VIENS PAS ME FAIRE CHIER AVEC TON MOUVEMENT ÉCOLOGIQUE
> La vieille dame avait raison : à son époque, on ne connaissait pas le mouvement écologique, mais on vivait chaque jour de la vie dans le respect de l'environnement.

>


> Au plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Ven 2 Déc - 0:28



LA VIE EST DURE POUR LES PETITS PARTIS POLITIQUES
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Ven 18 Nov - 0:02



Il a un an le docteur Yves Sarrazin avait organisé au théatre de poche de Bethune une conference sur les perturbateurs endocriniens .Le theatre etait plein et certaines personnes ne purent entrer ...YVES SARRAZIN décida de reiterer cette conference dans l 'interêt de tous !


( photo pierre acarie )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Jeu 10 Nov - 23:27



flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower



flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower flower

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CARDABELLE

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Dim 2 Oct - 9:02

JEUDI 13 OCTOBRE

"Tous au Larzac" ciné-débat à HAZEBROUCK (cinéma arc en ciel) - 20 h

Un combat déterminé et joyeux, mais parfois aussi éprouvant et périlleux.

Tout commence en 1971, lorsque le gouvernement, par la voix de son ministre de la Défense Michel Debré, déclare que le camp militaire du Larzac doit s’étendre. Radicale, la colère se répand comme une trainée de poudre, les paysans se mobilisent et signent un serment: jamais ils ne cèderont leurs terres.

Dans le face à face quotidien avec l’armée et les forces de l'ordre, ils déploieront des trésors d’imagination pour faire entendre leur voix. Bientôt des centaines de comités Larzac naitront dans toute la France...

Dix ans de résistance, d'intelligence collective et de solidarité, qui les porteront vers la victoire.

Plus que jamais le Larzac est vivant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Sam 1 Oct - 9:05

POLLUTION PAR LES ALGUES A CAUSE DES NITRATES comme dans la LAWE au printemps ...au risque d 'engorger la riviere et de provoquer des débordements
[/u[url=http://www.servimg.com/image_preview.php?i=393&u=12159005]rl]

RECOLTE DES ALGUES A LOCON DANS LA LAWE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Mar 26 Juil - 10:10

Remarques de la Fédération Nord Nature Environnement sur le Plan déchets ménagers et assimilés du département du Nord 2011

La Fédération Nord Nature Environnement s’est prononcée par le vote d’une motion de son conseil d’administration du 20 novembre 2010 contre la gestion des déchets ménagers et assimilés par incinération, elle rappelle que la France découvre 346928 nouveaux cas de cancer (année 2009) :
- 197713 pour les hommes.
- 149215 pour les femmes.
- 147239 décès
(Source : Institut de Veille Sanitaire)



A ces chiffres particulièrement révélateurs, il convient d'ajouter le particularisme de la région NORD-PAS DE CALAIS, les experts s'accordant à dire que cette région compte 30% de cas en plus que la moyenne générale de la France....


Cette situation particulière aurait dû interpeller et guider les travaux du Conseil Général du Nord, Maitre d'ouvrage, et du Cabinet INDDIGO !...
Les progrès de la science en ce qui concerne l’infiniment petit, voire les progrès de la médecine quant à l'observation du comportement des dioxines dans le corps humain, tels qu'ils ont été présentés par le président de la SFLM (Société Française de Lasers Médicaux), sont de nature à remettre en cause le recours à l'incinération comme procédé d'élimination des déchets !
Non seulement les débats n'ont pas suffisamment abordé cette problématique, mais il appartient de souligner la décision politique préalable, prise par quelques élus, de faire figurer dans les calculs de l'existant, des tonnages qui seront dédiés ultérieurement au projet d'incinérateur FLAMOVAL.... Cette décision ayant conforté les porteurs de ce projet dans sa faisabilité potentielle se veut contraire au principe d'auto-suffisance des départements.
Les travaux qui ont été dirigés avec équité et dans un excellent climat par ailleurs, ne se limitent pas à cette erreur fondamentale et préjudiciable en matière de santé pour nos concitoyens. Il est vrai que l'intensification du tri, l'incitation au recyclage, au compostage individuel et collectif, à une communication rationnelle sur ces alternatives ont été la règle, dans le souci de parvenir aux impératifs fixés par le Grenelle de l'environnement.
L'activité de méthanisation le fut à un degré moindre alors que notre pays, précurseur en ce domaine, se trouve maintenant à la traîne par rapport à ses voisins.... et le particularisme du Tri Mécano-Biologique, technique onéreuse, contestée et imparfaite, produisant un compost impur a été trop peu abordé...
La Fédération Nord Nature Environnement est donc opposée au principe de gestion des déchets ménagers et assimilés par l’incinération.
Mais elle admet que l’arrêt complet de l’incinération ne pourra pas se faire du jour au lendemain.
Il est à noter que la lecture des documents fournis dans le plan ne nous permet pas d’avoir une vision objective du contenu du plan et de sa cohérence territoriale.
Le plan indique que la capacité autorisée des incinérateurs est de 803000 tonnes pour une quantité à incinérer en 2020 de 641300 tonnes soit une différence de 161700 tonnes.
Pour éviter le lobbying de la recherche des déchets à incinérer qui a déjà commencé dans notre département, pratique que nous avons toujours dénoncée et pour mettre en adéquation nos capacités d’incinération avec nos besoins réels, nous demandons l’arrêt immédiat d’un incinérateur dans le département du Nord.
Le plan indique aussi que pas un seul incinérateur du département du Nord ne peut prétendre au terme « valorisation énergétique » puisque aucun n’a un rendement énergétique supérieur à 60% calculé selon la directive européenne n° 2008/98/CE du 19 novembre 2008.
Nous demandons que les incinérateurs prennent désormais l’appellation (Centre d’Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés).
Les données chiffrées des tonnages à incinérer ou à stocker dans les Installations de Stockage des Déchets Non Dangereux ne nous permettent pas de savoir d’où viennent les déchets.
Pour ce qui est des incinérateurs, d’où proviennent les déchets incinérés à Dunkerque, Halluin, Saint Saulve, Douchy les Mines, Maubeuge ?
Quels sont les tonnages de déchets du Département du Nord incinérés à Hénin Beaumont ou qui seront incinérés à Arques ?
Y a t’il des déchets du département du Nord incinérés à Roulers (Belgique) ou inversement ?
Nous ne connaissons pas non plus les tonnages de déchets provenant du ramassage des encombrants qui sont incinérés après broyage (pratique qui ne sera plus permise s’il y a acceptation du nouveau plan).
Pas une seule ligne non plus sur l’importation de déchets en provenance de Belgique, région de Charleroi, pour l’incinérateur de Maubeuge, pratique plus que douteuse puisque que l’incinérateur de Maubeuge ne fait pas de la valorisation mais de l’élimination.
Nous nous permettons de rappeler que le droit autorise l’importation de déchets pour de la valorisation, mais pas pour de l’élimination.
Nous voulons ici souligner l’incohérence des autorisations données par les services de l’Etat sans concertation avec le Conseil Général. En effet, depuis le transfert de compétences Etat-Département, les services de l’Etat ne s’occupent plus de l’élaboration du plan de gestion des déchets ménagers et assimilés.
Pour conclure et bien que le plan propose de réelles avancées, nous considérons qu’il est incomplet, que nous ne pouvons pas l’apprécier à sa juste valeur et que dans ces conditions nous ne pouvons que donner un avis défavorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   Ven 3 Juin - 18:37

NOTRE AMI LE MAIRE DE NORRENT-FONTES SE PRESENTE AUX ELECTIONS SENATORIALES ...GRANDS ELECTEURS VOTEZ POUR LE RENOUVEAU DE CETTE INSTITUTION



http://www.facebook.com/photo.php?fbid=1603851863456&set=t.1450896213&type=1&theater
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA CHRONIQUE VERTE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA CHRONIQUE VERTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le syndrome de fatigue chronique
» Sauterelle verte à identifier
» Coccinelle? Non: juvéniles de punaise verte, Nezara viridula
» [Lestes viridis] libellule verte
» Insomnie Chronique

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique... :: gens d ' ici :: ON EN PARLE ? :: La VIE dans le BETHUNOIS-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: