LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  LA LAWE ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
PACA



Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mar 13 Mar - 15:37

Les travaux de réfection des berges de la LAWE sont démarrés rue Séche a ESSARS depuis vendredi dernier !










Chacun peut constater ici le formidable travail du SIPAL et tout le monde peut constater sur les photos  que depuis l 'arrivée de ce nouveau President ,    les travaux s 'accelerent et évoluent dans le bon sens ...


Enfin quelqu 'un d 'efficace et qui sait obtenir des subventions Européennes et qui fait un homme heureux  ,  Mr MALBRANQUE , Maire d ' ESSARS qui  pourra enfin refaire la voierie de la rue Seche apres la stabilisation des berges et des contribuables qui voient que le SIPAL travaille pour leur environnement et leur sécurité ...

N ' oublions pas le nouvel embauché du Sipal un certain Jean-Louis DEFONTAINE  qui a longtemps travaillé a la DDE .


Gentil mais ferme,  a l 'air d 'être sa devise , car il sait faire admettre aux riverains, que si parfois ils ont un peu empiétés sur le terrain des VOIES NAVIGABLES   et qu 'ils ont joui de terrain qui ne leur appartenait pas et bien maintenant ils doivent le rendre ...

Avec la nouvelle politique du SIPAL c 'est chacun chez soi... et tout a l 'air de bien se passer  ....
Mais il faut être honnête ,  ces chemins de halage et de contre halage étaient abandonnés  par LES VOIES NAVIGABLES ...tout le monde peut donc se réjouir    


Du pont de Sevelingue à la sortie de Béthune, à Essars, jusqu'au pont de Mesplaux, à Locon, le SIPAL restaure actuellement une partie des berges de la Lawe. Le début d'un plan de restauration de cinq ans, entamé en mars, d'un coût de 50 000 euros pour cette année, et de 3 millions d'euros sur toute la période.


Dernière édition par PACA le Lun 20 Aoû - 14:49, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mar 13 Mar - 0:12

La route Merville -Bethune sera évidemment construite sur de belles terres de culture .

Ces terres laissent actuellement penetrer lentement et avant saturation , les eaux de pluies qui alimentent la nappe phréatique souterraine.

Evidemment la surface de roulement étanche de cette route ne permettra plus cette infiltration dans les sols .

Cette eau de ruissellement venant du tapis d 'enrobés s 'ecoulera donc dans des fossés qui seront créés de part et d 'autre cette route et ces fossés se jetteront bien sur dans la LAWE et le TURBOTE .... Twisted Evil

Sachant que le Turboté est relié a la Lawe par le courant Sainte Anne on peut se poser des questions quant a ce qui se passera en cas de pluies prolongées ...

On a vu le 5 de ce mois qu 'il se passait quant il pleuvait fort pendant une SEULE journée ...

Mais n 'esperons pas grand chose des responsables des Voieries Départementales ...

Il faut se souvenir qu 'ils n 'avaient pas prévus de pistes cyclables au pont d ' Essars et que j 'ai du agir pour que celà se fasse ...

De là a ce qu 'ils ne prevoient pas de bassin de rétention pour la route MERVILLE-BETHUNE il n 'y a qu 'un pas ...

Espérons que les ELUS de LOCON pensent a ce probleme...

On peut rever Non ?

confused confused confused confused Sleep Sleep Sleep Sleep bounce bounce bounce bounce

VOILA CI DESSOUS CE QUE SERA LA ROUTE MERVILLE -BETHUNE



photo prise au niveau de LESTREM par PACA




Dernière édition par PACA le Mar 13 Mar - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rcoz2000



Messages : 1
Date d'inscription : 04/04/2008

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Lun 12 Mar - 14:51

Bjr,

Etant donné les images ci-dessus, on peut se poser la question "Avec la nouvelle route Béthune - Lestrem', verra t'on encore ce rond point lors d'une journée comme celle du 05/03/2012 ? car sans route, voyez les dégats alors avec cette route encore plus de dégats car moins de fossé, moins de terre agricole et plus de bitume ?????????.

Il faut donc prendre en compte ces images pour que les ingénieurs des ponts et chaussée y réfléchissent.

Cdt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mar 6 Mar - 11:24

A LOCON ? PAS DE PROBLEME DE BATEAU COULE
NORMALEMENT


[b]







Dernière édition par PACA le Jeu 22 Mar - 7:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mar 6 Mar - 0:12

Béthune : les riverains de la rue des tulipes ont les pieds dans l'eau
Lundi 5 mars. Les riverains de la rue des Tulipes à Béthune ont les pieds dans l'eau. En quelques heures, la pluie diluvienne a envahi la chaussée.
Les riverains s'inquiètent de la météo pour les heures à venir.
Au bout de l'impasse, une maison est isolée par une mare d'eau qui empêche toute circulation. "C'est la deuxième fois en trois mois", explique Christophe Carpentier. De l'autre côté de la rue, une bouche d'égout ne parvient plus à absorber la pluie pour terminer sa course dans la Lawe. Trois centimètres d'eau ont envahi le garage de David Moreskh.

La nuit s'annonce longue pour les sapeurs-pompiers,les services techniques de la ville et Artois Comm. Plusieurs camions de pompage se relaient afin d'endiguer le problème.

Un représentant du Syndicat intercommunal pour l'aménagement hydraulique du bassin de la Lawe (Sipal) est venu se rendre compte de la situation. "Nous avons sillonné le secteur. Partout c'est le même constat: les fossés sont prêts à déborder. A Locon, la Lawe est à son niveau extrême... Les équipes sont aussi à pied d'oeuvre".





Copié sur le site du Chti Bethunois
INONDATIONS

VIDEO] Béthune : les riverains de la rue des tulipes ont les pieds dans l'eau
lundi 05.03.2012, 17:34


Béthune : les riverains de la rue des tulipes ont les pieds dans l'eau
Lundi 5 mars. Les riverains de la rue des Tulipes à Béthune ont les pieds dans l'eau. En quelques heures, la pluie diluvienne a envahi la chaussée.
Les riverains s'inquiètent de la météo pour les heures à venir.
Au bout de l'impasse, une maison est isolée par une mare d'eau qui empêche toute circulation. "C'est la deuxième fois en trois mois", explique Christophe Carpentier. De l'autre côté de la rue, une bouche d'égout ne parvient plus à absorber la pluie pour terminer sa course dans la Lawe. Trois centimètres d'eau ont envahi le garage de David Moreskh.

La nuit s'annonce longue pour les sapeurs-pompiers,les services techniques de la ville et Artois Comm. Plusieurs camions de pompage se relaient afin d'endiguer le problème.

Un représentant du Syndicat intercommunal pour l'aménagement hydraulique du bassin de la Lawe (Sipal) est venu se rendre compte de la situation. "Nous avons sillonné le secteur. Partout c'est le même constat: les fossés sont prêts à déborder. A Locon, la Lawe est à son niveau extrême... Les équipes sont aussi à pied d'oeuvre".







Ce soir Catorive est en partie victime d’inondations. Inondations d’autant plus prévisibles que le conseil de quartier avait manifesté son inquiétude à de nombreuses reprises sur l’état déplorable du déversoir ainsi que des fossés aux alentours remplis de détritus et gravats déposés là suite à l’autorisation donnée par le maire de Béthune aux gens du voyage de s’installer sur cette friche,

au mépris de la moindre hygiène. Résultat : une partie du quartier sous les eaux. Pour rappel : dans d’identiques circonstances les maires précédents (M. SEUX et M. MELLICK) étaient présents sur le terrain. Ce soir : Personne, aucun élu.http://bethune.lavenirdelartois.fr/actualite/la_une/Bethune/2012/03/05/article_video_b_eacute_thune_les_riverains_de_l.shtml flower flower flower flower flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mar 11 Oct - 23:56

Se fédérer pour faire pression


Les membres des différentes associations de lutte contre les inondations ont protesté sur la lenteur des travaux. «Certains ne sont pas prévus avant 15 ans!», s'exclamaient certains déçus et en colère.
Six associations du bassin de la Lys pourraient se fédérer d'ici septembre pour que les élus n'oublient pas que les aménagements doivent se faire rapidement


C'est une première. À l'initiative de l'Association de défense contre les inondations (ADCI) de Saint-Venant, six sociétés se sont réunies à la salle Birgy jeudi soir.
On comptait donc Morbecque environnement, Espaces-Lawe, le Collectif de la Nave, Allouagne, stop inondation, Agir ensemble pour notre environnement et Steenbecque environnement.

La situation délicate du Symsagel
Devant les représentants de toutes ces associations et des membres de la population intéressés par ce problème d'inondation, se trouvaient Marc Cornil, le directeur du Symsagel, et David Maelle, responsable hydrologie et risques naturels. Le premier avait pour mission de répondre aux questions sur la taxe que l'Établissement public territorial du bassin de la Lys pourrait mettre en place et qui soulève la controverse. « Il a évoqué entre 0.30 et 1.45 euros demandés par an et par famille en fonction de la quantité d'eau potable prélevée », explique Daniel Secq, président de l'ADCI. Marc Cornil est également revenu sur l'effectif et le budget trop réduit pour mettre en place tous les aménagements prévus pour lutter contre les inondations. Il a rappelé le rôle important des deux instances : le Symsagel et la Clé. « Cette dernière est un peu le parlement à l'échelle locale. Elle donne les orientations sur tous les sujets, et pas seulement pour les inondations », revient Daniel Secq. Autre point levé par Marc Cornil : les aménagements diffus (chaussée drainante, parking filtrant, toits végétaux...) qui devront être entrepris par les collectivités territoriales que ce soit en milieu rural comme urbain. « Ce sont des éléments aussi importants que le gros oeuvre car ils influencent sur le ruissellement de l'eau.

Les riverains grondent
Toujours est-il que les différentes associations ont montré leur mécontentement à la suite de la présentation des travaux que devra réaliser le Symsagel pour lutter contre les inondations. « Certains ne sont pas prévus avant 15 ans ! », s'exclamaient quelques représentants d'associations, déçus et en colère. Marc Cornil leur a rappelé que malheureusement, le Symsagel était confronté à un problème qui reporte certaines décisions (voir dans nos précédentes éditions). « La situation politique est tendue », rappelait Daniel Secq. « On aimerait qu'elle soit dépassée car les aménagements demandés ne sont, eux, pas politiques. Ils devront être faits qu'on soit de gauche ou de droite. Ne perdons pas deux ou trois ans à cause de ces disputes d'autant que nous ne sommes pas sûrs d'avoir encore l'argent nécessaire pour effectuer tous ces chantiers ». Et d'ajouter : « Chaque association a mis un point d'honneur à se déclarer apolitique... On aimerait qu'ils tiennent compte des mêmes éléments. » « Pourquoi ne pas se fédérer pour nous faire entendre ! », lance une personne dans l'assistance. Idée qui a plu à l'ensemble des représentants des associations de lutte contre les inondations. « Ce serait pour nous l'occasion d'avoir un pouvoir de pression contre les politiciens ». Au lieu de parler à une vingtaine de familles par association, le Symsagel aura à répondre à plus de 200 familles. « On change d'échelle ! » Les représentants d'associations sont repartis chacun chez soi avec la mission de discuter de cette fédération avec les adhérents. Une réunion devrait les réunir à nouveau vers la rentrée scolaire pour savoir s'ils publieront les bans du mariage.
Virginie COURTEAUX
Vos réactions sur www.lechodelalys.fr



L'Echo de la Lys
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Jeu 11 Aoû - 17:30

Algues vertes : NKM ordonne la fermeture des plages qui ne peuvent être nettoyées
LEMONDE.FR | 09.08.11 | 18h59 • Mis à jour le 10.08.2011


Nathalie Kosciusko-Morizet a reconnu que les algues vertes étaient à l'origine du décès de trente-six sangliers en juillet.Reuters/BENOIT TESSIER

La ministre de l'écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a ordonné mardi la fermeture effective des plages où les algues vertes ne pouvaient être ramassées, comme réclamé par les écologistes et les scientifiques, après la mort de sangliers en Bretagne.




"La priorité, dans ce contexte, c'est l'application des mesures de protection : aucune plage où les algues vertes ne peuvent être ramassées toutes les vingt-quatre heures ne doit être fréquentée" a déclaré la ministre, en marge d'un déplacement à Arromanches-les-Bains.

"C'était la norme. C'est une exigence que j'ai réaffirmée de manière très très stricte après avoir reçu les analyses", dont les résultats ont été rendus publics dans la nuit de vendredi à samedi, a-t-elle souligné. "Les analyses tendent à montrer que c'est vraiment l'hydrogène sulfuré issu de la décomposition des algues qui est la cause majeure" du décès de 36 sangliers survenue en juillet dans l'estuaire du Gouessant (Ille-et-Vilaine), a reconnu la ministre.

UNE CINQUANTAINE DE PLAGES POURRAIENT ÊTRE CONCERNÉES

Mme Kosciusko-Morizet n'a précisé ni le nombre ni la localisation des plages susceptibles d'être visées par une fermeture, mais "une cinquantaine de plages" pourraient être concernées, selon le docteur Claude Lesné, ancien chercheur au CNRS et spécialiste de la toxicité des polluants aériens.
La ministre a également souligné la nécessité de réduire les rejets azotés qui favorisent la prolifération des algues.

"Un jour, il faut que ça s'arrête. Ça fait vingt ou trente ans que ça dure. Là-dessus, l'urgence, c'est la mise en œuvre du plan Algues vertes", a-t-elle déclaré. Initié l'an passé, ce plan qui concerne huit baies et doit conduire "des centaines d'exploitations à se transformer, doit être signé en septembre" pour la baie de Saint-Brieuc, a ajouté la ministre.

"L'agriculture a une part importante dans les nitrates qui sont produits en Bretagne et se retrouvent dans les rivières", a relevé Mme Kosciusko-Morizet, mais il faut du temps pour modifier un système de production qui existe "depuis des décennies", et il faut trouver "un équilibre", notamment avec le tourisme.

Le Monde.fr avec AFP
lol! lol! lol! lol! lol!

Nathalie il faut venir dans le BAS PAYS !il faut reglementer la LAWE ...OU ON EN FAIT UN EGOUT OU ON EN FAIT UNE RIVIERE PROPRE SANS ALGUES ...MAIS IL FAUT CHOISIR

lol! lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mer 10 Aoû - 19:25

NOUS AUSSI A LOCON NOUS AVONS DES ALGUES ET TOUT LE MONDE S 'EN FOUT rien dans les journaux



POUR INFO :
http://espaces-lawe.hautetfort.com/



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Jeu 7 Juil - 19:08

VOILA CE QUI SE PASSERA LORSQUE LA VILLE DE BETHUNE REJETTERA LES EAUX DE LA STATION D ' EPURATION DE LA RUE DU RABAT DANS LA LAWE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Jeu 5 Mai - 17:51

LA GUEGUERRE DES CLANS CONTINUE



http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Bethune/actualite/Secteur_Bethune/2011/05/18/article_lestrem-et-la-gorgue-demandent-des-garan.shtml




Lestrem et La Gorgue demandent des garanties

PUBLIÉ LE 18/05/2011 À 05H05
Grosse contributrice du SIPAL, la commune de Lestrem n'est guère enthousiasmée




par la proposition d'Artois Comm. qui préconise une entente pour l'aménagement de la Lawe. La convention de partenariat que l'invite à signer la communauté d'agglomération la laisse perplexe. « Actuellement, je sais combien je paye mais je ne sais pas combien ça me coûtera demain », s'inquiète Jacques Hurlus, maire de cette localité dont la nouvelle carte de l'intercommunalité devrait confirmer le rattachement à une communauté de communes du Nord. « Si Artois Comm. rencontre des difficultés budgétaires, l'entretien de la Lawe risque de reculer dans l'ordre de ses priorités », explique-t-il. « En outre, je ne comprends pas que le président du SIPAL, Olivier Switaj, puisse à la fois être un élu de Bruay et un fonctionnaire d'Artois Comm. sous l'autorité d'Alain Wacheux », ajoute-t-il.
Le maire de Lestrem redoute d'être « noyé » dans une entente dont la communauté de Béthune-Bruay, avec ses 58 communes, pèserait 80 % : « Si je n'obtiens pas quelques garanties financières, je n'irai pas. Et La Gorgue est sur la même longueur d'ondes... Lestrem ne va pas rejoindre Artois Comm. par la petite porte de la Lawe. »
La Voix du Nord




Dernière édition par PACA le Mar 8 Avr - 17:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mer 22 Déc - 9:41

La marche controversée d'Artois Comm. sur l'eau du SIPAL
- La Voix du Nord

La gestion de la Lawe divise depuis six mois et la dissolution programmée (et forcée) du syndicat qui s'occupe de la rivière.
| GESTION DE LA LAWE |

Depuis 6 mois et la prise de compétences en la matière par Artois Comm., la Lawe divise. Car le SIPAL qui gère la rivière est contraint de disparaître malgré l'opposition des communes de Lestrem et La Gorgue. Au sein même de l'agglo, la méthode employée fait grincer des dents.


PAR CHARLES-OLIVIER BOURGEOT



Ce jour-là, la délibération présentée par Raymond Gaquère, vice-président à l'environnement, doit entériner la création d'une entente intercommunale pour la gestion de la Lawe et ses affluents. Elle confirme surtout un vrai malaise. En cause, la prise de compétences en matière hydraulique par Artois Comm.. Elle condamne le SIPAL au détriment de Lestrem et La Gorgue. Les deux communes de Flandre-Lys ont voté contre la dissolution du syndicat prévue en janvier.

Alors ce jour-là, chose rare à l'agglo, des élus montent au créneau, faisant remarquer qu'on vote une entente sans accord préalable. « Je trouve dommage qu'on ait fait les choses à l'envers », tempête Francis Caron, maire de Locon, vite relayé par le Jean-Michel Desse, maire de Vieille-Chapelle. « Pas question d'imposer quoi que ce soit », jure ses grands dieux Raymond Gaquère. Ce même si on lui fait remarquer, même à Beuvry, que la délibération passe alors que le SIPAL n'est pas dissout, les communes toujours adhérentes.

Michel Dagbert enfile la chasuble d'arbitre rappelant que la compétence hydraulique a été prise par Artois Comm. dès juillet, que la majorité des communes ont accepté le principe d'une dissolution, par ailleurs soutenue par la préfecture. L'intervention énerve Francis Caron, a fortiori parce que Barlin n'est pas concerné par le crue de la rivière. Mais l'assemblée ne suit pas le Loconois. Pas plus qu'elle n'écoute la proposition de Philippe Preud'homme de reporter la question et « favoriser le dialogue ».

Le lendemain, elle n'entend pas davantage le maire de La Gorgue dénoncer un « hold-up » du grand voisin. Les élus gorguillons soupçonnent Artois Comm. de vouloir profiter des subventions liées à la gestion du cours d'eau. « Ils veulent nous piquer notre pognon !», s'emporte le maire

La veille, malgré huit abstentions, la création d'une entente intercommunale est adoptée. Sur le papier. •

--------------------------------------------------------

Il Y A DES ELUS QUI POUSSENT LE BOUCHON UN PEU LOIN ...

Les cris des maires DE LA GORGUE , LOCON ET VIEILLE CHAPELLE SONT AHURISSANTS ET REVOLTANTS pour LES RIVERAINS DE LA LAWE pour qui le SIPAL et ces maires n 'ont jamais rien fait depuis des années !...


LES SEULS travaux depuis 20 ans, furent l 'entretien des berges, le faucardage PAR LES VOIES NAVIGABLES et en collaboration avec eux j 'ai reussi a faire abattre qqs arbres dangereux et construire des digues sur plusieurs centaines de metres afin d 'eviter qqs débordements .

IL MANQUAIT une quarantaine de metres où un muret etait obligatoire vu le peu de largeur pour monter une digue .

LE SYMSAGEL avec marc CORNIL et FLAJOLET etaient d 'accord pour participer a 40% le reste a la charge de la commune soit 2 toupies de beton ..REFUS DU MAIRE ....CHACUN A PU APPRECIER LE SENS DE LA SOLIDARITE DE NOS ELUS representants AU SIPAL !

NOUS AVONS RECLAME ( ASSOCIATION ESPACES LAWE http://espaces-lawe.hautetfort.com/ ) pendant des années le renfort des berges , l 'entretien de la végétation et un minimum de surveillance de cette riviere pour ne pas laisser faire n 'importe quoi et jeter dechets , detritus et eaux polluées .


LE RESULTAT DE 25 ANS D 'INCOMPETENCE DU SIPAL RUE DU BAS CHEMIN NORD

LES MAIRES DE LOCON, CASSEZ et CARON se sont toujours défaussés pour tout , sous le pretexte que cette riviere n 'etait pas de leur compétence et maintenant ils OSENT revendiquer le maintien DE LEUR POUVOIR, de leur syndicat et Ils VEULENT DEFENDRE LEUR POGNON ... qui EST quand même un peu le notre en tant que contribuables ...

Decidemment on aura tout vu ET TOUT ENTENDU !

Pierre Acarie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mar 21 Déc - 11:35

Le conseil municipal se prononce sur l'entretien de la Lawe
lundi 20.12.2010, 05:04 - La Voix du Nord

L'extension de la compétence d'aménagement hydraulique d'Artois Comm. au coeur des débats ce jeudi soir.
| LA COUTURE |

C'est désormais Artois Comm. qui s'occupera de la Lawe et non plus le Syndicat intercommunal ...
d'assainissement agricole et d'aménagement hydraulique du Bas-Pays (SIAAAH). « La communauté d'agglomération veut prendre cette compétence à son compte.



Nous y sommes favorables d'autant plus que pour cette année nous avons versé 14 000 E au syndicat intercommunal pour l'aménagement de la Lawe (SIPAL) et 33 000 E au SIAAAH. Avec ces sommes ont peut s'offrir une voirie tous les ans », a commenté le maire au conseil municipal de jeudi soir qui devait se prononcer sur le transfert de compétence. Raymond Gaquère a indiqué que sur les 59 communes concernées, 49 avaient déjà voté pour cette prise de compétence par la communauté d'agglo : « L'entretien de la Lawe et des canaux annexes sera pris sur le budget général de la communauté d'agglo, on ne nous demandera rien de plus. »

Le second débat avait pour objet le transfert de compétence à Artois Comm. en matière d'archéologie préventive : « Si à l'occasion d'un chantier, des découvertes archéologiques devaient être faites, nous aurions la charge de la mise en place d'un chantier de fouille dirigé par les services de l'État.

Avec cette modification des statuts, c'est Artois comm. qui prend à son compte cette charge. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Sam 24 Juil - 18:38

Vers la dissolution du syndicat de la Lawe

Les jours du Syndicat intercommunal pour l'aménagement de la Lawe (SIPAL) sont comptés. Artois Comm. entend exercer directement sa compétence hydraulique. « C'est une histoire d'eau qui se termine bien », a glissé Michel Dagbert en se réjouissant d'une simplification de la coopération intercommunale qui apportera « plus de cohérence et de lisibilité. »

Le maire de Barlin cherchait aussi à faire sourire le conseil qui commençait à regarder sa montre, l'heure de la demi-finale de la Coupe du Monde approchant.

Ce clin d'oeil n'a pas déridé le maire de Locon, Francis Caron, qui se méfie des grosses machines : « On verra bien si on parvient au même résultat. »

Une méfiance partagée par son collègue de Festubert Jean-Marie Douvry : « En cas d'inondation, je n'aimerais pas m'entendre répondre : on va en discuter en commission et on tranchera plus tard en conseil. » Les réserves sur la modification de compétence en matière hydraulique se sont traduites par cinq abstentions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MI
Invité



MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Ven 9 Juil - 9:27

Ca sert a quoi ça ? une machine a trancher les pichons ? C ' est qui qui paye encore ce truc ? No No No
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Jeu 8 Juil - 17:35

Oué qué beau métier .... .....

Pas courant de voir ces machines .....Autant certains ne connaissaient pas la Mangouste ...je ne connais pas celle-ci ??

Une tite explication n'aurait pas été de trop
Bon alors là il fait quoi le Môssieu ...il drague ....les fonds bien sur pas les filles
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Jeu 8 Juil - 11:54

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Mar 22 Juin - 11:46

Comme tous les ans a la même époque, la LAWE monte , génée dans son debit par les algues gorgées de nitrates issus de l 'agriculture ...

Cette année c 'est le SIPAL qui a repris a sa charge ce cours d 'eau apres la retrocession faite par les voies navigables de France...

et ce depuis le 1 er juin 2010 ...le transfert est fait et l 'argent serait versé !

Le SIPAL a donc repris le flambeau ET A CHOISI cette année l 'entreprise COURTOIS pour le faucardage qui commence AUJOURDHUI LE 22 JUIN ...

les personnes concernées par la montée des eaux seront ....peut être rassurées flower

si probleme on peut telephoner au SIPAL ( syndicat intercommunal pour aménagement de la LAWE
)
au 03 21 64 48 47 atelier du TREFLE ( face a la mairie de Bruay )

Petite anecdote le servive des risques du Ministere de l 'environnement ne sait pas qu 'il y a risque de debordement au premier orage ...ceci par manque d 'installation de mesure des niveaux d 'eau sur le secteur de ESSARS , LOCON ,LA COUTURE ... pour eux tout va bien ...

c 'est comme si on disait qu 'un malade ne fait pas de fievre , parcequ 'on a pas de thermometre ! ! ! ! !

AFFAIRE A SUIVRE



http://espaces-lawe.hautetfort.com/



flower flower


Dernière édition par PACA le Lun 20 Aoû - 14:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Sam 1 Mai - 18:40

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Dim 7 Déc - 23:47

Un courrier de protestation, photos a l 'appui, part dès demain pour Monsieur le Préfet au nom de l 'association :
" ESPACES LAWE".

( Pierre ACARIE )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: LA LAWE ...   Dim 7 Déc - 23:41

La sécurité du canal met-elle en danger la Lawe ?



dimanche 07.12.2008, 04:49 - La Voix du Nord

Les Voies navigables de France ne veulent plus du rejet des eaux de la station d'épuration de Béthune dans le canal.

| INONDATIONS |



Le refus des Voies navigables de France (VNF) d'accepter les eaux usées de Béthune dans le canal met-il en danger d'inondation les riverains de la Lawe ? Oui, redoute le SIPAL, syndicat intercommunal qui gère cette rivière. Il vient de protester auprès du préfet.

PAR CHRISTIAN LARIVIÈRE



betune@info-artois.fr Entre deux maux, lequel choisir ? En sortant du dernier comité syndical du Syndicat intercommunal pour l'aménagement hydraulique du bassin de la Lawe (SIPAL), convoqué jeudi soir à Beuvry, on imaginait le préfet confronté à ce dilemme. D'un côté, VNF lui demande d'interdire le rejet des eaux traitées par la station d'épuration de Béthune, au motif que le bief du canal Cuinchy-Fontinettes présente « une haute sensibilité hydraulique en période de hautes eaux et de crues. » De l'autre, le SIPAL soutient que l'apport de très grandes quantités d'eau dans la rivière, sans aménagement spécifiques, aggraverait de manière très importante le risque d'inondation du Bas Pays. Surtout en été, la saison des orages, quand la végétation ralentit le débit.
Entre la mi-septembre et la mi-octobre, une enquête publique a été menée sur ce que, dans le jargon de l'assainissement, on appelle un changement d'exutoire de station d'épuration. Le SIPAL n'avait pas été consulté. « Nous l'avons appris de manière tout à fait indirecte et informelle », protestait son nouveau président Olivier Switaj (lire ci-dessous) en demandant à l'assemblée d'adopter une délibération pour faire connaître l'avis qu'on ne lui avait pas demandé. « Sans concertation ni sans études... Ce que nous désapprouvons surtout, c'est la méthode », a renchéri Éric Deleval.
À l'unanimité, le syndicat intercommunal a émis un avis défavorable à cette enquête publique. En rappelant que « la Lawe se manifeste comme une rivière sensible et fortement sujette aux inondations, en particulier dans sa partie avale », il demande au préfet de réaliser une étude d'impact approfondie sur les conséquences, en période de crues, de l'apport de 28 000 m³ supplémentaires dans les eaux de la rivière sur l'ensemble des communes situées en aval de la station d'épuration de Béthune. Car, insiste la délibération, « si aucune mesure compensatoire n'est instaurée pour réduire le niveau d'eau, nos habitants seront mis en danger. » •

************************************************************************************************
A LOCON LES RIVERAINS DE LA LAWE SONT MECONTENTS

Le mardi 20 janvier une délégation de l 'association " ESPACES LAWE" a déposé, après plusieurs courriers, une pétition en sous préfecture . Motif : les habitants de Locon, riverains de la rivière la Lawe protestent contre le projet des Voies Navigables de France d ' interdire le rejet des eaux de la station d 'épuration de la ville de Bethune dans le canal d 'Aire pour les déverser dans la Lawe, petite rivière qui traverse LOCON .
En période sêche le débit serait augmenté de presque 30 % , passant de 450 l/s a 570 l/s .
Le probléme est que cet apport supplémentaire venant de la station ne sera pas de l ' eau particulièrement "pure" et que lors de pluies orageuses la station d ' épuration , engorgée, est incapable de traiter toutes les eaux.

La LAWE, petite rivière bucolique de 5 metres de large n 'a pas vocation à devenir l' égout à ciel ouvert du Béthunois .

Les Loconois sont furieux et ils ne laisseront pas détériorer leur environnement .

De plus en été le niveau de cette rivière, non faucardée a temps, monte considérablement et tout nouvel apport d ' eau ne fera qu ' aggraver les inondations qui reviennent à chaque orage.

Comment faire admettre aux populations qu ' il faut faire des PPRI ( plans de préventions des risques d 'inondations ) si les administrations ne respectent pas les mesures de bon sens et ne font pas les bons choix ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA.
Invité



MessageSujet: LA LAWE ...   Dim 31 Aoû - 18:22

INTERCOMMUNALITÉ |
La compétence entretien et requalification des cours d'eau du SIVOM du Béthunois est-elle en danger ? Mardi soir, l'exécutif a montré du doigt le SIPAL qui, selon lui, tarde à régler ses factures.

Déjà sous l'ancienne mandature, certains maires qui siégeaient au SIVOM du Béthunois s'étaient élevés contre le SIPAL et son président (à l'époque Daniel Boys). Les reproches portaient alors sur l'activité réelle du Syndicat intercommunal pour l'aménagement hydraulique de la Lawe (SIPAL). Aujourd'hui, le SIVOM assure que tout le travail d'insertion réalisé depuis 1994 à travers cette compétence entretien et requalification des cours d'eau est remis en cause.

« Le SIPAL est le seul organisme financeur de cette compétence pour les années 2007 et 2008 », explique André Delory. « La facture de 2007 d'un montant de 66 774,31 E n'est toujours pas réglée et la convention d'entretien pour 2008 avec une participation du SIPAL à hauteur de 125 000 E est remise en cause », déplore le président du SIVOM.

L'appel du 18 juin entendu
Et d'annoncer aux élus qu'un courrier a été transmis au président du SIPAL le 18 juin afin d'obtenir un engagement financier. « À défaut, le SIVOM cessera tout entretien à compter du 1er juillet 2008 », a conclu André Delory.

Contacté hier par nos soins, le SIPAL, qui s'est doté d'une nouvelle équipe après les élections municipales, et Philippe Scaillierez tiennent à calmer les esprits. Le premier adjoint à la ville de Labourse, représentant Olivier Switaj, le président, assure qu'il n'y a « aucun refus de payer ». « Nous demandons préalablement une clarification sur l'année 2007 », souligne Philippe Scaillierez. Les interrogations portent sur « une différence de tarification entre le SIVOM et l'Agence de l'eau ».

Concernant la convention d'entretien de 2008, le SIPAL pourrait également demander une renégociation des tarifs.

Enfin, Philippe Scaillierez a annoncé qu'une rencontre entre les élus du SIPAL et ceux du SIVOM est programmée aujourd'hui. •

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

  POUR INFO :

http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Bethune/actualite/Secteur_Bethune/2011/05/18/article_un-syndicat-insubmersible-remis-a-flot-p.shtml


cheers  cheers  cheers  cheers  cheers  cheers  cheers  cheers  cheers  cheers  

******************************************************************************************
FOSSES


gege a écrit:
Je ne sais pas s'il y a du PCB dans la Lawe, par contre il n'y a pas de poisson.
Le risque serait l'arrosage des champs.

Ah oué ...des Légumes au PCB ....ça le fait pas ça !!!!  

Même pour les Bêtes !!! On ne sait même plus a qui se fier .....Voir comment on est entourés aussi ....Roquette, Shenectady = Seveso2 ......et autres usines polluantes .....!! 

Bon faut quand même donner du boulot a nos jeunes !!!!

 
gege
Invité



Sujet: Re: LAWE et Fossés   Sam 31 Mai 2008 - 16:24      

Je ne sais pas s'il y a du PCB dans la Lawe, par contre il n'y a pas de poisson.
Le risque serait l'arrosage des champs.

 
Invité
Invité



Sujet: Re: LAWE et Fossés   Sam 31 Mai 2008 - 10:58      

CHTI62 a écrit:
Qui pourrait nous dire si il y a du PCB dans la lawe ?

Va savoir !!!!  

A moins de faire une Analyse ....mais je serai le premier étonné ......  quoique maintenant faut s'attendre à Tout ! 

Mais y'a t-il seulement du poisson dans cette tite riviére ? Jamais entendu dire ?? 

Ed'zépinoches 

 
CHTI62
Invité



Sujet: Re: LAWE et Fossés   Sam 31 Mai 2008 - 10:38      

Qui pourrait nous dire si il y a du PCB dans la lawe ?

 
Invité
Invité



Sujet: Re: LAWE et Fossés   Ven 30 Mai 2008 - 17:36      

Oué oué oué ....ça commence à devenir inquiétant toutes ces petites riviéres qui se mettent à déborder et soudain tout inonder !! 

Ces crues deviennent incontrolables et inquiétantes et surtout imprévisibles !! 

Et la Lawe n'est pas si petite que cela et rappellons nous qu'il n'y a pas encore si longtemps cette riviére débordait pas mal et aussi .....Rte d'hinges inondé, vers Lestrem inondé , rue Bréhon et Osboern inondées .....Oullalla lala !! 

Faudrait surveiller tout cela ......et les fossés sont-ils bien entretenus !! 

Prévoir c'est aussi eviter ou guérir !!

 
PACA



Messages: 1686
Date d'inscription: 26/09/2007

Sujet: Re: LAWE et Fossés   Mer 28 Mai 2008 - 9:13      

Je ne crois pas que les ingenieurs se soient trompés ...quoique...

En tous cas ils furent influencés dans un but bien precis.... et ils succomberent. 

J 'explique, il y a deux objectifs lorsqu 'on fait une route .

Soit: 
récupérer les eaux de ruissellement de la surface de la route par des bouches d 'égouts, avec traversée de route en 200 et piquage dans le reseau.Sachant qu ' au point haut DU RESEAU on commence par du 300 pour augmenter progressivement le diametre comme j 'explique dans un message precedant.

Soit:
en profiter pour assainir les terrains environnants en posant a la place du fossé existant un tuyau enrobé de cailloux et de geotextile faisant office de massif drainant.

C 'est ce dernier choix qui fut fait . 

Si on avait voulu que recuperer les eaux de la route et des futures maisons, on aurait choisi la premiere solution et on aurait economisé l 'argent des contribuables.

CQFD

 
  
Fred.
Invité



Sujet: Re: LAWE et Fossés   Mar 27 Mai 2008 - 14:09      

Vous qui êtes si malin PACA vous voulez dire que les ingenieurs qui ont fait poser des tuyaux rue V.GENEL se sont trompés ? 

Qu 'ils auraint fait poser partout dans cette rue des gros tuyaux alors qu 'ils auraient pu en mettre de plus petits a certains endroits ?

Si c 'est vrai il faut le dire et assumer ce que vous dites car il y a de l 'argent en jeu .
Critiquer c 'est facile, mais il faut prouver vos affirmations .

 
Invité
Invité



Sujet: Re: LAWE et Fossés   Mar 27 Mai 2008 - 11:02      

Ah ben v'la " mainnant" on comprend pourquoi y'a des fossés où l'eau s'écoule et à d'autres Z 'endroits pas du tout ...du tout ... 

Sauf peut-être rue Victor Genel !! 

Oué oué y'a ben des Cloaques qui se perdent ...!!

 
RREUR le tuyau en pvc qu 'on voit sur la photo est de diametre 150 qui EXPLOSERA AU PREMIER passage de camion ou de tracteur.

AU ROYAUME DE LOCON LES BRICOLEUX SONT ROIS 

 
Invité
Invité



Sujet: Toyo   Sam 24 Mai 2008 - 16:52      

Alors nous, les particuliers, on doit mettre des Tuyaux de 500 .....et avec un puisard Ts les 7m .....

Et ailleurs, comme vu sur cette photo, on met des Tuyaux de 300 ...et en PVC !!! 

Alors a ce moment là ils pourraient en mettre partout dans la rue Bréhon !!! Puisque c'est là qu'ils ont mis ce 300mm

C'est ce que j'appelle se foutent des citoyens de cette commune .........et en plus on voudrait peut-être que l'eau s'écoule aussi ??? 

Oué oué ...on marche sur la Tête dans le Bas-pays !! Et c'est rien de le dire !!

 
PACA



Messages: 1686
Date d'inscription: 26/09/2007

Sujet: Rue Vitor GENEL   Sam 24 Mai 2008 - 12:54      


http://www.servimg.com/image_preview.php?i=20&u=12153404

Pas de doute tout le monde n 'a pas les mêmes droits dans notre village ...certains en bavent au fond de leur fossé en face de leur maison 
Et la municipalité paie a d 'autres, AVEC NOS SOUS, la fourniture et la pose de tuyaux le long de leurs champs...
.



Dernière édition par PACA le Sam 24 Mai 2008 - 15:39, édité 2 fois
 
  
ZEBULON
Invité



Sujet: Re: LAWE et Fossés   Jeu 22 Mai 2008 - 11:37      

GUILBERT DOIT SA CARRIERE d 'elu a son appareil PHOTO et a son club

 
ZEBULON
Invité



Sujet: Re: LAWE et Fossés   Jeu 22 Mai 2008 - 11:34      

POUR AVOIR DES TUYAUX dans votre fossé sans debourser 1 centime fallait habiter Rue Victor GENEL.

CARON, DENDIEVEL MILLOT GUILBERT ET TOUS LES AUTRES ont tous voté pour emprunter de l 'argent et voter les trvaux , dont les tuyaux .

Les petits hommes verts , retournez dans votre galaxie 


 
NINI
Invité



Sujet: LA VIE A LOCON   Jeu 22 Mai 2008 - 11:30      

[ N'EST PAS EN ETANT DERRIERE UN ORDINATEUR OU UN APPAREIL PHOTO QUE LES CHOSES SE FONT. LA CRITIQUE EST FACILE. CETTE PERSONNE N'A RIEN DEMANDE POUR QUE L'ON SE MOQUE DE LUI. ALLEZ VOIR AILLEURS EN DEHORS DE LOCON LES BORDURES SONT LES MEMES.CEb]

 
Invité
Invité



Sujet: Toyo   Jeu 22 Mai 2008 - 11:05      

PACA a écrit:
OUUAAAAAAFFFFF !

J ' y crois pas ! ! ! ! ! !


Pincez moi ...je rêve !

Mais qui est ce retraité ? Ce petit homme vert vient il d 'une autre planête ?

Mais en regardant bien la photo tout le monde a reconnu son visage   

Même a HOLLYWOOD on ne voit pas de si jolis fessiers ...  

Mais treve de plaisanterie , je constate que le terrassement est "presque fait "...qu 'il n 'y a pas d 'eau...il suffirait que ce retraité achete  qqs metres de tuyaux PVC et de les poser ...ensembles ????


Oh mince .....moi qui croyais qu'ayant fait le Cantonnier pour ma Commune depuis 22 ans maintenant ...et oué ça passe .....celle-ci allait, en compensation du trop payé d'Impots, m'offrir les Tuyaux ..!!

Ah la la la ...le  ne passe pas en ce moment ...... 

Comme par exemple ne pas mettre la tonte des gazons dans les fossés. Beaucoup le font

 
  
PACA



Messages: 1680
Date d'inscription: 26/09/2007

Sujet: LAWE et Fossés   Ven 16 Mai 2008 - 12:47      

Je reçois des courriers ou des courriels de personnes qui se plaignent du mauvais entretien des fossés par la ville devant chez eux. 

Ces messages sont quelquefois adressés au Président de l 'association " ESPACES-LAWE" ( loi de 1901).

http://espaces-lawe.hautetfort.com/

IL faut savoir que cette association defend surtout et en priorité les riverains de cette riviére .

S 'agissant des fossés ils devraient être entretenus par la ville, par le conseil général sur les CD, ou par les proprietaires lorsque les fossés sont mitoyens.

Un fossé coute cher car il demande un curage relativement souvent avec pelle + camions si on ne peut laisser les terres sur place.

Ce qui n 'est pas le cas de tuyaux , qui a la longue sont des investissements plus rentables. 

IL est bien évident que la LAWE est tributaire des réseaux, fossés ou tuyaux qui s' y jettent.
Si il y a un bon reseau d 'assainissement l 'eau arrivera rapidement dans la rivière, si les eaux ne sont pas bien traitées elle sera polluée...

D 'où notre vigilance !



Dernière édition par PACA le Ven 16 Mai 2008 - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA LAWE ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA LAWE ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» L'automne autour de la Lawe

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique... :: gens d ' ici :: La VIE à LOCON-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: