LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Jeu 6 Avr - 10:33


Soyons solidaires...organisons nous avec les 

10 000 communautés de Voisins Vigilants en France et en Belgique


https://www.voisinsvigilants.org/


affraid queen jocolor geek king farao lol! confused affraid Basketball cheers monkey pig pirat What a Face Surprised Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Mar 21 Fév - 11:06

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Sam 11 Fév - 16:53

Citation :
 

J 'ai mis ce petit article pour que la population  soit toujours  vigilante ...

c 'est tout ...

Ah non ...si vous ne voulez pas que vos fenetres et portes soient fracturées ...
.
LAISSEZ LES OUVERTES....


Ou alors commencez par vous protéger vous même maintenant il existe des alarmes à pas cher !!!

Et c'est toujours mieux qu'un voisin qui se retourne pour PAS voir !!!

Et je parle en connaissance de cause !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Sam 11 Fév - 15:52

Simple ?
ben oui ... le journaliste n 'écrit que ce qu 'il connait et ce que veulent bien lui dire la gendarmerie ou la municipalité .

Tous les journalistes ne sont pas comme Tintin .

De plus le journaliste  ne cite pas les victimes car chacun a droit a un minimum de discretion .

Personnellement ca ne me plairait pas qu 'on sache qu 'on peut entrer chez moi facilement.... et même en fracturant porte ou fenetre .

J 'ai mis ce petit article pour que la population  soit toujours  vigilante ...

c 'est tout ...

Ah non ...si vous ne voulez pas que vos fenetres et portes soient fracturées ...
.
LAISSEZ LES OUVERTES....

lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Sam 11 Fév - 11:36

Un peu simple comme info ...Mais bon les " Journaleux " eux même savent peut -être pas ...Comme dab !!
C'était le jour, la nuit , c'était occupé ou pas ...Maison fermée ou pas ....
VOISINS VIGILANTS scratch ...Tu parles ??? Savent si tu as acheté une nouvelle auto ou un nouveau meuble ....Mais pour le reste ???
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Sam 11 Fév - 11:13

POUR INFO ..


ESPERONS QUE LE SERVICE DE VOISINS VIGILANTS PROMIS EN JUIN PAR LA GENDARMERIE SERVE A QUELQUE CHOSE....

Mais il reste toujours cette organisation entre amis et particuliers  :https://www.voisinsvigilants.org/

Pourquoi devenir Voisin Vigilant ?
La plateforme Voisins Vigilants est un site web communautaire permettant de mettre en relation les habitants d'un même quartier pour lutter ensemble contre le fléau des cambriolages de manière simple et gratuite.

Réduisez efficacement l'insécurité

En France, un cambriolage se produit toutes les 90 secondes. Le dispositif Voisins Vigilants est la réponse la plus efficace face à cette délinquance intolérable. Dans les quartiers de Voisins Vigilants, le ministère de l’Intérieur constate une baisse des cambriolages de -40% par an. Vous aussi, retrouvez la sérénité et réduisez efficacement la délinquance de votre quartier en adhérant au dispositif !
[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Lun 13 Juin - 8:26

UN  GENERAL DE GENDARMERIE DONNE SON AVIS : 










+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

OUI , n 'en déplaise à certains la gendarmerie  va utiliser les citoyens pour résoudre certaines affaires faites  le plus souvent par  des individus malfaisants qui furent relachés plusieurs fois par manque de moyens financiers ...




Nous retrouverons aussi des individus ultra recidivistes relachés par des juges laxistes ou pragmatiques qui par manque de places dans les prisons allegent les peines ...

Ainsi que des gens relachés par erreur par manque de psychiatres competents ou de dossiers mal ficelés ou bouclés trop tardivement.


Des Loconois PARTICIPERONT A LA CHASSE aux delinquants au titre d 'agents de renseignements .... et  le plus souvent ces délinquants ne seront pas poursuivis ou auront des peines ridicules ...

Je conseille donc la lecture du  livre de ce général de gendarmerie viré de son poste parcequ 'il avait osé dire la vérité :" TOUT CE QU IL NE FAUT PAS DIRE " chez PLON à 14 €



cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Lun 30 Mai - 17:25

POUR LES VOISINS VIGILANTS :::::::::::::



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RIGODON

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 02/04/2009

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Dim 29 Mai - 9:36

Savez vous que la gendarmerie est sur facebook ? 

Et que sur Facebook chacun peut s 'exprimer et lire  sur une page a condition d 'etre un  " ami " ?

les voisins vigilants ou participants citoyens  pourraient s 'en inspirer pour correspondre entre eux , uniquement entre eux 

https://www.facebook.com/gendarmerienationale/?notif_t=notify_me_page¬if_id=1464421996025440
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bachum62

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Sam 28 Mai - 8:39

Bonjour , dans le texte de la senatrice Blandin il y a aussi cette prase : Ces dispositifs proposent par une approche « sécuritaire » de renforcer la « cohésion », mais portent également en eux le germe d'une société de délation, voire illustrent les difficultés de la gendarmerie à répondre à la population dans le cadre du droit commun.

Pour revenir aux referents,  la municipalité prendra les noms de volontaires , fera le tri et il est bien évident que ce seront les "amis" et les copains qui feront parti du reseau de " collaborateurs " et il n 'est pas sur que cette liste soit divulguée ; nous ne saurons peut etre jamais qui renseigne , qui collabore , qui NOUS SURVEILLE et NOUS PROTEGE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Ven 27 Mai - 22:52

oui bonne question  ...selon quels criteres seront choisis les referents ???? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Bachum62

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Ven 27 Mai - 22:46

"Des habitants soucieux de connaître le dispositif se sont vu refuser la liste des « référents ». Si ce dispositif offre une alternative cadrée aux initiatives privées qui fleurissent, certains points restent à éclairer. "

Dispositif de « participation citoyenne » de la gendarmerie nationale

14e législature


Question écrite n° 20021 de Mme Marie-Christine Blandin (Nord - Écologiste)

publiée dans le JO Sénat du 11/02/2016 - page 525

Mme Marie-Christine Blandin interroge M. le ministre de l'intérieur sur les modalités d'application, de suivi et de contrôle des dispositifs de « participation citoyenne » développés par la gendarmerie nationale. Cette politique partenariale entre collectivités et gendarmerie vise à associer des habitants à la prévention de la délinquance en mettant en scène des pratiques de « bon voisinage » (garde de courrier...) et invite à la surveillance et à la transmission d'informations à des référents communaux qui eux-mêmes les communiquent à un contact identifié à la gendarmerie. Ces dispositifs proposent par une approche « sécuritaire » de renforcer la « cohésion », mais portent également en eux le germe d'une société de délation, voire illustrent les difficultés de la gendarmerie à répondre à la population dans le cadre du droit commun. Des habitants soucieux de connaître le dispositif se sont vu refuser la liste des « référents ». Si ce dispositif offre une alternative cadrée aux initiatives privées qui fleurissent, certains points restent à éclairer. 
Elle lui demande quelles sont les bases légales qui encadrent ce dispositif (et notamment définissent le rôle des différents protagonistes et le niveau de confidentialité ou de transparence qui les entoure), et les mesures par lesquelles le suivi, l'évaluation et le contrôle de ces dispositifs sont assurés, au niveau tant national que local.


En attente de réponse du Ministère de l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Ven 27 Mai - 20:58

A Locon ce soir la gendarmerie nous a expliqué , en accord avec la municipalité,  le principe de la surveillance de quartier pour assurer notre sécurité... 

Inspiré du concept anglo-saxon "neighbourhood watch" ("surveillance de quartier"), le dispositif "voisins vigilants" existe en France depuis 2007 dans le but, surtout, de lutter contre les cambriolages. Une cinquantaine de communes des Alpes-Maritimes ont tout d'abord fait office de cobayes, avant de passer le relais, entre autres, au Nord, au Haut-Rhin ou encore à la Drôme, où plusieurs élus ont à leur tour accepté de faire le test. Au total, selon le ministère, le dispositif, qui associe en théorie autant les services de police que ceux de gendarmerie, avait déjà été expérimenté en juin ans 29 départements.
Bien qu'en fonction des lieux les retours soient pour l'heure plutôt mitigés, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a publié le 22 juin dernier une circulaire dans laquelle il demande officiellement à tous les préfets de s'y mettre sérieusement. "Le but est d'étendre le dispositif à tout le territoire" précise-t-on au ministère de l'Intérieur, "mais sans contrainte, en emportant l'adhésion de la population."
 
1. En quoi consiste le dispositif "voisins vigilants" ? ou "participation citoyenne"



"Chacun a intérêt, quand il est absent, à voir son bien préservé" confie d'emblée au "Nouvel Observateur" un représentant de la gendarmerie interrogé à la mi-octobre. Celui qui préfère l'appellation "participation citoyenne" à celle de "voisins vigilants" définit le dispositif comme "un contrat moral entre gendarmes et habitants, une union autour de valeurs communes de cohésion et de respect." Quant à son application concrète, elle se traduit selon lui, sans plus de précisions, par "tout  signalement de quelque chose d'anormal chez un voisin absent." Lequel alerte alors la gendarmerie, et accélère ainsi l'intervention.
Mais qu'entend-on par "quelque chose d'anormal" ? "Dans les petites communes, tout le monde se connaît et chacun connaît les horaires et la voiture de son voisin" poursuit le gendarme, avant d'illustrer ses propos par un exemple : "si on voit passer une voiture qu'on ne connaît pas, on la remarque. Si elle repasse 5 minutes plus tard, cela ne nous échappe pas, et si elle repasse une fois de plus on peut trouver cela anormal et appeler les gendarmes." Le fait de penser à ramasser le courrier de son voisin quand il est en vacances peut aussi, selon lui, trouver sa place dans le dispositif.
Est-il nécessaire de mettre en place un tel dispositif pour penser à ramasser le courrier de son voisin ou signaler aux forces de l'ordre quelque chose de troublant ? "C'est vrai que ça s'est toujours fait, surtout dans les petites communes" admet le gendarme, avant d'ajouter "le dispositif permet de s'engager concrètement, l'acte est plus fort."
 
2. Quel est le but du dispositif ?
Il a pour vocation de "rassurer la population, améliorer la réactivité des forces de sécurité contre la délinquance d'appropriation et accroître l'efficacité de la prévention de proximité" écrit Claude Guéant dans sa circulaire. Il y précise également que "l'effort doit être porté dans les quartiers, les lotissements ou les zones pavillonnaires régulièrement touchés par des phénomènes de délinquance multiformes (cambriolages, démarchages conduisant à des escroqueries, dégradations et incivilités diverses) mais aussi dans les villages ou
secteurs plus ruraux pour lutter contre le sentiment d'insécurité."

Ce dispositif ne risque-t-il pas, au contraire de créer un climat particulier de suspicion, voire d'inciter à la délation ? Aucunement, selon le gendarme, qui se défend de tout espionnage et ne voit aucun inconvénient "à ce qu'on regarde ce qu'il se passe par chez (lui) en son absence". Qu'a-t-il à répondre à ceux qui y voient un retour aux sombres heures de l'histoire ? "Il faut choisir son camp. L'idée est de se protéger les uns les autres, ça n'a rien à voir avec de la délation ou quoi que ce soit d'autre. On est là pour lutter contre la délinquance."
Tel est effectivement l'objectif assumé du ministre. Dans sa circulaire, après avoir rappelé que "l'amélioration de la sécurité des Français est une priorité de la politique de l'Etat", il mentionne qu'il entend "développer (...) les actions partenariales susceptibles d'amplifier l'efficacité de la prévention de la délinquance." 
Comme pour mieux insister sur la détermination du ministère quant à l'étendue de ce dispositif "voisins vigilants", celui-ci est par ailleurs également mentionné dans une note interne gendarmerie du 15 septembre dernier du directeur général de la gendarmerie nationale Jacques Mignaux destinée à la haute hiérarchie. Il y conseille de "veiller" à "promouvoir le dispositif" en lien avec les élus locaux et à "en opérer chaque fois un suivi actif."
 
3. Quelle différence avec le "neighbourhood watch"?
Contrairement au dispositif anglo-saxon de "neighbourhood watch", le dispositif "voisins vigilants" ne comporte pas la mise en place de patrouilles ni de "rondes citoyennes." Interrogé début août par "Le Monde", le secrétaire général du syndicat SGP Unité Police FO Nicolas Comte se montrait dubitatif quant à ce qu'il voit comme un "copié-collé des exemples britannique et américain qui ne correspond pas à la mentalité française." Plus de deux mois plus tard, il confie au "Nouvel Observateur" que "si la population a un rôle très actif à jouer dans la prévention de la délinquance en étant particulièrement attentive", il n'est toujours pas convaincu que le dispositif puisse "apporter un vrai plus."
Qu'en est-il de l'adaptation du dispositif en zone police, dont il est très peu question jusqu'ici ? Nicolas Comte, qui en a "très peu entendu parler", "imagine mal sa mise en place dans certaines cités où celui qui a un contact avec la police risque plutôt d'être victime de représailles." Le ministère reconnaît que "le dispositif est pour l'heure davantage appliqué en zone gendarmerie".
 
4. Vers un système de "voisins référents" ?
Par ailleurs, si le représentant de la gendarmerie précise que "personne n'est répertorié" et que les volontaires ne sont pas listés, la circulaire mentionne que "police et gendarmerie devront pouvoir alerter les 'voisins vigilants' de la détection d'un phénomène de délinquance visant le quartier ou le secteur considéré". Difficile, à priori, à mettre en place sans fiches contacts. "L'idée est seulement de contacter les gens du village de manière générale" répète le même gendarme.
La circulaire, encore, assure que des "travaux juridiques sont en cours" pour consolider le dispositif, et le ministre affirme, sans plus de précisions non plus, que ceux qui le souhaitent pourront "bénéficier du statut juridique de collaborateur occasionnel du service public prévu par la LOPPSI du 15 mars 2011." "Ce n'est pas encore en place" répond le gendarme, évoquant seulement "un voisin référent, comme un auxiliaire, qui pourra faire l'objet d'un accord particulier." Comment serait-il choisi ? Le gendarme se veut rassurant : "sa probité, sa moralité seront préalablement vérifiés, il faut que ça soit quelqu'un de confiance."
 
5. Qu'est-ce que ça donne dans les communes testées ?
"Les gens adhèrent, ou pas" confie encore le gendarme. Dans le Haut-Rhin, par exemple, ça n'a pas du tout pris. Quand, à l'automne dernier, la  commune de Soultz (7.000 habitants) a signé la convention, un seul couple s'est présenté à la réunion publique, relaient "L'Alsace" et "Rue89", qui publie la circulaire. Une autre ville du Haut-Rhin, également volontaire, est revenue sur son choix. Le maire d'une troisième commune, Lutterbach (6.150 habitants), n'a eu quant à lui aucun volontaire, rapporte encore "Le Monde": "les gens ont eu peur d'un climat de délation. Il y a le souvenir de la dernière guerre..."
Pourtant, si l'on en croit la circulaire, "certaines communes de la Drôme ont enregistré une baisse de 20 % à 40 % des cambriolages constatés" et, dans l'Essonne comme dans les Alpes-Maritimes, "ce dispositif novateur a conduit localement à une hausse des interpellations en flagrant délit". Comment peut-on assurer un tel lien de cause à effet ? Le représentant de la gendarmerie affirme "qu'il a la sensation que les cambriolages ont baissé dans les lieux où le dispositif a été signé", mais admet qu'il "serait présomptueux de tout lier au dispositif". Avant de conclure : "ce qui est certain, c'est que nous sommes tous persuadés que le fait de s'unir fait baisser les cambriolages."
Egalement questionné sur l'efficacité, jusqu'ici, du dispositif, le ministère de l'Intérieur indique qu'il s'attelle actuellement "à l'analyse des données collectées, notamment depuis la diffusion de la circulaire, et à leur mise en lien avec les chiffres de la délinquance". Un bilan est prévu d'ici la fin de l'année.
Céline Rastello – Le Nouvel Observateur

Celine Rastello




.++++++++++++++++++++++++++++++++++

De jumelages en communautés, de surcharges en aménagements, toujours avec un temps de retard, et sans jamais envisager d'augmenter véritablement les effectifs, on matraque l'automobiliste pour la 'bonne cause', on n'occupe plus le terrain, une moitié trime pendant que l'autres cultive les statistiques, et depuis 15 ans on entend ''on ne les voit plus'', ''on ne les connait plus'', et maintenant ''la Gendarmerie est toujours fermée'' .... 






Fin de la complicité, fin du renseignement, fin des vocations,  le renseignement se faisait sur le terrain au contact de la population … consciente de ce fait  la gendarmerie reprend a son compte « VOISIN VIGILANT » pour recuperer des informations …ben oui , il faut s’adapter …il est vrai qu’avec la diminution des effectifs entre 2000 et 2012 la tache est difficile. 




autre temps autres methodes ..
Maintenant il y aura un  CIVIL "référent " qui enverra des mails a la gendarmerie ...qui en recevra de ses voisins et aussi de la gendarmerie et qui les renverra au "referent " qui les renverra a ses voisins aherents   .....ce sera bien compliqué ...et  les citoyens feront le travail de renseignement ...



 CE SERA DONC COMPLIQUE ET LENT ...






Il serait plus facile de creer un site internet , uniquement accessible aux participants  avec mot de passe... ce site serait reservé et alimenté par les participants bénévoles et la gendarmerie ...



exemple : je suis temoin d 'un événement suspect , je vais sur le site ;j 'ouvre  grace a mon mot de passe .... je decris ce que j 'ai vu.... et mes voisins ADHERENTS , ainsi que la gendarmerie seront alertés en temps reel et seront au courant de l ' événement ... seuls les adherents et les gendarmes pourront voir ce que j 'ecris ,  grace  a leur mot de passe secret  
 ...




exactement le même principe de la gestion des stoks en temps réel 





pourquoi faire facile quand on peut faire compliqué ??????   lol!


...
http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/11/17/depuis-2012-les-effectifs-des-forces-de-l-ordre-ont-diminue_4811823_3224.html


.


Dernière édition par Admin le Ven 27 Mai - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Mer 25 Mar - 17:14






Revoilà les punitions pour les maires ruraux qui ne réduiraient pas l’éclairage nocturne
Le projet de loi sur la biodiversité a été largement adopté hier par l’Assemblée nationale en première lecture, avec les voix socialistes, radicales de gauche et écologistes, l’UMP ayant voté contre.

 Le débat sur ce texte a été l’occasion de voir revenir par la fenêtre une mesure sortie par la porte, durant le débat sur la transition énergétique : la modulation de la dotation de solidarité rurale en fonction de l’éclairage nocturne.

Nous avons déjà eu l’occasion de détailler les principales mesures du projet de loi biodiversité (lire Maire info des 16 et 19 mars) : création de l’Agence française de la biodiversité, nouvelle gouvernance de la politique de l’eau, trames verte et bleue transformées en « espaces de continuité écologique », modification de la date d’effet de l’interdiction des pesticides dans les espaces verts des collectivités, ramenée de 2020 à 2016.

Mais on peut aussi retenir de ce débat qu’il a permis de refaire passer une mesure qui figurait à l’origine dans le projet de loi de transition énergétique, et que les sénateurs avaient supprimée : le fait d’encourager les maires à éteindre l‘éclairage des rues la nuit en leur accordant, s’ils réduisent « d’au moins 50 % le volume de leur éclairage public », une rallonge de DSR (dotation de solidarité rurale). 

Ce nouvel article 51 terdecies du projet de loi biodiversité a été introduit par un amendement des écologistes. Il rétablirait donc une mesure qui a été fermement combattue, notamment par l’Association des maires de France.
Car derrière cette mesure qui peut paraître incitative, il y a un problème bien réel pour les communes rurales : c’est que nulle part n’est prévue une augmentation de l’enveloppe de la DSR.

 L’enveloppe restant constante, l’augmentation de la DSR pour les maires qui éteignent tout ou partie de l’éclairage public signifie, mécaniquement, une diminution pour ceux qui ne le font pas. C’est ce qu’avait expliqué au Sénat le sénateur-maire de Cagnes-sur-Mer, Louis Nègre, qui estimait alors que si l’enjeu de la mesure était « louable » (réduire la pollution lumineuse), «l’outil proposé (était) particulièrement inadapté ».

La position de la ministre de l’Écologie sur cette question a apparemment évolué : Ségolène Royal, le 16 février au Sénat, soutenait la suppression de cette mesure, en soulignant : « Instaurer un système de sanctions, alors que les communes n’ont déjà pas beaucoup d’argent, serait entrer dans une logique d’écologie punitive. » Elle allait même plus loin en déclarant : « Cela reviendrait à imposer de nouvelles charges aux petites communes rurales. Il faut en appeler à la responsabilité des maires, mais les sanctionner en fonction de la durée d’éclairage de leur commune, c’est atteindre un summum de bureaucratie inacceptable. »

Le « summum de bureaucratie inacceptable » est devenu apparemment, un mois plus tard, acceptable : la même Ségolène Royal, le 19 mars à l’Assemblée, donnait un avis favorable au rétablissement de cette mesure dans le projet de loi biodiversité. Notons tout de même que la ministre a ouvert la porte à une évolution ultérieure de cette mesure, en précisant lors du débat que, bien que « favorable » à l’adoption de cette mesure, elle proposera que leur rédaction soit ensuite « finalisée avec l’Association des maires de France ».

F.L.

Télécharger le texte adopté à l’Assemblée national
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Invité
Invité



MessageSujet: Courant    Sam 23 Aoû - 13:22

C'est dingue ça !!!!!



Temps normal avec soleil .....Pas de pluie, pas d'orage, pas de Travaux .............Et :


3 Pannes de Courant ....

A tous les coups .....Cette installe de Foire .....!!!

Qui ne sert plus à rien ....Puisque dans les Super et Hyper ou même Supérette l'ail est bien moins cher !!!!

Comprendront jamais rien ces Agriculteurs !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et je signale en +  :

Une super Boulangerie " Marie Blachère " à Ouvert ZAC Futura......En face du Gge Toyota :::  

Les baguettes bien chaudes et vous pouvez CHOISIR LA CUISSON  ......Toutes sortes de Pains et de viennoiseries !!


Ca c'est de la Boulange !!! C'est plus prés que Béthune et on peut superbement bien s'y garer !!!
.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Mer 13 Aoû - 2:00

Il n ' y a plus de boulangerie a LOCON , mais un self services vient d 'ouvrir au club photo  !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
HommeDesCavernes

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 24/11/2013
Localisation : Locon

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Sam 26 Juil - 10:13

C'est effectivement une décision étrange.
Dans les rues excentrées de notre village, c'est la nuit polaire qui règne après 22h30.
Les cambrioleurs vont s'en donner à coeur joie.
Un avis consultatif de la gendarmerie aurait peut être aidé monsieur le Maire à ne pas prendre cette décision hasardeuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Mar 27 Mai - 10:06

 LOCON ….Nuit noire… sans lune…pas d’éclairage urbain des 22 :30 h... c’est le  blackout  dans le village ! 


Les loconois se terrent chez eux  ferment leurs volets cachent leurs sous , leurs bijoux , leurs cartes de credit ,  leur (s) femme(s) et leurs filles ...


La population a peur elle   se prépare a ne dormir que d’un œil , le calibre 12 a portée de main et le chien au pied du lit car  la rue appartient désormais  aux voleurs de poules et autres bandes malfaisantes qui rodent   dans la commune dont l 'éclairage est coupé un peu tôt a mon avis  .


L ' ancienne municipalite avait intelligemment modifié le réseau et les lampes pour dépenser moins d ' électricité ...bravo  !


La nouvelle municipalité fait mieux ...pour dépenser moins elle  ferme le réseau !


 Il fallait y penser !


QUESTION : Si  désormais on ferme le reseau d 'eclairage public la nuit était il utile de DEPENSER de l' argent pour le modifier et ne pas s 'en servir ???? 








  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Jeu 6 Fév - 0:56

Un paysan occupe toute la largeur de la route avec son tracteur
 Ca énerve un jeune type qui le suit dans une superbe voiture de sport
 et qui, l'occasion se présentant, met les gaz et double le tracteur
 en trombe en hurlant au paysan,  en montrant son capot : 

 
"il y a 200 chevaux là-dessous".

 Il va si vite qu'il loupe un virage un peu serré et tombe dans un étang. 
  
> > Quelques minutes plus tard, le paysan arrive à sa hauteur : 

> > "Alors, on fait boire ses bêtes ???".
 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 535
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Mar 4 Fév - 0:05



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2551
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   Ven 28 Nov - 9:27

Recemment la presse a signalé qqs incendies de maisons ou de corps de ferme.

La plupart du temps, dans le bas pays, les pompiers eurent le plus grand mal a éteindre ces incendies par manque de bornes pour brancher leurs tuyaux.


J 'ai constaté que Locon n 'était pas , a mon humble avis , assez pourvu de ce type d 'installation ...exemple dans ma rue le poteau d 'incendie est a pres de 600 m de mon habitation .

je trouve que c'est un peu loin pour dérouler 600 m de tuyaux.

La technnique des pompiers est de remplir un camion citerne...de le vider sur le feu et de repartir faire le plein du camion citerne...si il y a plusieurs camions c 'est mieux ...mais pas toujours possible

Cette methode me parait un peu bizarre et longue...
Il y a bien la riviere, mais trop basse et la boue obstrue les pompes...

Alors il n 'y a plus qu 'a prier et mettre des cierges....en faisant bien attention évidemment de ne pas mettre le feu !
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION   

Revenir en haut Aller en bas
 
PROTECTION ---SECURITE ----PREVENTION
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» barriere de securite
» Prière du Sceau de Protection du Dieu Vivant pour sa sécurité pendant la guerre.
» Protection des animaux & Végétarisme #2
» Protection différentielle
» Protection contre les radiations

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique... :: GENS D'ICI ET CHRONIQUE DU SOUVENIR :: La VIE à LOCON-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: