LES GENS DE LOCON SUR LAWE
LES GENS DE LOCON SUR LAWE

Tout ce qui concerne les gens de LOCON et du BETHUNOIS
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   Lun 10 Juil - 8:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   Ven 14 Avr - 16:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   Mar 13 Mai - 9:57

VOILA où nous mêne cette Europe de technocrates a la solde de deputés incompétents ! 
Qui pouvait croire que l 'extension a 28 pays n 'engendrerait pas des migrations de pauvres vers les pays plus riches ???? 


 Moralité ce sont encore une fois les enfants qui subissent ! 
C 'est une honte ! 
Nous les avons laissé entrer a cause des accords  Schengen :
 http://fr.wikipedia.org/wiki/Accord_de_Schengen



Et maintenant , il nous faut assumer  et surtout  demander des comptes a ces élus qui nous ont menti , trompé , trahi au nom d 'une Europe qu 'ils ne savent pas gérer !



http://www.lavoixdunord.fr/region/les-roms-d-euralille-ont-ete-evacues-ce-mardi-matin-ia19b0n2131980




Les Roms d’Euralille ont été évacués ce mardi matin


PUBLIÉ LE 13/05/2014
PAR LAKHDAR BELAÏD – PHOTOS PIERRE LE MASSON



Ce mardi matin, la police a évacué les Roms expulsés la semaine dernière d’un terrain de Roncq.



1 / 9


 rendeer  cherry  elephant  Mad  Twisted Evil santa affraid 
  


Les Roms d’Euralille ont été évacués à partir de 7 h ce matin

Cette petite parcelle du bidonville éclaté en plusieurs spots de la rue de la Chaude-Rivière n’aura duré que quelques jours. La semaine dernière, expulsées d’un terrain de Roncq, quelques familles se rabattaient sur le quartier de la gare de Lille. Avec, en arrière-plan, les tours d’Euralille.
Ce mardi matin, selon le principe du flagrant délit, la police intervenait pour libérer cette parcelle appartenant à la ville. À partir de 7 h, plusieurs dizaines de fonctionnaires encadraient les quelques familles concernées, elles-mêmes accompagnées de militants d’associations. Un peu plus d’une heure plus tard, les Roms avaient quitté le terrain dans le froid et sous la pluie. La question de la récupération des caravanes-abris (souvent en très mauvais état) restant, elle, entière.
De nouveau sans point de chute, entre trente et quarante personnes (hommes, femmes et souvent très jeunes enfants) se sont rassemblées sur un trottoir. Les deux à trois autres camps de la rue de la Chaude-Rivière, souvent camouflés par des enclos ou derrière des ponts, ne sont pas concernés par l’intervention.

.


  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  afro  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor  jocolor 

SUITE.........................

Les Roms évacués d’Euralille trouvent refuge à Notre-Dame des Victoires (VIDÉO)

PUBLIÉ LE 13/05/2014
PAR LAKHDAR BELAÏD, PIERRE LE MASSON ET CHRISTOPHE LEFEBVRE
Ce mardi matin, la police a évacué les Roms expulsés la semaine dernière d’un terrain de Roncq et installés depuis au pied d’Euralille. Ils trouvent refuge, actuellement, autour de l’église Notre-Dame des Victoires, au Faubourg-de-Béthune à Lille.

1 / 
Cette petite parcelle du bidonville éclaté en plusieurs spots de la rue de la Chaude-Rivière n’aura duré que quelques jours. La semaine dernière, expulsées d’un terrain de Roncq, quelques familles se rabattaient sur le quartier de la gare de Lille. Avec, en arrière-plan, les tours d’Euralille.
Ce mardi matin, selon le principe du flagrant délit, la police intervenait pour libérer cette parcelle appartenant à la ville. À partir de 7 h, plusieurs dizaines de fonctionnaires encadraient les quelques familles concernées, elles-mêmes accompagnées de militants d’associations. Un peu plus d’une heure plus tard, les Roms avaient quitté le terrain dans le froid et sous la pluie. La question de la récupération des caravanes-abris (souvent en très mauvais état) restant, elle, entière.
À Notre-Dame des Victoires
De nouveau sans point de chute, quarante personnes (hommes, femmes et souvent très jeunes enfants) se sont rassemblées sur un trottoir. Les deux à trois autres camps de la rue de la Chaude-Rivière, souvent camouflés par des enclos ou derrière des ponts, n’étaient pas concernés par l’intervention.
Vers 10 h, les Roms étaient rassemblés face à l’église Notre-Dame des Victoires, rue du Mal-Assis, au Faubourg-de-Béthune, toujours à Lille. Selon les associations qui les soutiennent, ils ont reçu l’autorisation de l’évêché de s’installer sur un terrain aux abords de cette église. On rejoue donc le scénario de l’été 2012, après l’évacuation d’un important camp à Villeneuve-d’Ascq et Hellemmes. À une différence près cependant : il faudra cohabiter avec un important chantier de construction, dont la configuration rend impossible l’installation de caravanes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   Ven 13 Déc - 17:30

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   Ven 13 Déc - 0:39

http://www.politis62.org/site/index.php?title=Pas-de-Calais_Habitat_%3A_solidaire_par_nature_%3F

Pas-de-Calais Habitat : solidaire par nature ?



[ltr]


Solidaire par nature : telle est la devise du bailleur "social" Pas-de-Calais Habitat. C'est avec fierté que s'affiche ce mot d'ordre en pied de page du site pasdecalais-habitat.fr, ainsi que dans chaque agence.
[/ltr]

[size]

[ltr]Il faut croire que si la solidarité est à la mode, en théorie et en paroles, la pratique a parfois du mal à suivre.... Ou alors il s'agit d'une solidarité sélective....
Toujours est-il que à Liévin, le traitement que réserve Pas-de-Calais Habitat aux personnes démunies, sans papiers, étrangères, rroms, peut s'apparenter, ni plus ni moins, à un déni des droits humains fondamentaux.

De quoi s'agit-il ? Depuis les expulsions des Rroms de la métropole lilloise, plusieurs nouvelles familles rroms arrivent sur le bassin minier. Elles sont démunies, sans caravanes (elles ont été confisquées par la police du Nord), et cherchent des solutions pour se loger.

C'est ainsi que plusieurs maisons du quartier de la plaine à Liévin, inoccupées de longue date, ont pu être squattées par ces familles. La direction de Pas-de-calais Habitat en est bien évidemment informée, et ne se prive pas d'y envoyer un huissier, pour faire pression sur ces familles, et les pousser à repartir de nouveau, selon l'adage bien connu Les rroms, on les aime bien, surtout quand ils sont chez les autres... Notons d'ailleurs, au passage, la bonne dose d'hypocrisie de cet huissier : dans une des maisons squattées, les rroms ont installé un chauffage au bois. Ce chauffage est une bonne aubaine pour notre huissier, qui s'est empressé de relever les dangers de ce type de chauffage précaire ! C'est vrai, quoi, pour leur sécurité les rroms seraient quand même mieux dehors, à respirer le bon air vivifiant de l'hiver dans le bassin minier...

Mais, selon Pas-de-Calais Habitat, les menaces d'un huissier sont encore trop douces... Rien ne vaut une bonne vieille intimidation.

C'est ainsi que l'une des maisons squattées s'est littéralement fait assiégée par un engin de chantier, qui s'est empressé, avec la délicatesse qui caractérise un bulldozer, de défoncer le toit de cette maison.

  


Ah, bien sûr, ce ne sont quand même pas des brutes, à Pas-de-Calais Habitat : tout ça s'est fait après avoir demandé aux rroms de quitter la maison. Espérons que les Rroms ont dit merci... Ceci étant, toutes les affaires personnelles de la famille se sont retrouvées sous les gravats, et l'objectif visé a été atteint : le soir, la famille n'avait plus d'endroit où dormir.



Ce ne sont quand même pas des brutes ? Voire ! La suite est moins poétique...
Le lendemain, des équipes de désamianteurs déboulent dans le squat, et procèdent au désamiantage des tôles fibro.... à deux pas des familles et des enfants...[/ltr]

[/size]
[size]

[ltr]
Nous sommes rassurés : les désamianteurs étaient tous bien protégés ! Quant aux enfants et aux familles rroms, on peut être serein : les cancers dûs à l'amiante mettent plusieurs années à se déclarer, et, d'ici là, les rroms auront été expulsés plus d'une fois... Ils seront loin, et Pas-de-Calais Habitat pourra continuer à déclarer sa foi naturellement solidaire.

Devant toute la délicatesse de Pas-de-Calais Habitat, et devant tant de bonté et d'attention envers les Rroms, une délégation du collectif Fraternité Rroms Bassin minier 62 s'est rendue à l'agence de Liévin, avec les rroms concernés, afin de rencontrer le directeur de l'agence. Il était en déplacement, mais, par téléphone, s'est engagé à recevoir la délégation dans les prochains jours. Fraternité Rroms s'est étonné du délai proposé, comparativement à la vitesse à laquelle s'enchaînent les visites d'huissier, de démolisseurs et de désamianteurs.....

[/ltr][/size]


[ltr]Au delà du directeur d'agence, il est également question de solliciter les élu-es du conseil d'administration de notre bailleur social préféré.
[/size]
[/ltr]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 515
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   Ven 11 Oct - 19:13

[size=24]LA VOIX DU NORD [/size]

Région > Roubaix et ses environs


Roms de Roubaix et Croix: l’Église catholique lance un appel aux curés
PUBLIÉ LE 11/10/2013 - MIS À JOUR LE 11/10/2013 À 18:42
Par Bruno Renoul
Réaction (1)


Reçu en mairie ce matin pour échanger sur l’avenir des familles qui errent à Roubaix depuis le démantèlement du camp du Galon-d’Eau, le collectif de solidarité avec les Roms est reparti bredouille d’un entretien de plus d’une heure avec le maire, Pierre Dubois. Des associations et des particuliers aident donc les Roms comme ils peuvent. L’Église catholique a de son côté demandé à l’ensemble des curés de Roubaix et Tourcoing de réfléchir à des solutions d’accueil.



« On apporte notre petite pierre à un édifice qui nous dépasse, on fait ce qu’on peut, mais on ne peut pas laisser ces familles sans solution », confie le père Georges Blookkeel, curé de Neuville-en-Ferrain et vicaire épiscopal des secteurs de Roubaix et Tourcoing. Ce prêtre, qui est le représentant de l’évêque de Lille dans le versant nord-est de la métropole lilloise (vallée de la Lys exceptée), a lancé une vaste consultation de l’ensemble des prêtres des environs. Objectif : faire remonter des solutions d’hébergement pour les Roms laissés à eux-mêmes après les évacuations de Roubaix et Croix.
Un jardin paroissial à Hem
« L’Église n’a pas les moyens de gérer un gros campement qui suppose un accompagnement social qui ne s’improvise pas, mais on peut trouver des solutions qui puissent convenir à une à deux familles à chaque fois », détaille le père Blookkeel. Le vicaire épiscopal a déjà reçu une réponse positive : le curé de la paroisse de la Trinité, qui s’étend sur Roubaix et Hem, va mettre un jardin à disposition de la caravane d’une famille de six Roms expulsés du campement de Croix, mercredi. « C’est un petit terrain qui jouxte l’église Saint-Paul à Hem », explique le prêtre.
D’autres propositions arriveront peut-être dans les jours ou les semaines qui viennent. « Pour nous, c’est aussi le moyen de sensibiliser les chrétiens eux-mêmes sur le sort des Roms, expose Georges Blokkeel. Il faut que le regard change, même parmi les catholiques, même si ceux-ci s’engagent souvent pour eux. »
Des Roms logés chez des particuliers
À Roubaix, hormis les catholiques, des particuliers et des associations s’investissent pour trouver des solutions concrètes pour les Roms. Il faut dire que la municipalité leur a bien fait comprendre, en recevant le collectif de soutien ce matin, qu’il ne fallait pas attendre qu’elle participe à la résolution du problème. « Pierre Dubois nous a rappelé que la Ville faisait plus que sa part pour les Roms, que c’était à l’État d’intervenir », raconte Dominique Dumontet, président de la Solidarité et membre du collectif de soutien avec les Roms de Roubaix. Le maire a toutefois consenti à aider les Roms à pouvoir retrouver les caravanes qui ont été mises en fourrière.
Pour l’heure, une partie des Roms reste à la rue, tandis que le plus gros des troupes expulsées du camp du Galon-d’Eau est hébergé dans les locaux de l’association la Solidarité et chez des particuliers qui ont pris l’initiative de proposer leur aide.
Les enfants Roms continuent d’aller à l’école !
Le plus étonnant, dans tout cela, est que la quasi-totalité des enfants Roms scolarisés dans la commune… continuent d’aller chaque jour en classe. Le collectif comme la mairie le confirment. « Cela veut quand même dire quelque chose ! Que ces petits enfants sont des Roubaisiens et qu’on ne peut pas les laisser comme ça », martèle Nawal Badaoui, salariée de la Solidarité.
Le collectif attend une date de rencontre avec un représentant du préfet du Nord, Dominique Bur. « Sachant qu’il y a urgence vue la dégradation rapide de la météo », conclut Dominique Dumontet.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesgensdeloconsurlaw.forumjonction.com
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   Mer 24 Juil - 10:02

EXTRAIT DU JOURNAL LIBERATION
Par [b style="margin: 0px; padding: 0px; text-transform: uppercase; color: rgb(34, 34, 34); font-size: 11px; background-color: rgb(255, 255, 255);"]MARIE PIQUEMAL[/b]

Cinq clichés sur les gens du voyage
23 juillet 2013 à 18:51


Caravanes d'une mission Vie et Lumière, dans le Var, en juillet. (Photo Diego Ravier)
-

DÉCRYPTAGE «Tous des voleurs», «gitans, Roms, tous les mêmes» : l'anthropologue Marc Bordigoni démonte les idées reçues sur les gens du voyage.

Le député-maire Gilles Bourdouleix (UDI) a décroché le pompon dans les dérapages verbaux sur les gens du voyage. Alors qu’un campement venait de s’installer dimanche dans sa commune de 50 000 habitants, il a affirmé que «Hitler n’en avait peut-être pas tué assez». Le maire de Nice Christian Estrosi avait lancé quelques semaines plus tôt la saison estivale, mettant dans le même panier gens du voyage et Roms entretenant ainsi les amalgames. Retour à la réalité avec Marc Bordigoni, anthropologue et auteur du livre Gitans, Tsiganes, Roms... Idées reçues sur le monde du voyage1. Il démonte quelques-uns des clichés sur les gens du voyage.

«Les gens du voyage, comme les Roms, ce sont des gitans»
«Les gens du voyage n’ont rien à voir avec des Roms, ce sont deux populations complètement différentes. Les premiers sont des citoyens français, parfois depuis des générations. A l’inverse, les Roms sont des migrants étrangers, ils viennent de Roumanie, de Bulgarie ou de l’ex-Yougoslavie. Ils arrivent souvent en France sans argent et vivent dans des squats ou des bidonvilles. Ils ont de grandes difficultés à trouver un travail légalement, à cause des mesures transitoires en vigueur jusqu’au 31 décembre. Contrairement aux autres citoyens européens, les Roumains et Bulgares doivent en effet obtenir une autorisation préalable de travail. Certains quittent leur cabanes faites de palettes pour vivre dans des caravanes un peu plus confortables... Ce qui entretient l’amalgame avec les gens du voyage alors que ces deux populations n’ont strictement rien à voir.»


«Les gens du voyage vivent sur la route»


«Pas tous. La plupart sont nomades en effet, mais d’autres sont sédentarisés et vivent dans des maisons ou des appartements à l’année. Par définition, il est impossible d’avoir des statistiques précises puisqu’en France, on ne comptabilise pas les citoyens en fonction de leur appartenance à telle ou telle communauté. Dans un rapport publié fin 2012, la Cour des comptes donnait des estimations datant de 1990. Donc, au pifomètre, il y aurait entre 220 000 et 250 000 gens du voyage : 70 000 serait itinérants, 65 000 semi-itinérants et 105 000 sédentaires.»

«Les gens du voyage sont l’appellation politiquement correcte de gitans, manouches et bohémiens»


 «Le terme "gens du voyage" est une construction juridique relativement récente. On englobe sous le même terme plusieurs sous-groupes qui ont des traditions différentes: les personnes de culture manouche, les Yéniches qui ont leur propre langue et les descendants des familles paysannes françaises qui étaient sur les routes au XIX
esiècle. Le seul point commun véritable entre tous, c’est le statut juridique particulier auquel ils sont soumis. La première loi date de 1912 et visait les "nomades". Elle a été remplacée par un autre texte en 1969, toujours en vigueur mais qu’il est question d’abroger aujourd’hui. On parlait alors de "personne sans résidence, ni domicile fixe". Mais très vite, le terme de SDF a changé de sens pour prendre celui qu’on lui connaît aujourd’hui. Dans les années 1980, est apparu dans les circulaires le terme "gens du voyage", repris ensuite dans la loi 2000 de Louis Besson sur les aires d’accueil.
«Pendant longtemps, les principaux intéressés ne se reconnaissaient pas du tout dans cette appellation, d’autant que tous ne sont pas itinérants. Du coup, on parle aussi de "gens du voyage sédentarisés", ce qui n’a pas vraiment de sens. Tous sont soumis à la même réglementation, notamment l’obligation d’avoir un "livret de circulation", demandé systématiquement pour entrer dans une aire d’accueil. Ce sont des citoyens français à part entière mais ils ont beaucoup de mal à avoir une carte d’identité, certaines préfectures rendant les démarches difficiles.»

«Ils sont riches, regardez leurs caravanes»


«Les situations sont très variées. Il y a des commerçants aisés, qui ont fait fortune en vendant des tapis par exemple. Ils sont très contrôlés et sont parfaitement en règle. D’autres font les foires, les marchés... L’été, ils se déplacent là où vont leurs clients : les touristes. L’argent qu’ils gagnent, ils l’investissent en partie dans leur lieu d’habitation, que ce soit une caravane ou un fourgon, qui est souvent aussi leur outil de travail. Cela ne paraît pas choquant qu’ils y mettent le prix pour un peu de confort. Parmi les itinérants, il y a aussi ceux qui travaillent dans les champs. Ils font des travaux agricoles, et se déplacent au fil des saisons. La cueillette des cerises en Provence, le maïs en Auvergne, les vendages en Bourgogne... C’est une main d’œuvre invisible, très utile et dont personne ne se plaint. Du coup, on n’en parle jamais. Enfin, certains n’ont pas du tout d’argent, vivent parfois dans le dénuement le plus total, se livrant parfois à des actes de chapardage. C’est d’eux dont on entend le plus parler.»

«Tous des voleurs»


«On est en plein dans les rumeurs et ouï-dire, certains maires vous répondront que "oui, les actes d’incivilités augmentent quand ils arrivent". Aucune donnée statistique ne le prouve. Et puis, tout dépend de quoi on parle : si c’est des amendes de stationnement, oui, cela augmente depuis que Sarkozy a créé le délit de stationnement illicite. Le fantasme de "bohémien, voleurs de poules et d’enfants" ne date pas d’aujourd’hui. J’ai entendu aussi des grands-mères manouches dire que les "gadgos volent les enfants" pour qu’ils restent près d’elles. Cela a toujours existé. En revanche, une chose a changé : avant, ils se déplaçaient de village en village par petits groupes. Ils trouvaient des terrains vagues où s’installer un peu partout. Depuis une quinzaine d’années, sur la côte méditerranéenne, le moindre bout de terrain est désormais occupé. La loi de 2000 oblige les communes à prévoir des aires d’accueil mais elle n’est pas appliquée. Cela participe à la montée des tensions. En réaction, les gens du voyage se déplacent en plus grand groupe, les mouvements évangéliques ont pris un nouvel essor. C'est une manière pour cette communauté de retrouver de la force et une dignité publique.»
1. Gitans, Tsiganes, Roms... Idées reçues sur le monde du voyage, paru aux éditions Le cavalier bleu en mai 2013.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcel
Invité



MessageSujet: Re: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   Jeu 8 Mai - 9:15

Sacré PACA, il va nous faire le coup du :

" Qui aime bien , châtie bien " lol!


C'est vrai qu 'il y a des culs de pied au cul qui se perdent !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   Mer 7 Mai - 11:15

Concernant "mes copains"...(mais en ai je vraiment ?) je saurais, si il le faut et sans complexe critiquer et pousser des coups de gueule si ils le meritent ...pour l 'instant je regarde et leur laisse faire leurs premiers pas d hommes libres.

___________________________________________

Mais si PACA ....il a certainement des Copains ...surement des Amis ......mais certainement pas des " Coquins " ! Evil or Very Mad

Car dans ce cas je Sais qu'il n'hésiterai pas a le leur faire savoir !
Alors surtout qu'il ne change pas ....et qu'il continue de rester vigilant et de garder son sens critique car ceux qui le connaissent ....SES copains ou SES amis savent qu'ils leur fera pas de cadeaux ....Aux Coquins !! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: Re: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   Mer 7 Mai - 1:29

Janet a écrit:
Pierre, tu ne changeras jamais, pourquoi dans les environs immédiats, seul Béthune à fait un terrain pour les nomades, pas à Beuvry, pas à Annezin, évidemment pas à Locon non plus.
alors STP arrète tes conneries, tes critiques complétement absurdes et non constructives.
tu essayes par tous les moyens de détruire ce qui a été fait, mais parle nous de ce qui reste à faire, c'est vrai que tes copains de la mairie sont incapables de les faire, à part muter du personnel ou embaucher leurs copains, tu sais les ¨tournes vestes¨
-------
Ce n 'est pas a mon age que je vais changer ...surtout quand je suis revolté par de fausses affirmations qui ne sont que de la manipulation !
Pour precision le camp de nomades de la rue du Rabat fut construit avec l ' argent d' ARTOIS COMM sur le terrain de l 'ancienne rampe prévue pour un pont de la deviation de la departementale 945 qui doit rejoindre ROQUETTE.

Ce terrain devait donc appartenir au conseil general qui l 'a retrocedé a ARTOIS COMM afin de construire un "camp aux normes exigées par l 'état"

Donc la ville de Bethune n 'a pas hebergé les gens du voyage sur un terrain qui lui appartenait , même si elle en eu tous les inconvenients.
Le probleme est que cette population fragile,peu instruite,vivant de bric,de broc et de RMI ne vote pas et n 'a donc pour certains que peu d 'interêt.
Concernant "mes copains"...(mais en ai je vraiment ?) je saurais, si il le faut et sans complexe critiquer et pousser des coups de gueule si ils le meritent ...pour l 'instant je regarde et leur laisse faire leurs premiers pas d hommes libres.


Dernière édition par PACA le Ven 9 Mai - 8:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
léon le
Invité



MessageSujet: Re: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   Mar 6 Mai - 23:51

S'occuper des Gens du Voyage n'est pas une chose facile.
Paca le sait très bien et la dame qui était adjointe a surement eu des difficultés.
Mais la question n'est pas là.

Je m'explique. Sur les sites de Jacques Mellick, nous pouvons tous lire que la municipalité actuelle jouerait avec les Gens du Voyage. Ceci est tout à fait dégueulasse.

Utiliser cette population, souvent maltraitée, pour de la basse besogne politicienne est digne que de groupes facistes. Je sais que les hommes de main de l'ancien maire de Béthune vont se déchainer sur ce que j'écris, mais c'est ce que je pense.

Madame Levisse a surement été maladroite par moment mais je suis convaincu que ce n'était pas facile.

Comment peut-on se dire de gauche et manipuler les faits.
Comment peut-on se dire de gauche et utiliser les Gens du Voyage
Revenir en haut Aller en bas
Janet
Invité



MessageSujet: Pierre toujours le même !!!!!   Mar 6 Mai - 18:26

Pierre, tu ne changeras jamais, pourquoi dans les environs immédiats, seul Béthune à fait un terrain pour les nomades, pas à Beuvry, pas à Annezin, évidemment pas à Locon non plus.
alors STP arrète tes conneries, tes critiques complétement absurdes et non constructives.
tu essayes par tous les moyens de détruire ce qui a été fait, mais parle nous de ce qui reste à faire, c'est vrai que tes copains de la mairie sont incapables de les faire, à part muter du personnel ou embaucher leurs copains, tu sais les ¨tournes vestes¨
Revenir en haut Aller en bas
PACA

avatar

Messages : 2501
Date d'inscription : 26/09/2007

MessageSujet: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   Mar 6 Mai - 0:02

LA MAUVAISE FOI est de mise sur un blog de l 'ancienne municipalité Bethunoise.... On peut y lire ceci :

"Dans la municipalité précédente Annick Levisse était en charge de cette délégation et elle réglait ce type de dossiers d'une toute autre manière.
En effet avant de se rendre à la Police, L'Ajointe dialoguait avec les occupants illégitimes et dans la plupart des cas, obtenait leur départ de manière amiable dans les jours qui suivaient."

**********************

Et pourtant chacun pourra constater a la lecture de l 'article du journal l' Avenir de l 'artois du 4 mars 2004 que la municipalité de l 'epoque ne se genait pas pour virer les nomades en leur coupant l 'eau et l 'electricité en plein hiver


http://www.servimg.com/image_preview.php?i=15&u=12153404

explications de PACA :
Les gens du voyage etaient dans une zone amenagée pour eux le long du canal , coincés entre la dechetterie et la station d épuration ...
Ils etaient gatés par les odeurs... mais ils avaient l 'eau et l 'electricité grace a des installations normalisées faites du temps de B.SEUX ...
Je crois bien qu 'il y avait une participation financiere de qqs communes qui " auraient " du heberger qqs caravanes chez elles ...

"On" a voulu les eloigner de la dechetterie pour les placer sur les terrains de la future route de LESTREM -BETHUNE là où il devait y avoir un pont qui fut par la suite annulé .
ON a donc "parqué" ces gens du voyages sur deux malheureux branchements EDF qui ont disjonté et mis le quartier sans courant electrique.
QUi est fautif ?
ceux qu 'on a expulsé ?
ou ceux qui ont imposé cette evacuation en sachant que le nouveau terrain n 'etait pas aménagé et apte a recevoir ces caravanes?

MOn avis est qu 'on a voulu VIRER ces gens en appliquant la politique de la terre brulée en "coupant" et en leur retirant tout ce qui leur permettait de survivre ...uniquement dans le but de les faire partir .

Alors quand je lis que l 'ancienne municipalité etait bienveillante avec les gens du voyage je dis que ce n 'est pas vrai !

Même si madame LEVISSE faisait ce qu 'elle pouvait avec cette population difficile , il y avait d 'autres moyens que ces methodes radicales et inhumaines , surtout vis a vis des enfants ...


Dernière édition par PACA le Mar 6 Mai - 0:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-   

Revenir en haut Aller en bas
 
GENS DU VOYAGE-IMMIGRATION-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Vatican ouvre ses portes aux gens du voyage
» Régie temporaire voyage et carte bleue
» HELP : CE2 + CM1 + CM2 = classe à plusieurs niveaux
» gens du voyage
» Le voyage comme un besoin vital

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
LES GENS DE LOCON SUR LAWE :: MONDE , Politique, financier, religieux,idéologique...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: