LOCON SUR LAWE
LOCON SUR LAWE

Les GENS de LOCON et du reste du monde
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  PublicationsPublications  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 MARTINE DE LILLE et le socialisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: MARTINE DE LILLE et le socialisme   Mar 4 Nov - 1:38

http://www.observatoiredessubventions.com/2008/subventions-aux-associations-clientelisme-l%E2%80%99opposition-lilloise-denonce/

SUBVENTIONS AUX ASSOCIATIONS, CLIENTÉLISME… L’OPPOSITION LILLOISE DÉNONCE

La rentrée politique, mardi, de l’opposition municipale lilloise Union pour Lille (UPL) s’est faite sous le signe de la “vigilance” et de du “travail ensemble”, entre son chef de file Sébastien Huyghe (UMP), le Nouveau Centre (NC) de Thierry Pauchet et la Gauche moderne de Brigitte Mauroy. “Le conglomérat électoral de Martine Aubry a du […]
La rentrée politique, mardi, de l’opposition municipale lilloise Union pour Lille (UPL) s’est faite sous le signe de la “vigilance” et de du “travail ensemble”, entre son chef de file Sébastien Huyghe (UMP), le Nouveau Centre (NC) de Thierry Pauchet et la Gauche moderne de Brigitte Mauroy.
“Le conglomérat électoral de Martine Aubry a du plomb dans l’aile, analyse Sébastien Huyghe. Les Verts avalent des couleuvres au quotidien et Jacques Richir (Modem, ndlr) a les pieds et mains liés.” Dénonçant une ambiance de “guérilla urbaine durant les conseils municipaux”, le patron de l’opposition regrette l’utilisation de ces séances par Martine Aubry comme d’une “tribune pour faire sa campagne nationale”. “Martine Aubry a voulu limiter à deux nos interventions par élu. Elle a reculé avant notre recours devant la justice. Elle ne fonctionne que dans le rapport de force”, explique-t-il.
Désireuse de porter le discours “sur le terrain des Lillois”, l’opposition municipale va lancer une commission interne sur les critères d’attribution des subventions aux associations : “Il y a une opacité, un manque de transparence, affirme Thierry Pauchet (NC). Certaines associations touchent deux fois la même subvention par différentes délégations”.

Le suivi des promesses
“C’est ce saupoudrage qui laisse planer le doute sur du clientélisme”, ajoute Sébas­tien Huyghe.
Autres sujets de travail pour l’opposition : la composition des conseils de quartier, le suivi des promesses électorales “onéreuses”, ou en­core l’attractivité de la ville (piétonnisation, circulation, stationnement, propreté, sécurité). Prochain conseil municipal : lundi prochain

Publié par Rédaction le 6/10/08


Articles relatifs



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: MARTINE ET LES RELIGIEUX ISLAMISTES   Sam 13 Déc - 22:27

La rivalité entre Strauss-Kahn, qui tenait les finances avant de démissionner, suite à une sombre affaire de commission avec la Mnef, et Martine Aubry sera montée en épingle par la presse. On nous vendra l’image du " gestionnaire " Strauss-Kahn, face à la " sociale " Martine Aubry.

Lors du référendum sur le TCE, en 2005, elle se surpassera en traitant de racistes et de xénophobes les partisans du " non " qui entendaient empêcher l’application de la circulaire Bolkestein, et qui voulaient défendre les droits des salariés de France contre l’ultra-libéralisme et la concurrence sauvage..

Dans la région lilloise, elle s’entend comme larronne en foire avec le recteur UOIF de la mosquée de Lille, Amar Lasfar. Elle n’a rien à lui refuser. Il exige, dans l’espace public, des horaires de piscine réservés aux femmes musulmanes ? Accordé, avec en plus les fenêtres dissimulées, des fois qu’un passant mécréant puisse deviner la forme d’une silhouette pieuse. Amar Bergham, français d’origine maghrébine, libre penseur, entend se faire incinérer, selon ses convictions, et ses dernières volontés, transmises à ses enfants ?

Son ex-femme, de qui il est séparé depuis longtemps, proteste, et se plaint auprès d’Amar Lasfar, qui bien sur se plaint auprès de Martine. Celle-ci pond un arrêté ordonnant aux pompes funèbres de suspendre l’incinération programmée d’Amar Bergham. Le citoyen Bergham sera enterré selon les rites musulmans, contre sa volonté.

Est-ce un hasard si l’époux de Martine Aubry, l’avocat Jean-Louis Brochen, est le défenseur attitré de l’UOIF dans le nord, et que les militants laïques le retrouvent, dans les tribunaux, dans le camp d’en face, celui des islamistes ?

Il est pour le moins cocasse, quand on sait tout cela, d’entendre le maire de Lille, à la tribune, faire un discours « à gauche toutes », et se présenter au congrès, et aux électeurs, comme le rempart de Ségolène Royal, suspectée de « dérive droitière ».

Une lectrice du Nord, nous a d’ailleurs fait régulièrement parvenir les exploits de Martine Aubry contre la laïcité .

Je continue de rigoler OU EST LA LAÏCITE dans le socialisme a la AUBRY ?


DECIDEMMENT je ne voterais pas pour elle

No No No No No No No No No No No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2604
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: MARTINE DE LILLE et le socialisme   Sam 13 Déc - 0:03

Martine Aubry est la fille de Jacques Delors, et passe évidemment par l’ENA. De 1989 à 1991, bien que socialiste, elle est l’adjointe de Jean Gandois, futur président du CNPF, à la tête de l’entreprise Pechiney. Elle entre au gouvernement en 1991, mais Jean Gandois doit lui conserver une grande estime, car il convainc la majorité des patrons français de financer de toute pièce un machin appelé Face (Fondation Agir contre l’Exclusion). Le but de la manœuvre est double : construire l’image d’une Martine Aubry femme au grand cœur, généreuse, et n’acceptant pas l’injustice sociale, et montrer que les employeurs ne sont pas si méchants qu’on le dit.



Des persifleurs feront remarquer que cela ressemble beaucoup à la charité des dames patronnesses du dix-neuvième siècle, et s’étonneront qu’une socialiste cautionne de telles opérations patronales, mais cela permettra à Martine Aubry de cultiver son image médiatique, et de bénéficier d’un staff politique payé par le CNPF.

En retour, elle sera la plus virulente adversaire des 35 heures, dans les débats internes au Parti socialiste, dans les années 1995 ! Quand les affreux gauchistes de la Gauche socialiste, autour de Dray-Mélenchon-Lienamann, rejoints par Filoche, réclamaient les 35 heures hebdomadaires, sans perte de salaires, la plus pugnace opposante était toujours Martine Aubry !

Bien joué, Gandois, cela s’appelle du retour sur investissement. Le monde étant petit, il est cocasse de se souvenir de la négociation qui eut lieu, en 1998, sur les fameuses 35 heures. Jospin, qui en 1995, lors de la présidentielle, avait été d’une prudence extrême sur cette question, avait compris que s’il voulait gagner les législatives de 1997, suite à la dissolution ratée de Chirac, il fallait être plus audacieux sur cette question. Le CNPF mit toutes ses forces dans la bataille, et fit monter Kessler, symbolisant l’aile libérale la plus combative du patronat.

La réunion de la grande explication eut lieu début 1998. La délégation gouvernementale comprenait Jospin, Strauss-Kahn et Aubry. La délégation patronale Gandois, Pinault-Valencienne et Kessler. Fait cocasse, outre le fait que Martine Aubry ait été la salariée de Gandois, Denis Kessler, ancien gauchiste, avait écrit avec Dominique Strauss-Kahn un livre dans les années 1980 ! On était presque en famille. Mais au bout d’une journée de débats, horripilé par la mauvaise foi du patronat, Lionel Jospin, prenant son camp de court, tapera le poing sur la table, et affirmera que les 35 heures se feraient par la loi, et que Martine Aubry serait chargée de les mettre en place.

Finalement, celle qui deviendra maire de Lille devra appliquer une mesure qu’elle a combattue avec pugnacité toute sa vie militante. La suite est connue, les compromis face à des patrons qui en demanderont toujours davantage, des avancées incontestables pour les franges du salariat le mieux organisé, souvent pour les classes moyennes, mais aussi le fait que la moitié des salariés n’en verront jamais la couleur, les pertes de salaires occasionnées, la flexibilité accrue, l’usine à gaz des six smic, etc.





ET MOI JE ME MARRE de voir ce double langage chez les gens de gauche !

Une preuve ? SACHEZ que c 'est elle qui re-autorisa le travail de nuit pour les femmes interdit en 1946.

ALORS NON ! JE NE VOTERAIS JAMAIS POUR ELLE car je n 'oublie jamais rien ...je n 'ai pas la memoire courte !



A SUIVRE .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MARTINE DE LILLE et le socialisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
MARTINE DE LILLE et le socialisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evénement: Le Rotary reçoit à Lille le bouddhiste Matthieu Ricard
» Ecoles d'orthoptie LILLE
» CHRU DE LILLE
» équipe chirugicale de Lille
» Dr Rigot de Lille

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LOCON SUR LAWE  :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique... :: GENS D'ICI ET CHRONIQUE DU SOUVENIR :: ON EN PARLE ? :: LA TETE DE GONDOLE DE LA SEMAINE-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: